Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Monde

Taïwan : Les Etats-Unis assurent qu'ils défendraient l’île en cas d’invasion, Pékin s'agace

2022-09-20
20.09.2022
2022-09-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/12-18/Etats-Unis-Chine.jpg -

Le président américain Joe Biden a affirmé sur la chaîne CBS que les troupes américaines défendraient Taïwan si l’île venait à être envahie par la Chine, une déclaration qui devrait à nouveau provoquer l’ire de Pékin. Sollicité, un porte-parole de la Maison-Blanche a toutefois affirmé dimanche soir que la politique des Etats-Unis à l’égard de Taïwan « n’avait pas changé ».

La Chine estime que Taïwan, peuplée de quelque 23 millions d’habitants, est l’une de ses provinces, qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949. En sept décennies, l’armée communiste n’a jamais pu conquérir l’île, laquelle est restée sous le contrôle de la République de Chine - le régime qui gouvernait jadis la Chine continentale et ne gouverne plus aujourd’hui que Taïwan.

La Chine en colère

« C’est une grave violation de l’engagement important des États-Unis à ne pas soutenir l’indépendance de Taïwan. Cela envoie un mauvais signal, grave, (de soutien) aux forces séparatistes militant pour l’indépendance de Taïwan », a déploré devant la presse Mao Ning, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Lors de son interview, le président des Etats-Unis a aussi souligné qu’il n’était pas en train « d’encourager » l’île à déclarer son indépendance formelle. « C’est leur décision », a-t-il déclaré. Joe Biden avait déjà agacé Pékin en affirmant fin mai que les Etats-Unis interviendraient militairement pour soutenir Taïwan en cas d’invasion par la Chine communiste. Il était revenu ensuite en arrière, affirmant son attachement à « l’ambiguïté stratégique ».

Ce concept volontairement flou, qui gouverne la politique taïwanaise de Washington depuis des décennies, consiste pour les Etats-Unis à s’abstenir de dire s’ils interviendraient ou non militairement pour défendre Taïwan en cas d’invasion. Ce qui a permis de maintenir jusqu’ici une certaine stabilité dans la région. Washington applique par ailleurs une « politique d’une seule Chine » : les Etats-Unis ne reconnaissent officiellement qu’un seul gouvernement chinois, celui de Pékin.

Les relations Pékin-Washington au plus bas

Mais, en même temps, ils se gardent d’approuver la position de Pékin selon laquelle Taïwan est une partie inaliénable de la Chine unique qui sera réunifiée un jour. Les Etats-Unis estiment que c’est à Pékin et à Taipei de trouver une solution, mais s’opposent à tout usage de la force pour changer le statu quo. Les propos de Joe Biden interviennent toutefois après un rapprochement significatif entre les Etats-Unis et Taïwan, à l’heure où les relations entre Pékin et Washington sont à leur plus bas depuis des décennies.

Mercredi, un projet de loi qui prévoit une première aide militaire directe des Etats-Unis à Taïwan a franchi une étape clé au Congrès américain. Quelques jours plus tôt, Washington avait annoncé la vente pour 1,1 milliard de dollars d’armes à Taipei. Début août, une visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, avait aussi provoqué la fureur de Pékin. La Chine avait alors lancé les plus importantes manœuvres militaires de son histoire autour de l’île.

 


20minutes/MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
159 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
Article précédent Entre 2013 et 2021, la Chine a contribué à plus de 30% à la croissance économique mondiale

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « Les élections présidentielles auront bien lieu en 2023 »

24.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance