Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Élections 2023: les ressortissants du grand Équateur plébiscitent Félix Tshisekedi comme candidat unique et naturel

2022-11-22
22.11.2022
Provinces
2022-11-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/les_ressortissants_du_grand_equateur.jpg -

Les ressortissants de l'espace grand Équateur sont plus que jamais ligués comme un seul homme pour combattre toutes velléités de division qui ont longtemps perturbé la quiétude des uns et autres.

Réunis autour de valeurs patriotiques, chrétiennes, morales, ancestrales, politiques, etc. reconnues à ces vaillants peuples, ils ont lancé Initiative «BOMOKO ou Unité».

A la tête de cette initiative lancée à partir de Kinshasa, ce lundi 21 novembre, huit ministres de cette contrée au sein du gouvernement préséance respectée -Vice-Premier ministre, Ministre d'État, ministres et vice-ministres- meublent cette structure. Équateur BOMOKO ou Unité pour promouvoir certaines valeurs reconnues à ces vaillants peuples.

Dans une déclaration sanctionnant la fin de cette journée de réflexion, lue par le député Jacques Ndjoli, ces personnalités ressortissantes du Grand Equateur ont répondu favorablement à l'appel à la mobilisation et de soutien aux FARDC lancé par le Chef de l'État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans un élan de solidarité, elles partagent la peine de «nos frères du Sud-Kivu, Ituri et particulièrement du Nord-Kivu qui vit dans la violence, la souffrance et la précarité consécutive à une guerre injuste que nous imposent le Rwanda et ses groupes terroristes déguisés en mouvement fantoche dit M23 ».

«Conscients de nos responsabilités, invitons toute la communauté du grand Équateur à se mobiliser comme un seul homme derrière le Président de la République, Chef de l'État, Commandant suprême des Forces armées de la RDC, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, aux fins de bouter hors du territoire national tous les ennemis du peuple congolais», a déclaré Jacques Ndjoli.

En perspective de la présidentielle prochaine de 2023, les ressortissants du grand Équateur ont plébiscité Félix Tshisekedi comme leur candidat unique.

«Le collectif grand Équateur Uni socle de l'unité d'un leadership collectif, cohésif et transformatif, en harmonie totale avec toute la population du grand Équateur, s'engage et se met résolument derrière le Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, et s'engage à mobiliser toute la population du grand Équateur, à savoir : les province de l'équateur, de la Mongala, Nord et Sud-Ubangi et de la Tshuapa, à renouveler sa confiance en ce candidat unique et naturel de tous les ressortissants du grand Équateur», a-t-il déclaré.

La tribune de réflexion

Prenant la parole tour à tour, les ministres ressortissants de cet espace ont détaillé largement les objectifs qui doivent caractériser cette nouvelle dynamique pour éviter la division.

Le vice-premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a exhorté ses frères et sœurs de l'Equateur à vaincre le sentiment d'inimitié et à se dépassionner de toute divergence de vue afin de laisser régner l'unité (BOMOKO en langue locale).

Il a estimé qu'il était très important pour eux, en tant que les représentants du grand Équateur au sein du gouvernement, de relayer l'appel à la mobilisation du Chef de l'État, à travers les réunions, les manifestations, pour lui témoigner le vrai patriotisme.

«Le congolais ne trahit jamais sa Patrie, son pays, sa nation, où qu'il soit, dans des difficultés, qu'il ait faim ou pays, il est foncièrement attaché à l'unité de son pays. Toutes les provinces du grand Équateur doivent se mobiliser pour la défense de la patrie».

En invitant les fils et filles du grand Équateur à s’enrôler dans l'armée, Lihau a rappelé que les grands généraux de l'histoire de notre armée sont issus de cette partie du pays.

«Cela devrait se servir d'exemple à ceux qui hésitent encore», a-t-il insisté.

A son tour, le ministre d'État en charge d'aménagement du territoire, Me Guy Loando, a considéré le concept Bomoko (unité) comme un virus qui doit ipso facto se propager sur l'étendue du grand Équateur jusqu'à toucher l'ensemble des fils et filles du Congo. Il a appelé aussi à un soutien tous azimuts au programme du développement à la base de 145 territoires, programme selon la vision du Chef de l'État chapeauté par le Premier ministre.

«Nous sommes là aussi pour allumer la flamme de l'espoir, voir dans quelle mesure nous pouvons résoudre les vraies questions du développement de nos provinces. Tracer un nouveau chemin plein d'espoir, et non regretter à chaque fois le manque du développement», a-t-il martelé.

Complétant le ministre d'État Guy Loando, le ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Bussa a focalisé l'essentiel de son message sur l'importance de l'enrôlement pour augmenter le quota du grand Équateur au sein des institutions de la République.

Le vice-ministre du budget, Elysée Bokumwana lui a mobilisé sur la visite annoncée du Chef de l'État dans l'espace grand Équateur.

«La mobilisation que nous comptons faire pour le Chef de l'État doit ressembler au carton plein que nous allons lui donner au moment des élections de 2023», a-t-il souhaité.

Le Général Baramoto, l'ancien ministre Omer Egwake, le Premier Vice-président du sénat et autres notables qui ont partagé leur expérience, ont appelé à l'adhésion massive et aveugle en mettant l'accent sur cette unité chèrement acquise après l'échec de plusieurs tentatives dans le passé.


OPINION INFO / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
1805 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Candidat naturel. Mais termine d abord cette histoire de rébellion M23. En quoi tu peux prétendre nous gouverner nous ici de l Est. Autant que tu restes le président de basema mangala. Pas de na swahili. M 23 sera bientot à Goma.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Nous avons déjà vu ça avec JKK et vous connaissez la suite.

Réagir

7
3
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le Titre meme de cet article frise l'arnaque.. Comment un petit groupe des gens peux parler au nom de toute une grande province qu'est l'Equateur; aussi, sur la photo, le Directeur de Cabinet de Tshisekedi ne pas de l'Equateur.

Réagir

15
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Il suffit seulement d'entendre parler en bien de Tshilombo pour voir comment quelques aigri se grattent partout. Ils ont des démangeaisons jusqu'à l'estomac, au-delà du cœur. Certains commentaires ici me font marrer 😂🤣😂🤣😂😂😂😂🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Réagir

19
2
1
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ceux qui les disent avaient fait quoi pour l'équateur depuis qu'ils sont au pouvoir ?

Réagir

9
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
C'est faux ni Bemba ni Lihau n'ont reçu le mandat de parler au nom des ressortissants de l'équateur qu'a fait Tshilombo pour l'équateur ? , je viens de l'équateur et je n'ai pas plebescite tshilombo. Au contraire nous ne connaissons pas tshilombo ici l'équateur.

Réagir

29
5
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
C'est une honte pour les charlatans politiques. Tshilombo est nul président que le Congo n'ait jamais connu.

Réagir

28
3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
(Suite) juste pour ajouter. Le clanisme et ethinicite' a un avenir. Le patriotisme a un moment dur apparemment.

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Rien de neuf. Le pays vient après. Bolikango devait etre le premier président de la RDC. Mais Lumumba avait choisit Kasavubu. Mobutu prend le pouvoir mais renvoyer en esil par Kabila père avec son afdl. Bemba va rechercher à rétablir l'honneur de l'Équateur,nous connaissons la suite. On soutient un président en exercice sur ce qu'il a fait, et non ce qu'il faira. A près tout le dernier mot appartient au peuple et aux opposants et non aux aux blasone's d'une province au pouvoir.

Réagir

11
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent CPI : « Je suis convaincue que mon pays bénéficiera de la même compassion que témoigne la Communauté internationale à l’égard de l’Ukraine » (Rose Mutombo)

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance