Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Culture

le film « L’Empire du Silence » a été conçu pour briser le silence autour des crimes (Thierry Michel)

2022-08-31
31.08.2022
Provinces
2022-08-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/04-10/Thierry-Michel.jpg -

Le film « L’Empire du Silence » du réalisateur belge Thierry Michel est en projection ce mardi 30 août 2022 à partir de 14 heures, au Collège Aflajiri de Bukavu. Quelques heures avant, le réalisateur belge Thierry Michel a tenu une Conférence à travers laquelle il a éclairé l’opinion sur l’objectif de son film, le processus de sa réalisation et son importance dans la lutte contre l’impunité des auteurs des crimes commis en République Démocratique du Congo.

Le réalisateur Thierry Michel a expliqué que dans le cadre de son plaidoyer qu’il a entamé depuis plusieurs années contre l’impunité en RDC, avec le Docteur Mukwege, prix Nobel de la paix, le nouveau film « L’Empire du Silence » prolonge son précédent film au Congo, « L’homme qui répare les femmes » sur le travail du Docteur Denis Mukwege auprès des femmes violées en RDC.

Pour lui, « L’Empire du Silence » dénonce ces violences, et l’impuissance des organisations internationales à y mettre fin, et appelle à une réaction forte des autorités congolaises et de la communauté internationale.

Celui-ci a fait noter que la particularité de « L’Empire du Silence » est que ce film parle beaucoup plus des bourreaux, les dénonce et réclame la mise sur pied d’un Tribunal Pénal International pour les crimes commis sur le sol congolais depuis plus de 25 ans.

« C’est un film sur l’impunité. Contrairement au film précédent qui a parlé des victimes, ce film parle des bourreaux. Cette fois-ci j’ai été dans différentes provinces pour avoir des témoignages des survivants et victimes qui ont vécus la tragédie mais aussi pour voir comme se situe la communauté internationale. Il y a aussi la question du rapport mapping qui est extrêmement importante. Ce rapport qui a listé 617 crimes graves commis et dont les Nations Unies détiennent l’exemplaire qui liste dans les détails tous les crimes, les lieux, les jours, le nombre des victimes. Bref on sait tout sauf une chose, qui étaient les criminels ? Les criminels ont été exportés du rapport pour faire partie d’une base des données confidentielle. Donc, on est dans contexte extraordinaire au Congo, où les criminels 25 après ont toujours droit à la confidentialité. C’est ce que j’appelle évidement L’Empire du Silence et le film est là pour briser le silence,» a-t-il déclaré.

« Un film, une campagne contre l’impunité »

Depuis 25 ans, la République Démocratique du Congo (RDC) est déchirée par des cycles de conflits largement ignorés des médias et la communauté internationale. Les victimes se comptent par centaines de milliers, voire par millions.

Malgré la présence de 20.000 Casques bleus des Nations unies depuis plus de 20 ans, la culture de l’impunité alimente la perpétuation des massacres jusqu’à ce jour et de nombreux bourreaux occupent des positions de pouvoir, mettant ainsi à mal toute initiative sérieuse de justice et de paix.

Pour le réalisateur, le temps est venu de garantir aux Congolais le respect de leurs droits à la justice, à la vérité, à des réparations et à des garanties de non-répétition des atrocités pour mettre un terme à l’un des chapitres les plus sombres et tragiques de l’histoire congolaise, africaine et même mondiale

Car selon lui, il s’agit d’un des conflits les plus meurtriers aux conséquences humanitaires « dévastatrices » en termes de déplacés et de femmes violées depuis la 2ème guerre mondiale.

Une campagne internationale « Justice for Congo » a été mise en place pour sensibiliser et mobiliser un public le plus large possible et exercer une pression sur les responsables du chaos organisé en RDC.

Pourquoi cette campagne sur les réseaux sociaux ?

L’objectif est que les autorités congolaises et la communauté internationale soient obligées de mettre en œuvre les recommandations du rapport Mapping des Nations Unies, publié il y a déjà 11 ans, pour qu’une justice indépendante et impartiale soit mise en place pour poursuivre et juger les crimes les plus graves commis en RDC, et permettre ainsi que le peuple congolais puisse enfin avancer sur le chemin de la paix durable par la justice et l’instauration d’un État de droit redevable.

Un des outils de cette campagne est présenté le film dans les cinémas, et surtout devant les grandes organisations internationales telles que le Conseil des Droits de l’Homme, les Nations-Unies, le Congrès américain, le parlement Européen, et bien sûr dans les provinces martyres du Congo, avec le soutien de différentes personnalités dont le Docteur Mukwege.

La campagne propose des réformes institutionnelles et des garanties de non-renouvellement des atrocités : en priorité, l’assainissement (vetting) du secteur de la sécurité en mettant à l’écart de leur position de pouvoir les agents de l’Etat, en particulier ceux de l’armée, de la police, des services de renseignements et de l’appareil judiciaire qui ont été impliqués dans des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire et qui selon Thierry Michel sont nommément citées dans son film par les témoins.


La campagne recommande également des mécanismes judiciaires (de poursuites pénales) : mise en place d’un Tribunal pénal international ad hoc pour la RDC (TPI) ou un tribunal pénal spécial hybride ainsi que des chambres spécialisées mixtes au sein du système judiciaire congolais pour rendre justice aux victimes et mettre fin à l’impunité des crimes les plus graves.

 

Bertin Bulonza
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
646 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Moïse, prophète aux visages multiples
left
Article précédent Koffi Olomide et Félix Wazekwa en studio pour l’enregistrement de la chanson « eau pure »

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance