Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Economie

Loi des finances 2023: le gouvernement projette 615,4 milliards FC des pétroliers producteurs et 359,5 milliards FC des hôpitaux de référence et établissements publics de l’ESU

2022-09-27
27.09.2022
2022-09-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/rdc_loi_des_finances.jpg -

• Les recettes extérieures sont projetées à 6.300,0 milliards FC

Le gouvernement congolais attend mobiliser davantage des recettes au cours de l’année 2023, afin de réaliser son programme d’action. C’est la raison pour laquelle il a projeté les recettes pétrolières des producteurs, à hauteur de 615,4 milliards de Francs congolais (FC) au cours de l’exercice budgétaire 2023 sous examen au Parlement, par rapport à l’exercice précédent de 2022 où elle se chiffrait à 394,9 milliards de Francs congolais (FC), soit un accroissement de 55,8%.

Dans un autre chapitre, les hôpitaux généraux de référence et les établissements d’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) publics répertoriés à ce jour, devraient mobiliser les recettes de l’ordre de 359,5 milliards de Francs congolais (CDF), équivalent à près de 179 millions de dollars américains ; tandis que les recettes extérieures sont projetées à 6 300,0 milliards de Francs congolais (CDF), soit près de 3,3 milliards USD.

Selon la loi des finances 2023, les recettes des pétroliers producteurs sont projetées sur base des déclarations des opérateurs eux-mêmes et prennent en compte une production journalière de 20.989 barils pour les deux groupes (on-shore et off-shore), un prix moyen du baril de 101,6 USD après décote et des frais du terminal de 2,5 USD le baril.

De leur côté, les hôpitaux généraux de référence et établissements d’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) publics répertoriés à ce jour, se sont vus assigner les recettes de l’ordre de 359,5 milliards de Francs congolais (CDF), soit près de 179 millions de dollars américains.

Ces recettes classées dans la catégorie des budgets annexes, enregistrent un taux de régression de 12,3% par rapport à leur niveau de l’exercice 2022, où elles se sont situées à 409,9 milliards de Francs congolais (CDF), comme le renseigne le projet de loi des finances publiques sous examen.

Selon ce projet de loi des finances 2023, le gouvernement entend améliorer le captage des recettes de ces deux secteurs à l’issue de la rationalisation des organismes auxiliaires en cours.

6 300,0 milliards de FC des recettes extérieures

Dans ce même cadre de mobilisation des recettes, le gouvernement prévoit de mobiliser les recettes de l’ordre de 6 300,0 milliards de Francs congolais, soit près de 3,3 milliards de dollars américains.

Suivant le document numéro 1 du projet de Loi des finances sous examen au Parlement, ces recettes devraient connaître un taux d’accroissement de l’ordre de 11,5% par rapport à leur niveau de l’exercice 2022 évalué à 5 652,4 milliards de Francs congolais.

Ces recettes extérieures se rapportent notamment :

• aux appuis budgétaires de 1 846,1 milliards de CDF qui enregistrent un taux de régression de 35,9% par rapport à leur niveau de l’exercice 2022 de 2 878,1 milliards de CDF. Ces recettes comprennent 1 104,8 milliards de CDF d’emprunt programme, 330,8 milliards de CDF de dons budgétaires et 410,5 milliards de CDF d’allocation DTS du FMI ;

• au financement des investissements d’un montant de 4 453,9 milliards de CDF, soit un taux d’accroissement de 60,5% par rapport à la Loi de finances pour l’exercice 2022 d’un montant se chiffrant à 2 774,3 milliards de CDF. Ces recettes comprennent 1 032,4 milliards de Francs congolais (CDF) de dons projets et 3 421,5 milliards de Francs congolais (CDF) d’emprunts projets.

A savoir

Les recettes extérieures sont celles qui proviennent des partenaires extérieurs de la RDC (les pays amis et les organisations internationales). Elles sont constituées de :

• Recettes d’appuis budgétaires ;

• Dons budgétaires : l’argent donné par les pays amis ou les organisations internationales pour financer le déficit budgétaire sans contreparties c’est-à-dire sans remboursement (Par exemple : un don pour construire un hôpital) ;

• Emprunts programmes : l’argent donné par les pays amis ou les organisations internationales pour financer certaines dépenses avec contreparties c’est-à-dire avec remboursement ;

• Recettes de financement des investissements : c’est l(argent emprunté par l’Etat avec paiement d’intérêt envers les Etats et les particuliers, pour exécuter les projets d’investissement.

José Wakadila
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
232 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
Article précédent Haut-Uele : descente des autorités provinciales à Tora après des manifestations contre les chinois

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance