Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Déploiement de la force régionale: l’armée kényane va entrer par Bunagana, révèle Félix Tshisekedi

2022-09-25
25.09.2022
2022-09-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/armee_kenyane.jpg -

Le déploiement des militaires kenyans dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) n’est plus qu’une question de jours, a annoncé le président Félix Tshisekedi qui a, par ailleurs, révélé que les KDF vont entrer sur le territoire congolais par la cité de Bunagana, occupée depuis plus de 100 jours par les rebelles du M23.

Depuis New-York où il a participé à la 77ème Assemblée générale de l’ONU, le chef de l’Etat congolais a laissé entendre que des partenaires et bailleurs de fonds ont été sensibilisés afin d’accompagner cette coalition des forces armées de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

« La Force régionale est en train d’être déployée, les Burundais sont déjà là dans le Sud-Kivu. Les Kenyans vont entrer par Bunagana. A mon avis, c’est une question des jours. Ça se déploie petit à petit en fonction des moyens aussi, c’est pour ça que nous étions ici aussi, nous avons pris des contacts, c’était pour sensibiliser les bailleurs de fonds afin d’accompagner cette force régionale », a expliqué Félix Tshisekedi.

« Le Rwanda est de mauvaise foi »

Le président de la RDC insiste qu’il n’y a aucune collaboration entre les FARDC et les rebelles rwandais des FDLR. Selon lui, il s’agit d’une « fausse excuse » utilisée par le Rwanda pour « justifier ses incursions en RDC ».

« Je trouve que le Rwanda est de mauvaise foi », constate-t-il en dépit de tous les efforts engagés pour harmoniser les relations entre Kinshasa et Kigali.

Depuis son avènement au pouvoir, Félix Tshisekedi indique que des centaines de combattants FDLR ont été rapatriés.

« Aujourd’hui, les FDLR sont une force résiduelle qui ne menace pas la sécurité du Rwanda. Elles sont plus un problème pour nous Congolais que pour les Rwandais. J’en veux pour preuve, l’assassinat de l’ambassadeur de l’Italie en RDC, au mois de janvier de l’année dernière, monsieur Luca Atanasio, qui avait été tué par les FDLR qui sont devenues aujourd’hui des coupeurs de routes, des bandits de grand chemin », a-t-il dit.

« La vérité est ailleurs »

F.Tshisekedi fait remarquer que les FDLR « n’ont plus d’idéologie politique visant à récupérer le pouvoir à Kigali ». Donc, souligne-t-il, « c’est un faux prétexte ! ». Au regard de ces éléments, le président congolais estime que « la vérité est ailleurs et c’est ça que le Rwanda doit dire ».

A l’initiative du président de la République française, Emmanuel Macron, les présidents de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, et de la République du Rwanda, Paul Kagame, se sont entretenus, mercredi 21 septembre 2022, à New York, aux USA.

Afin de réunir les conditions d’un dialogue franc et constructif, nécessaire à la relance de la coopération entre les deux pays de la région et conformément au processus de Luanda (Angola), les trois chefs d’Etats ont convenu d’agir de concert pour obtenir le plus vite le retrait du M23 de toutes les localités occupées et le retour des déplacés de guerre de ces localités à leurs domiciles, avec l’appui des Nations Unies et de leurs partenaires de l’Union Africaine, de la Communauté de l’Afrique de l’Est et de la Conférence sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Reagan Ndota
AFRIQU'ACTU / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
4366 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
C'est bien que la force régionale vienne au secours de la RDC mais je pense que ce sera comme la Monusco qui a passé plus de 20 ans au Congo sans résultat palpable... Le mieux serait de doter notre armée des moyens pour bouter hors du territoire ces terroristes du M 23.

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
pour un petit pays pauvre comme le Rwanda la RDC est obligé d'être occupée par une coalition de plusieurs pays ,sur le fond cela ne va rien changer parce que le general Mohozi chef d'état major ougandais a comme ami et Parain le president rwandais kagame et les deux pays ont la meme opinion et stratégie sur la RDC le pillage de ses ressources, tout ces pays vont profiter avec l'absence de la Monusco de piller la RDC et aucun pays ne voudra retourner chez lui c'est sera exactement comme la Monusco mais en pire avec des généraux africains corrompues qui vont s'enrichir en RDC

Réagir

9
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Felix est un inconscient con! Comment un président peut aller divulguer des pareils secrets aux rebelles? Maintenant, ils sont très bien préparer pour faire face or il a fallu les surprendre….Feluix a vendu Bunagana à sa femme pour les vider les minerais…incroyable. Étudier c’est bien

Réagir

10
6
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Museveni et Kagame savent bien que sans la guerre au Congo ils auront du mal à diriger leurs pays sur les plans économiques et sécuritaires. Raison pour laquelle ils aiment travailler avec nos présidents distraits.

Réagir

5
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les congolais doivent comprendre quel jeu joue matama maintenant . Bunagana est occupée par les soient disant terroristes. Mais lui sait bien les troupes kényanes entreront par là au moment où ces dernières peuvent utiliser d'autres frontières comme Ishasha... Qui sont sous son contrôle . Donc lui negocie bien avec les terroristes pour lui laisser ce passage.

Réagir

4
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
la force régionale est une très bonne chose! elle doit venir en appui de nos militaires et ceux-ci doivent être sérieux pas comme ces gouverneurs militaires qui sont là pour bouffer les rations de leurs soldats. alors seulement, ils pourront terminer l'insécurité à l'Est (bunagana,ituri, ADF surtout...).

Réagir

7
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Toute HONTE bue, de l'etranger ou il quemande appuis financiers pour la Defense (donc, tandis qu'il dilapide le Tresor en voyages luxueux et inutiles), le pretendu-commandant supreme humilie ses troupes et vante l'entree au front des armees etrangeres. Le meme front qu'il n'ose pas visiter comme fait le brave P-R Ukrainien; ne fut-ce que pour y consoler de jeunes soldats s'y sacrifiant, qu'il humilie.

Réagir

21
8
3
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
En place d'équiper l'armée congolaise, on préfère vendre la souveraineté du pays. C'est une trahison et honte pour notre pays, c'est humiliant pour les FARDC. Mais nos députés préfèrent leurs conforts palissades, que de défendre la souveraineté du pays. C'est pénible. On va jusqu'à demander aux bayeurs des fonds.

Réagir

8
6
3
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Général Muhoozi, fils du président Museveni : « Combattre le Rwanda, c’est combattre l’Ouganda »

Les plus commentés

Politique Paul Kagame accuse Félix Tshisekedi de vouloir retarder les élections à travers le conflit

01.12.2022, 14 commentaires

Afrique Général Muhoozi, fils du président Museveni : « Combattre le Rwanda, c’est combattre l’Ouganda »

03.12.2022, 11 commentaires

Politique Voici ce que réclame le Rwanda du gouvernement Congolais !

03.12.2022, 11 commentaires

Politique Courrier de la rwandaise Mushikwabo à Félix Tshisekedi: un colis au cyanure pour empoisonner le Chef de l'État congolais

03.12.2022, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance