Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Provinces

Le Premier ministre et le caucus des députés nationaux évaluent l’avancement de l’état de siège au Nord-Kivu

2022-09-23
23.09.2022
2022-09-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/sama_lukonde_a_goma_general_constant_ndima_22.jpeg -

Le Premier ministre Sama Lukonde a présidé, dans la soirée de jeudi 22 septembre à Goma une réunion d’évaluation de l’avancement de l’état de siège au Nord-Kivu.

Cette évaluation s’est faite au cours d’une réunion du Conseil de sécurité élargi au caucus des députés nationaux du Nord-Kivu, en présence du chef d’état-major général des FARDC, du commissaire général de la police et de plusieurs ministres du gouvernement, dont celle de la justice.

Aucune déclaration des autorités n’a été faite à l’issue de cette rencontre, qui s’est terminée tard dans la soirée.

Mais le président du caucus des députés nationaux du Nord-Kivu, Singoma Mwanza a indiqué que, le contexte difficile, sécuritaire et humanitaire actuel dans la province était au centre de cette réunion.

Pour le caucus des élus du Nord-Kivu, la priorité, c’est de rétablir la sécurité dans la province.

Le député Singoma Mwanza souligne notamment « les attaques des ADF dans la région de Beni qui continuent à faire des morts et des déplacés, l’occupation de Bunagana et ses environs par le M23 avec des conséquences humanitaires indescriptibles ». Parmi ces conséquences, Singoma Mwanza note le nombre élevé des déplacés dans Rutshuru et Nyiragongo, les écoles qui n’ont pas ouvert à la rentrée parce qu’occupées par ces déplacés et bien d’autres.

Quant à l’évaluation de l’état de siège, cet élu du Nord-Kivu a souligné qu’après un survol de la situation, il a été constaté que les objectifs assignés à l’état de siège n’ont pas été atteints d’autant plus que l’insécurité continue à se généraliser, notamment les ADF qui s’étendent de plus en plus.

C’est pourquoi les élus du Nord-Kivu proposent une requalification de l’état de siège. Ils veulent que le pouvoir soit restitué aux civiles et que les régions de Rutshuru et Beni soient considérés comme des zones opérationnelles, a précisé que le président du caucus des députés nationaux du Nord-Kivu.

Les députés ont également demandé au ministre des Affaires humanitaires, présent à la réunion, qu’un plan d’urgence soit établi pour assister tous les déplacés, qui sont en errance dans le Rutshuru.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
467 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Kinshasa : les policiers piqueurs de la batterie de la femme vivant avec handicap aux arrêts

Les plus commentés

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 14 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance