Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Pourparlers de paix de Nairobi: le gouvernement attend d'abord le retrait du M23 des positions occupées

2022-11-23
23.11.2022
Société
2022-11-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/pourparlers_de_paix_de_nairobi.jpg -

Les discussions entre le gouvernement congolais et les groupes armés, initialement prévus cette semaine, auront finalement lieu fin novembre.

Dans l'entourage du facilitateur, l'ancien président kényan Uhuru Kenyatta, l'on indique que ce dernier essaye de créer un "environnement propice” pour la reprise des pourparlers. Mais selon la porte-parole du président congolais Félix Tshisekedi, le troisième round des pourparlers aura lieu du 27 novembre au 2 décembre à Nairobi.

Tina Salama précise toutefois que la RDC ne discutera pas avec le groupe rebelle M23. ‘'Le M23, on leur avait demandé un cessez-le-feu, qu'ils puissent se retirer des zones occupées, ils n'ont pas respecté cela. Donc on ne va pas discuter avec les M23 parce qu'ils n'ont rien respecté. Ils se retirent d'abord, ils arrêtent les combats et qu'ils se retirent des zones occupées'' précise-t-elle à la DW.

Dans le cadre des efforts diplomatiques, l'Angola accueille cette semaine un nouveau sommet sur le conflit entre la RDC et le Rwanda. A Luanda, le président João Lourenco s'entretiendra ce mercredi 23 novembre avec ses homologues de la RDC, Félix Tshisekedi, Paul Kagame du Rwanda et Evariste Ndayishimiye du Burundi et président en exercice de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est.

Le chef de l'Etat angolais a également invité Uhuru Kenyatta, facilitateur du processus de Nairobi entre la RDC et les groupes armés.

L'Ouganda va déployer un millier de soldats

En même temps, l'Ouganda annonce le déploiement de ses troupes dans l'est de la RDC dans le cadre de la force régionale Est-Africaine.

Les Congolais réclament une mission offensive de cette force. Mais le porte-parole de l'armée ougandaise, le général de brigade Felix Kulayigye, précise que cette force va d'abord sensibiliser tous les groupes armés à déposer les armes.

‘' Nos troupes sont déployées avec la force d'imposition, ils vont demander aux groupes armés de rendre leurs armes. S'ils ne le font pas, ils y seront contraints par la force car nos troupes ont la capacité de le faire pour que le dialogue politique puisse continuer'' assure le général de brigade.

''C'est le dialogue qui va primer''

Le politologue Ali Malip, expert de l'Afrique de l'Est, pense que l'option militaire n'est pas une solution à la crise dans l'est de la RDC.

Selon lui ‘'la paix au Congo ne sera pas une solution imposée, non. C'est le dialogue qui va primer sur toutes les propositions face à la crise congolaise.''

L'ancien président kényan Uhuru Kenyatta, facilitateur des Etats d'Afrique de l'Est, avait déclaré le week-end dernier avoir parlé avec le président rwandais Paul Kagame qui, à son tour, a accepté de parler au M23 pour la cessation des hostilités.

Depuis dimanche toutefois, les affrontements ont repris dans les territoires de Rutshuru et Masisi entre l'armée congolaise et le M23.


DW / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
2219 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Leurs morts vont permettre la population congolaise de se prendre en charge comme elle l'a fait avec la Monusco.

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Akende soki bako boma, bâ boma! Abomi PE ebele! Na présidence, à l'est pona bâ accords naye na kagame na museveni, ye moko soki akufi problème eza wapi? Après la mort d'Habyarimana , il y'a eu plus de 800 000 tutsis assassinés, aujourd'hui si Félix et Kabila meurent, les congolais vont se prendre en charge et Kagame et museveni vont fuir.

Réagir

3
3
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mais votre Président adore voyager et faire le tour du monde. Ses voyages inutiles ont saigné les caisses de l'Etat. Comme il s'est investi dans ce tourisme d'etat budgetivore,pourquoi se gênera-t-il d'aller discuter pour la paix et l'intégrité de note pays sous ce pretexte falacieux de la mort de Habiarimane?

Réagir

5
3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
N'OUBLIONS PAS CONGOLAIS, LE PR HABIARIMANA ETAIT INVTE A GAUCHE ET A DROITE AVANT DE TOMBER DANS LE PIEGE LUI TENDU PAR L'APR DE PAUL KAGAME. PRESIDENT ATIKA KOBIMA BIMA. BA JEUX WANA EYEBANI !!!

Réagir

12
3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Les députés nationaux du Sud-Kivu font part au Premier ministre, de la déchéance du Gouverneur Ngwabidje

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance