Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Allégations sur les 21.000 d'émoluments aux députés : « Je suis serein », répond Delly Sesanga après sa convocation

2022-09-29
29.09.2022
2022-09-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/26-31/sesanga_delly_presse_22.jpg -

Delly Sesanga

L’élu de Luiza dans le Kasaï Central dit être disposé à répondre à toute question de n’importe quelle structure au niveau de l’Assemblée nationale, mais également à éclairer l’opinion par des éléments de preuves que la commission lui exigerait.

L’Assemblée nationale a institué, au cours de sa plénière de mardi 27 septembre, une commission chargée d’examiner les allégations sur les 21.000 dollars que toucheraient par mois les députés nationaux en guise de salaires. Un des élus devant être auditionné par ladite commission pour avoir divulgué cette information, Delly Sesanga dit être serein à pouvoir répondre à toute invitation de n’importe quelle structure de la chambre basse.

« Je suis en train de mener depuis des années un combat pour la réduction du train de vie de l’Etat. C’est un combat de conviction, un combat de fond, un combat structurant pour notre pays. Je le mènerai jusqu’au bout, quoi qu’il en coûte et je ne me laisse pas intimider par quoi que ce soit. Ensuite, je suis un député élu. Je suis à ma troisième législature aujourd’hui à siéger dans cette Assemblée nationale et je suis très serein à pouvoir répondre à toute invitation de quelle que commission que ce soit, dans la vérité et l’intégrité », a déclaré le leader d’Envol.


Delly Sesanga

Au cours de la plénière du mardi 27 septembre, les députés nationaux ont mis en place une commission ad hoc devant auditionner les députés Delly Sesanga et Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa. Initiateur de la motion, le député Nanou Memba veut voir ces collègues être entendus sur « leurs motivations » à confirmer des « allégations selon lesquelles un député national toucherait un prétendu montant de 21.000 dollars au titre de salaire mensuel ».

Des menaces qui ne font pas changer d’avis l’élu de Luiza qui dit assumer ses propos.

« Je ne suis pas de nature à fuir mes responsabilités. J’assume mes propos, je les assumerai jusqu’au bout. Je mènerai ce combat quoiqu’il en coûte, quelles qu’en soient les sanctions, au sein ou en dehors de l’Assemblée nationale, auprès de mes compatriotes pour que nous ayons un Etat qui soit modeste, mais efficace et capable de répondre aux besoins de notre population », dit-il.

Delly Sesanga salue même la mise sur pied de cette commission spéciale et temporaire qui, estime-t-il, « va aider notre peuple dans la transparence à connaître la vérité et devrait dans la vérité et la transparence rendre publics les conclusions et les éléments qui auront été échangés au cours de cette audition au sein de cette commission ».

Il faut rappeler que Martin Fayulu a été le premier à jeter le pavé dans la marre en affirmant dans un communiqué qu’un député national touche 21 000 dollars de salaire. Ce qui avait nourri une vive polémique dans l’opinion qui a jugé scandaleux ce niveau d’émoluments dans un pays où un médecin touche à peine 700 dollars.


Martin Fayulu

Au milieu de cette controverse, seuls les députés Delly Sesanga et Muhindo Kasekwa ont embouché la même trompette que le leader de l’Ecidé. Ce dernier avait demandé au président de l’Assemblée nationale de publier les chiffres sur ces émoluments et donc de dire quelles sont les rubriques qui constituent les salaires des élus. Il n’en a été rien.


Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa

A l’ouverture de la session ordinaire de septembre, les Congolais étaient convaincus que le speaker de la Chambre basse allait enfin mettre un terme à la polémique au sujet de « vrai salaire » du député en donnant officiellement l’information. Rien du tout.

Alors qu’il a parlé pendant deux heures, Christophe Mboso s’est tu dans toutes les langues sur la question. Les Congolais sont pourtant en droit de savoir ce que gagnent exactement leurs représentants.

Autorité budgétaire, censeur du Gouvernement et donc garant de la bonne gouvernance, l’Assemblée nationale devrait être une maison de verre. Comment s’ériger en temple de l’orthodoxie budgétaire, tout en donnant l’impression de cultiver l’opacité sur sa propre gestion. Comment se poser en défenseur du peuple tout en ne permettant pas à celui-ci de savoir combien on touche ?

Le mérite de Delly Sesanga est d’être au clair avec sa vocation de parlementaire. Quand il persiste dans sa croisade pour la réduction du train de vie de l’Etat, l’élu de Luiza est en accord avec le pays réel. Lorsqu’il monte au créneau sur la polémique sur les émoluments, il est bel et bien dans son rôle de sentinelle de la bonne gouvernance. 

Didier Kebongo
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 12 commentaires
3611 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Il est grand temps de moraliser la vie publique congolaise, à tous les niveaux des institutions congolaises. Le salaire du président de la république doit ėtre plafonné à 50.000 dollars maximum. Toutes les autres fonctions subiront des rabais en conséquence. Quant aux anciens présidents de la république, ils ne doivent pas dépasser 20.000 dollars (kabila touche 600.000 dollars sans vergogne).

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
...ne l’entendra ; Le serpent a fini par manger sa propre queue ; Comme une pile de cartes, la vielle termitière a fini par s’écrouler rongée de l’intérieur à la seule pose d’une mouche. Qui tue par l’épée mourra par l’épée.

Réagir

5
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les morts ne sont pas morts, leur esprit ère toujours à la recherche de vengeance ; Le sang a coulé et a nourri les plantes, les poissons, les rivières, les fruits, le bétail, la pomme de terre et le bourreau et ses enfants ont mangés et bu, et l’esprit des morts est entré et peu enfin assouvir sa soif. Tout ancien bourreau ne tolèrera plus le bruit de la mouche qui passe ; Il entendra même les battements des ailes des papillons autour de lui, il verra dans les pauvres gens qui passent, des démons venus le prendre, il deviendra fou, son cerveau lui jouera des tours ; il finira par crier à la dictature pour une torture qu’il s’est infligé à lui-même et personne ne l’entendra ; Le serpent a fini par manger sa propre queue ; Comme une pile de cartes, la vielle termitière a fini par s’écrouler rongée de l’intérieur à la seule pose d’une mouche. Qui tue par l’épée mourra par l’épée.

Réagir

4
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Un naturel traitre!

Réagir

6
1
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Quelqu'un qui est sur de lui, ce qu'il a des preuves....

Réagir

9
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Si ces députés sont prêts à être entendus, c'est qu'ils détiennent la vérité... Une telle commission ne tarderait pas à ouvrir les auditions. Mais pourquoi font ils passé le temps???? Ceci entre en ordre utile avec la session en cours qui est une session budgétaire. Les conclusions peuvent aboutir effectivement à cette réduction du train de vie d'une certaine catégorie de Congolais et revoir les lignes budgétaires d'autres secteurs de vie suite à cet argent qui sera récupéré des députés..... Courage et nous sommes derrière vous!!!

Réagir

7
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
C'est comme s'il est possible de prendre l'argent du trésor public sous une forme ou une autre et ne jamais y laisser les traces. C'est la même mentalité chez les détourneurs des deniers publics. On peut toujours s'asseoir sur des indices de détournements mais ces indices restent et resteront à jamais.

Réagir

7
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Une grande partie de ces émoluments appelés invisibles prouvent à suffisance qu'il y a corruption dans l'institution symbole de la trensparence, les preuves ne peuvent etre que les temoignages du député qui touche ces invisibles.

Réagir

9
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Sessanga est une girouette qui n'en est pas à sa première pirouette, il cherche à tout prix à faire le buzz mais il s'y prend mal. Si vraiment le bien être du peuple était au centre de ses préoccupations il n'aurait jamais porté les armes contre celui-ci, le sang de ses victimes pendant la sanglante rébellion dont il a été l'un des acteurs majeurs lui monte à la tête et lui cause des hallucinations. S'il trouve que le salaire des députés est indécent, il devrait faire œuvre utile en démissionnant de l'assemblée nationale. Au lieu de blablater à longueur de journées, qu'il pose un acte fort, qu'il renonce à tous les privilèges, qu'il rentre dans son trou à rats de Luiza. Ses élucubrations morbides n'ont aucune chance de passer dans la capitale.

Réagir

18
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les députés membres de cette commission empochent eux aussi ces invisibles dans un silence coupable. Face à Delly SESANGA, ils sont Juge et Partie. Donc rien de véridique ne sortira de cette commission si ce n'est intimidation ou musèlement, à défaut l'élimination politique ou physique de SESANGA.

Réagir

19
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
MAUDIT SESSANGA VALET DES APATRIDES SCÉLÉRATS MENTEUR MANIPULATEUR ANCIEN CAPORAL DE NIKANOR KAGAME VALET DE SCÉLÉRAT KABILA TU AS LE SANG DE NOS FRERES SUR TES MAINS MAUDIT

Réagir

3
3
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Tenez-vous prêt à prouver les 21.000 USD; arrêtez de dire que : je suis serein car ceci ne veut rien dire. Dites plutôt : j'ai des preuves que je vais brandir; voilà !

Réagir

6
4
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent CPI : « Je suis convaincue que mon pays bénéficiera de la même compassion que témoigne la Communauté internationale à l’égard de l’Ukraine » (Rose Mutombo)

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance