Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Guerre contre le M23: seul le dialogue inclusif peut ramener la paix à l’Est (Moussa Faki Mahamat)

2022-11-21
21.11.2022
Afrique
2022-11-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/moussa_faki_mahamat_ua_22.jpg -

Au cours d’une interview accordée à France 24 ce lundi 21 novembre, le président de la commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a souligné que le dialogue était une panacée pour venir à bout au cycle des violences qui se perpétue dans l’Est de la RDC.

Actif dans le processus de Nairobi dans le cadre de la mise en place d’une force conjointe des pays de l’Est en RDC, Moussa Faki envisage une solution politique plutôt que militaire.

“Depuis pratiquement plus de deux décennies, l’Est du Congo est en trouble. C’est éprouvant pour le peuple congolais, éprouvant pour son voisinage et éprouvant pour l’ensemble du continent. Mais dans ce genre de conflit, nécessairement il faut trouver une solution politique. Donc le processus qui est engagé à Nairobi avec la communauté Est Africaine, les efforts du Président angolais qui a été désigné par l’Union Africaine comme facilitateur, ces efforts combinés doivent nous mener à une solution politique. C’est ce qu’on peut faire”, a-t-il dit aux journalistes au cours de l’interview.

Au sujet du refus de la possibilité de dialoguer avec le M23 manifester par Kinshasa, Moussa Faki estime que seul “un dialogue plus inclusif” peut faire rêver une paix durable à l’Est de la RDC.

“À écouter l’ex président du Kenya Uhuru Kenyatta, les discussions de Nairobi doivent continuer. C’est aux congolais bien attendu de déterminer quels sont ceux qui vont prendre part. Mais il est souhaitable, dans le cadre de la recherche de la paix, qu’il soit le plus inclusif possible”, a-t-il déclaré en substance.

Rappelons que le gouvernement congolais n’a pas ouvert la voie de manière officielle à un dialogue avec les groupes armés encore moins avec le M23 estimant que cela conduirait forcément au mixage de ces derniers au sein des Fardc. Clause que Kinshasa ne veut surtout pas envisager.

 

Hénoc Mpongo
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
1199 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Et pour que le soit disant soutien de la RDC aux FDLR ne soit plus un prétexte pour le Rwanda mettre en place un dialogue InterRwandais que la RDC peut proposer sa médiation entre les deux parties

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Apparemment,à lire les différents journaux de par le monde et les différentes intervies des autorités Africaines et étrangères ,l'on préconise à la RDC que le dialogue comme Solution idoine . Comme en matière de négociation,on ne négocie pas sur les principes. Nos principes doivent être le non mixage des rebelles dans l'armée,police et services de sécurité comme l'Assemblée Nationale l'avait recommandé . Maintenant parlons d'autres choses.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Jusqu'à quand les Africains seront des caisses de résonance des Colons. Des termines ambigus(DIALOGUE INCLUSIF,....) . DEMANDER AU RWANDA DE DIALOGUER AVEC FDLR et à l4OUGANDA DE DIALOGUER Avec ADF. Des dirigeants Africains marionnettes.

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
ce que tu dis Monsieur FAKI ne vient pas de toi dis à ceux qui te dictent à dire que STEVE BIKO disait aux blancs pendant l'apartheid " bien que vous nous traiter à coups des batons, à coups lentement mais surement vous nous apprenez comment réagir à ces coups...." sachez que chaque chose a une fin.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pas de dialogue monsieur mboka eza ya biso toza na posa ya ba ruandais te ba hypocrite ba jaloux batu ya haine batu ya keto.com

Réagir

7
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Les députés nationaux du Sud-Kivu font part au Premier ministre, de la déchéance du Gouverneur Ngwabidje

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance