Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Santé

Cancer du sein : une survivante conseille aux femmes atteintes de respecter les prescriptions médicales

2022-10-20
20.10.2022
Femme
2022-10-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/10-octobre/17-23/hopital_provincial_du_nord_kivu_220.png -

L’infirmière Astrid Kavira, vivant à Goma (Nord-Kivu), une survivante du cancer du sein a conseillé, mercredi 19 octobre, aux femmes atteintes de cette maladie de respecter les prescriptions médicales.

Elle leur a donné ces conseils, lors d’une interview à Radio Okapi, en marge de la journée internationale du cancer du sein.

Astrid Kavira, la cinquantaine révolue et mère de famille, affirme être guérie du cancer de sein grâce à la chimiothérapie.

Mais elle estime que le cancer du sein risque d’être fatal, si la patiente néglige les conseils de son médecin traitant sur la chirurgie, après la prise des médicaments.

« Je suis soignée depuis 2018. Si je n’étais pas soignée, je serais déjà morte. Alors, il faut aller chez le médecin à temps. Et, il faut accepter les consignes. La chirurgie (l’ablation du sein cancéreux, pour le cas d’espèce, ndlr), c’est une étape très importante », a conseillé cette infirmière.

Après la chimiothérapie intensive, explique Astrid Kavira, la femme souffrant du cancer du sein doit nécessairement passer par la chirurgie.

« C’est une étape importante parce que même après la chimiothérapie, cela peut vous tromper : vous ne trouvez plus rien dans le sein (comme nodule), tout devient comme s’il n’y a aucune tumeur vraiment ! Il ne faut pas penser que vous êtes guéri. Il faut accepter qu’on enlève le foyer, et qu’on racle vraiment tout ce qui peut être comme cellule cancéreuse là-bas », a-t-elle ajouté.

Cette survivante encourage les femmes atteintes de ce cancer à ne pas craindre l’ablation du sein. Elle les appelle à dépasser leur peur de la mutilation : « Il ne faut se dire : "moi, je ne veux pas mourir mutilée". Non ! La mutilation n’est rien. C’est le souffle de vie que nous cherchons. Le sein, on peut même faire une prothèse !


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
763 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
Article précédent Lubumbashi : pas de laboratoire au centre d’excellence Sida

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 23 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 15 commentaires

Société Nairobi III : les groupes armés adhèrent au PDDRCS et réclament la tête de son principal responsable

06.12.2022, 10 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance