Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Conflits entre les Teke et les Yaka à Maï-Ndombe: L’administrateur du territoire de Kwamouth suspendu après la mort de 18 personnes

2022-08-29
29.08.2022
2022-08-29
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/29-31/teke_yaka_conflit_22_02145.jpeg -

Les premières sanctions tombent après les conflits meurtriers dans le territoire de Kwamouth, province de Mai-Ndombe, à une centaine de kilomètres de Kinshasa, entre les communautés Yaka et Teke. La délégation gouvernementale conduite par le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Daniel Aselo, a décidé de suspendre l’administrateur du territoire de Kwamouth, Crispin Mwadi, après avoir accueilli les avis de différentes couches de la province de Mai-Ndombe.

Dix-huit personnes ont été tuées début août dans des affrontements impliquant les Yaka et les Teke, deux communautés de l’Ouest de la République démocratique du Congo, qui se disputent des taxes et des terres, selon le bilan du gouvernement congolais consulté dimanche par l’AFP. Début août, les membres des communautés Teke, qui se considèrent comme originaires et propriétaires des villages situés le long du fleuve Congo sur une distance d’environ 200 kilomètres, et Yaka venus s’installer après, se sont affrontés à l’arme blanche, notamment dans la cité de Kwamouth.

«Dans le conflit qui oppose Yaka et Teke dans la province de Mai-Ndombe, 18 personnes ont été tuées dont 9 du côté Yaka de Masia y compris le Chef de terre et sa femme», a indiqué la ministre de la Culture Catherine Kathungu dans le compte-rendu du Conseil des ministres. En plus des personnes tuées, «175 maisons ont été incendiées et une arme AK47 d’un élément de la Police nationale congolaise a été emportée par les assaillants Teke», a-t-elle ajouté.

«La cité de Kwamouth est calme maintenant. L’armée est désormais déployée tout autour pour sécuriser la population», a déclaré à l’AFP Rita Bola, la gouverneure de la province du Mai-Ndombe, qui recevait dans la zone le VPM Aselo et trois autres membres du gouvernement. Ces violences ont commencé après le refus des membres de la communauté Yaka de verser une «redevance coutumière», aux chefs traditionnels Teke, a expliqué à l’AFP l’abbé Félicien Boduka, président de la Commission justice et paix du diocèse d’Inongo dans le Mai-Ndombe.

«Nous Yaka ne voulions plus payer cette taxe parce que la Constitution autorise aux Congolais à s’installer librement partout sur le territoire national», a expliqué à l’AFP Grégoire Losoto, acteur de développement qui a abandonné ses champs de manioc et des étangs de poisson à Kwamouth, l’épicentre de ces violences. «La situation s’était aggravée en août parce que les Yaka ont installé leur chef coutumier pour remplacer un ancien chef coutumier Teke», a-t-il encore expliqué. Ce chef coutumier et son épouse ont été tués «par des assaillants», selon plusieurs témoins interrogés.


Africa News / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
1882 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Plamedi @HEY45YT   Message  - Publié le 29.08.2022 à 12:48
Ehhhhhh!!! Tshilombo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le festival "Tumaini" prônant l'espoir, résilience et paix se clôture à Beni
left
Article précédent Equateur : Bemba prêche l’unité et le développement

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance