Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Femme

Une Rwandaise risque la prison pour une tenue "indigne"

2022-08-19
19.08.2022
Afrique
2022-08-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/15-21/mugabezaki_22_02145.jpg -

Une femme de 24 ans, arrêtée au Rwanda pour avoir porté une tenue jugée "indigne", encourt jusqu'à deux ans d'emprisonnement pour "indécence publique", ont annoncé des procureurs jeudi.

Liliane Mugabekazi a été arrêtée le 7 août, à la suite d'un concert du musicien français Tayc, huit jours auparavant. "Elle a assisté au concert avec une tenue qui révélait ses parties privées... une tenue que nous qualifierons d'indigne", ont dit les procureurs, l'accusant de commettre un "crime grave". "C'est sur cette base que nous avons demandé au tribunal de placer Mme Mugabekazi en détention provisoire pour 30 jours", ont-il ajouté.

"Elle est soupçonnée d'avoir commis une indécence publique", a dit à l'AFP le porte-parole du parquet, Faustin Nkusi.
La nouvelle de l'arrestation a provoqué l'indignation parmi certains Rwandais, mais les responsables gouvernementaux, y compris l'ancien ministre de la Justice Johnston Busingye, ont soutenu la procédure.

"Le problème actuel de nos jeunes hommes et femmes qui boivent et se droguent, en se rendant inconscients, apparaissent nus en public, est répréhensible", a twitté M. Busingye, qui est maintenant ambassadeur du Rwanda au Royaume-Uni. "Je soutiens les efforts (...) pour y remédier", a-t-il ajouté.

Dans une interview la semaine dernière à la télévision, le porte-parole de la police John Bosco Kabera a réprimandé ce qu'il a appelé "l'immoralité et l'indécence parmi les jeunes".

Ces dernières années, de nombreux Rwandais ont enfreint les lois strictes sur l'indécence dans leur pays. En mars, la police a arrêté une femme de 20 ans pour "ivresse publique et agression indécente" à la suite d'une vidéo d'elle alcoolisée et étalée sur le sol, qui avait circulé sur les réseaux sociaux.

Les autorités rwandaises ont été vivement critiquées par les militants des droits humains, qui accusent le gouvernement du président Paul Kagame d'écraser toute forme d'opposition.


VOA / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
1212 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
Article précédent Entrepreneuriat : « AFAWA Finance Series », l’initiative de la BAD pour combler le manque de financement des femmes

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance