Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Politique

Francine Muyumba à Antonio Guterres : “Il est étonnant que vous n’arrivez pas à mentionner le Rwanda comme base arrière du M23”

2022-09-21
21.09.2022
2022-09-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/senatrice_francine_muyumba.jpg -

“Il est étonnant que vous n’arrivez pas à mentionner le Rwanda comme base arrière du M23″. Propos de la sénatrice Congolaise Francine Muyumba suite à l’interview du Secrétaire Général de l’ONU, Monsieur Antonio Guterres, sur France 24 et RFI.

Pour Francine Muyumba, les réponses du numéro un des Nations Unies sur la situation sécuritaire en République Démocratique du Congo laissent entrevoir l’incapacité pour ce dernier de nommer clairement les soutiens des groupes armés, tout en justifiant l’inefficacité de la MONUSCO face au M23 qui serait « une armée moderne avec des équipements lourds, plus perfectionnés que ceux de la force onusienne », Monsieur Guterres vient une fois de plus renforcer la méfiance des Congolais envers la mission de maintien de la paix qui depuis plus de vingt ans n’a apporté aucune solution significative face à l’instabilité dans la partie Est de la RDC.

“Nous dénonçons ces propos. Nous appelons le Secrétaire Général des Nations-Unies à faire preuve de compassion pour les nombreuses victimes de l’agression de notre pays par des groupes armés soutenus par les pays voisins. L’origine des armes détenues par le M23 est connue. Le rapport des experts des Nations Unies l’explicite. Il est alors étonnant que vous n’arriviez pas à mentionner le Rwanda comme base arrière du M23. Selon Monsieur Guterres, la MONUSCO est une force de maintien de la paix, mais que Celle-ci n’hésite pas quand il s’agit de livrer combat contre des groupes rebelles lourdement armés. La force onusienne est selon le Secrétaire Général Guterres, dans l’incapacité de faire face à ces rebelles. Quoi de plus normal alors pour les Congolais de demander le départ de la MONUSCO”, a dit Francine Muyumba.

Et de poursuivre : “Aujourd’hui encore plus qu’hier, les autorités congolaises doivent obtenir le départ définitif de la MONUSCO car même le SG de l’ONU vient d’affirmer son incapacité à faire face aux groupes rebelles. Plus rien ne justifie donc leur présence en République Démocratique du Congo. Les organisations civiles, les mouvements citoyens, les ONG et autres associations réclament avec force le départ de la MONUSCO qui nous permettra de sortir de l’enfumage de l’ONU qui tout en envoyant une mission de la paix, dissimule la nécessité de combattre les rebelles qui sévissent au Congo.”

Tout en condamnant la naïveté avec laquelle le gouvernement Congolais continue à engager diplomatiquement le Congo dans la région, des engagements qui jusqu’à présent ne sont connus entièrement ni par les parlementaires que nous sommes ni par le peuple Congolais en général.

C’est ainsi que elle appelle l’ONU à dénoncer clairement les pays qui opèrent au Congo sous la casquette des groupes armés. Le dire est le premier pas vers un retour de la paix au Congo et dans la région des grands lacs.

Mais aussi il revient également au gouvernement Congolais de mettre les choses au clair car on ne peut pas continuer à dénoncer jour et nuit ceux avec qui on collabore librement dans la région et que le gouvernement congolais est le premier responsable de la situation sécuritaire préoccupante dans l’Est de la RDC car ses choix diplomatiques ne font que reculer le Congo.

Muhindo Mathe
Le hautpanel / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
2436 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Le discours devrait étonner les méchants qui tuent le peuple depuis plus de 20 ans. Soutenons Félix pour le bien-être des congolais. Lui au moins a été le Premier à pointer du doigt les vrais ennemis du Peuple congolais.

Réagir

3
1
1
Répondre
@
0 réponse
prenons nous en charge ,le Marechal Mobutu avait dit ,s'il faut faire le pacte avec le diable pour l'unité et la paix en RDC à l'époque Zaire ,nous le ferons ,alors pouquoi ne pas se tourner vers les pays comme la Corée du nord ,l'Iran ,la Syrie et meme la Russie au moins eux ils peuvent etre francs sans hypocrisie

Réagir

6
Répondre
@
0 réponse
TOTALEMENT D'ACCORD AVEC TOI MADAME LA SENATRICE TROP C'EST TROP RIEN NE SERT D'ALLER PLAIDER DANS TOUTES CES ASSEMBLEES ALORS QU'ELLES SAVENT CE QU'ELLES SONT EN TRAIN DE NOURRIR CONTRE LE CONGO, NOUS DEVONS NOUS PRENDRE EN CHARGE EN COLLABORANT AVEC DES PAYS CREDIBLES ET NON DES ACCORDS COMME TU DIS MEME L'AN NE CONNAIT PAS C'EST COMME CA QUE DES MILLEIRS DES RWANDAIS ONT ETE REVERSES DANS LES SERV DE SECURITE ET DE DEFENSE MAIS TOUT A UN DEBUT ET UNE FIN SI LES POLITIC SONT INCAPABLE MAIS LA POPULATION ET SES AUTRES LEADERS SE DEBARASSERONT DE CES SATANISTES AVERES

Réagir

6
Répondre
@
0 réponse
Quand le régime passé avait demandé le départ de la MONUSCO pour la première fois, ce sont les opposants aujourd'hui au pouvoir qui était contre. Etant au pouvoir, ils ont peut être honte de se dédire.

Réagir

6
2
1
1
1
Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent "La guerre doit prendre fin", Vital Kamerhe à la population meurtrie de Beni

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « Les élections présidentielles auront bien lieu en 2023 »

24.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance