Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Monde

La population belge connaît mal le passé colonial de la Belgique, d’après une étude de l’AfricaMuseum

2022-10-24
24.10.2022
Diaspora
2022-10-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/10-octobre/24-30/depouille_mortelle_ep_lumumba.jpg -

Les connaissances de la population belge "font cruellement défaut en ce qui concerne le passé colonial de la Belgique", avance lundi l’AfricaMuseum, qui a mené une recherche sur le sujet avec l’Université d’Anvers. Sur 12 questions de culture générale sur l’histoire de la colonisation belge, les Belges donnaient en moyenne quatre bonnes réponses seulement.

L’UAntwerpen et l’AfricaMuseum ont mené cette recherche à la suite des manifestations "Black Live Matters", initiées en 2020 après le décès aux États-Unis de l’Afro-américain George Floyd, mort lors de son interpellation par la police. Le but était de déterminer si cet électrochoc avait permis d’améliorer les connaissances des Belges sur leur passé colonial. "En résumé, oui, mais les chercheurs sont aussi arrivés à d’autres conclusions", souligne le Musée royal de l’Afrique centrale.

Avec quatre bonnes réponses en moyenne sur 12 questions, "le niveau moyen de connaissance du passé colonial de la Belgique est très faible". L’échantillon représentatif de la population belge savait en général que c’était le roi Léopold II qui a pris possession du Congo en tant qu’État privé (70% des bonnes réponses) mais ignorait que le Rwanda et le Burundi avaient aussi été sous domination coloniale belge.

L’équipe de recherche a aussi sondé l’échantillon sur le racisme structurel, lié à la colonisation. Si la majorité des répondants (59%) considèrent les cours sur la discrimination et le racisme importants, 21,9% estiment qu’ils ne sont pas nécessaires.

La recherche s’est également intéressée au discours politique belge sur la décolonisation. Il en ressort que trois stratégies sont utilisées par les députés "pour éviter plutôt qu’assumer leurs responsabilités" : éviter ou ignorer le débat sur la décolonisation ; couper le lien entre le racisme actuel et le passé colonial ; ou encore éviter la question des réparations.


rtbf / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
906 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Ols ne veulent plutôt pas connaître l'histoire qu'ils ont laissée créé et laissée derrière. Une histoire amère pleine de squelettes sordides.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ols ne veulent plutôt pas connaître l'histoire qu'ils ont laissée créé et laissée derrière. Une histoire amère pleine d' esquelles

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
Article précédent Belgique : Des incidents à Bruxelles en marge de la défaite face au Maroc

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 13 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance