Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Afrique

Bénin : l’Etat islamique revendique ses premières attaques

2022-09-17
17.09.2022
Religion
2022-09-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/12-18/etat_islamique.jpg -

Présent au Sahel depuis près d'une décennie, l'Etat islamique cible désormais les pays côtiers.

En plus du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM) proche d’Al-Qïida au Maghreb islamique (AQMI), le Bénin doit désormais faire face aux attaques de la branche sahélienne de l’Etat islamique.

Dans le numéro 356 de son hebdomadaire Al Naba (La Nouvelle, en arabe) de propagande auquel APA a eu accès, le groupe jihadiste a revendiqué ses premières attaques dans le nord-est de ce pays côtier.

L’Etat islamique affirme que la première attaque s’est produite le 1er juillet 2022 à Fakwara, un village du département d’Alibori, à 600 kilomètres au nord de Cotonou, la capitale. Les jihadistes ajoutent dans leur communication avoir tué au moins quatre membres des forces de sécurité béninoises dans des combats qui ont mobilisé des armes légères et des roquettes.

Le lendemain, poursuit le groupe jihadiste dans sa revue hebdomadaire, des militaires béninois sont tombés dans une embuscade, près de Guéné, sur la route reliant les villes de Malanville et Kandi, toujours dans le département de l’Alibori. Ils allèguent avoir tué deux soldats béninois.

Cotonou n’a pas encore réagi aux revendications de ces nouveaux ennemis qui, selon Wassim Nasr, journaliste à France24 et spécialiste des mouvements jihadistes, pourraient être des transfuges du GSIM.

Depuis plusieurs mois, des assauts jihadistes sont enregistrés dans le nord du Bénin, essentiellement dans les départements de l’Atacora et de l’Alibori, à partir du voisin burkinabé.

Face à cette situation alarmante, le Bénin noue de nouvelles alliances, y compris avec des pays africains ayant déjà fait leurs preuves dans la contre-insurrection. Un accord avec le Rwanda, déjà présent au Mozambique et en République centrafricaine, est en vue pour un appui logistique. Un envoi de troupes n’est pas encore à l’ordre du jour, selon Cotonou.


APAnews / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
842 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
Article précédent La RDC a la plus grande crise humanitaire en Afrique (Monusco)

Les plus commentés

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 14 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance