Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Sur le net

Piratage de FTX : le mystère des cryptos disparues s’épaissit

2022-11-22
22.11.2022
2022-11-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/piratage_de_ftx.jpg -

Un pirate a profité de l’effondrement de FTX pour voler une partie des cryptomonnaies restantes sur la plate-forme. Ces derniers jours, ce mystérieux hacker a réalisé plusieurs transferts entre les blockchains pour couvrir ses traces…

Une partie des fonds volés lors du piratage de FTX a été transférée d’une blockchain à une autre. En effet, les cryptomonnaies sont passées de la blockchain Ethereum à la chaîne de blocs Bitcoin, en transitant par le biais de RenBridge.

Il s’agit d’un pont (bridge) massivement utilisé par les criminels qui souhaitent blanchir de l’argent. Selon un rapport d’Elliptic, RenBridge est devenu « particulièrement populaire » auprès des voleurs qui cherchent à blanchir les avoirs collectés lors d’un piratage :

« Des cryptoactifs volés aux échanges et services de la finance décentralisée (DeFi) d’une valeur d’au moins 267,2 millions de dollars ont été blanchis par l’intermédiaire de RenBridge au cours des deux dernières années ».

Par la suite, les fonds dérobés ont été envoyés sur des adresses blockchain liées à des plates-formes d’échange, dont 1inch. Pour mémoire, la plate-forme FTX a été piratée quelques heures après son dépôt de bilan, le vendredi 11 novembre 2022. Plus de 600 millions de dollars ont été siphonnés en quelques heures, obligeant les nouveaux dirigeants de FTX à rapatrier les avoirs sur des wallets physiques dans l’urgence.

Quelques jours plus tard, la Securities Commission of the Bahamas, l’entité en charge de la régulation financière aux Bahamas, a revendiqué l’opération. Le régulateur financier de l’archipel révèle avoir demandé aux fondateurs de FTX, Sam Bankman-Fried et Gary Wang, de récupérer les fonds de FTX Digital Markets, la division bahamienne de l’empire FTX.

Sans préciser le montant des cryptomonnaies collecté par le duo, l’organisme explique avoir intercepté les actifs numériques avant que les États-Unis ne s’en emparent.

La piste d’un second hacker

Néanmoins, les transferts de cryptomonnaies via RenBridge relancent le débat sur l’identité du hacker de la plate-forme. Aux dires de Chainanalysis, un des grands spécialistes de l’analyse de la blockchain, le régulateur bahamien n’est pas derrière les transactions frénétiques de ces derniers jours. La firme estime qu’un pirate inconnu a profité du chaos pour subtiliser des cryptomonnaies :

« Les rapports selon lesquels les fonds volés à FTX ont en fait été envoyés à la Securities Commission des Bahamas sont incorrects. Certains fonds ont été volés et d’autres ont été envoyés aux régulateurs ».

Si une partie des fonds a effectivement été récupérée par Sam Bankman-Fried à la demande des Bahamas, certaines des cryptomonnaies qui restaient sur FTX ont bien été volées par un pirate.

Celui-ci pourrait tenter de retirer les cryptomonnaies pour s’en servir d’ici peu, relate Chainanalysis. Afin de brouiller les pistes, il devrait passer par un service de mixage de cryptomonnaies.

Les mixeurs sont devenus indispensables au processus de blanchiment de cryptomonnaies. Les pirates utilisent ces services pour anonymiser les tokens volés et pour éviter que les autorités ne remontent jusqu’à eux grâce à la blockchain.

C’est également l’avis de ZachXBT, un internaute spécialisé dans les enquêtes sur la blockchain. Dans un long thread publié sur Twitter, l’enquêteur, notamment connu pour avoir percé à jour des voleurs de NFT français, recense tous les indices indiquant qu’un hacker de type « black hat » est à l’œuvre.

En passant par plusieurs ponts et en convertissant son butin en plusieurs devises numériques, le pirate a vraisemblablement tout fait pour éviter le blocage des fonds. C’est une astuce bien connue des hackers.

Il a par ailleurs transféré de l’argent sur des adresses Ethereum considérées comme suspectes. C’est « un comportement très différent des autres adresses qui retiraient de FTX » au même moment, qui sont détenues par le gouvernement des Bahamas ou les tribunaux américains.

Pour le moment, on ignore encore tout de ce mystérieux pirate. Lors d’une interview controversée, Sam Bankman-Fried a laissé entendre que l’attaque a été fomentée par un ancien employé de FTX.

FTX demande l’aide des plates-formes d’échange

Les dirigeants actuels de FTX, chargés de la procédure de faillite, s’inquiètent évidemment de la disparition des cryptomonnaies. Pour éviter que le voleur ne disparaisse avec l’argent, l’entreprise a demandé aux autres plates-formes d’échange de prendre des mesures :

« Les exchanges doivent savoir que certains fonds transférés depuis FTX Global […] sans autorisation le 11/11/22 sont transférés via des portefeuilles intermédiaires ».

Le groupe demande aux plates-formes centralisées de « prendre toutes les mesures nécessaires pour que ces fonds soient restitués à la procédure de faillite ». En clair, FTX réclame que les fonds soient gelés pour éviter que le pirate ne brouille les pistes.

 

Florian Bayard Journaliste
01net / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
713 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Yahoo! réduit la voilure
left
Article précédent Boire 4 litres d’eau par jour, le challenge “belle peau” de tiktok qui inquiète les médecins

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance