Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Afrique

MIni-Sommet sur la paix à l'Est de la RDC : voici les 11 résolutions prises par les chefs d'État de la région

2022-11-23
23.11.2022
Politique
2022-11-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/luanda_sommet_22_02200.jpg -

Au terme de leur rencontre lors de ce mini-sommet pour la paix dans la partie est de la république démocratique du Congo en proie à la guerre d’agression du Rwanda sous couvert du M23, les chefs d’État, participant à ce sommet de Luanda se sont résolus pour la paix et surtout à l’arrêt définitif des hostilités.

Voici les onze résolutions, voici les 11 résolutions issues de cette assise :

- Cessation des hostilités en général, et en particulier des attaques du M23 contre les FARDC et la MONUSCO à partir du vendredi 25 novembre 2022 à 18h00 Jour J;

- Respect total des exigences des communiqués des conclaves des chefs d’État de l’EAC du 21 avril et du 20 juin 2022 processus de Nairobi, de la feuille de route de Luanda du 6 juillet 2022, processus de Luanda et des conclusions de la réunion extraordinaire des chefs d’état-major général des forces armées de l’EAC Bujumbura, 8 novembre 2022 ;

- Poursuite du déploiement complet de la Force régionale de l’EAC;

- Retrait du M23 des zones occupées et retour à ses positions initiales à Sabinio côté RDC, sous le contrôle des FARDC, de la Force Régionale et du Mécanisme Ad Hoc en collaboration avec la MONUSCO Jour J+2 ;

- Création d’une zone tampon avec l’appui de la MONUSCO, du Mécanisme de vérification ad hoc et de l’EACForce régionale, comme prévu dans le cadre de la réunion des chefs d’état-major général de l’EAC tenue à Bujumbura, le 8 novembre 2022 Jour J+2;

- Cessation de tout soutien politico-militaire au M23 et à tous les autres groupes armés locaux et étrangers opérant dans l’Est de la RDC et la Région Jour J;

- Les FDLR-FOCA, RED-TAMARA, ADF et les autres groupes armés opérant sur le territoire congolais doivent immédiatement déposer les armes et entamer leur rapatriement inconditionnel conformément aux termes du Processus de Nairobi, avec le soutien de la MONUSCO, le Mécanisme de vérification ad hoc et la Force Régionale EAC Jour J+5 ;

- Désarmement et cantonnement du M23 en territoire congolais sous le contrôle des FARDC, de la Force Régionale et du Mécanisme Ad Hoc de Vérification, avec la collaboration de la MONUSCO Jour J+5 ;

- Retour des Personnes Déplacées Internes PDI dans leurs foyers Jour J+7;

- Reprise et poursuite des consultations politiques entre le Gouvernement de la RDC et les groupes armés locaux J+10 ;

- Reprise du dialogue bilatéral entre la RDC et le Rwanda en vue de la normalisation des relations diplomatiques et de la reprise de la coopération Jour J+60;

- Engagement des parties à mettre en œuvre la feuille de route de Luanda et les accords conclus dans le cadre du processus de Nairobi et de la réunion des chefs d’état-major général de l’EAC ;

- Examen et résolution de la question du retour de tous les réfugiés dans leur pays d’origine, telle que mentionnée dans la Feuille de route de Luanda et J+15;

- Poursuite des réunions de coordination à tous les niveaux entre le Processus de Luanda et le Processus de Nairobi ;

- Création d’un mécanisme conjoint de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre de la Feuille de route de Luanda et des décisions des initiatives entreprises dans le cadre du Processus de Nairobi.

Les Chefs d’Etat ont demandé que les FARDC, la Force Régionale et les Chefs d’Etat-Major Général (CGS) de la Force Régionale EAC, en collaboration avec la MONUSCO, étudient toutes les questions liées au désarmement et au cantonnement des éléments du M23 et soumettent des propositions au lors de leur prochain mini-sommet.

Les Chefs d’Etat ont recommandé l’accélération de la mise en œuvre du Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation PDDR-CS en cours en RDC et ont exprimé leur profonde préoccupation quant aux conditions dans lesquelles vivent des centaines de milliers de personnes déplacées dans les zones touchées par la guerre de la province du Nord-Kivu.

En outre, ils se sont convenus de se retrouver prochainement à Bujumbura pour évaluer la mise en œuvre des conclusions des résolutions et recommandations du Mini-Sommet de Luanda.

Les Congolais espèrent à la bonne foie du Rwanda qui constitue à ce jour l’obstacle majeur pour un retour de ses réfugiés.

La communauté internationale devrait s’impliquer en toute transparence pour un retour de la paix dans cette partie du pays.


24sur24.cd / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
8359 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


1 réponse
Si on applique tout ca, c'est la RDC qui sort perdante et on va crier a une eternelle infiltration. Ayons une armee. Nous n'avons pas d'armee, c'est des scout et la, nous sommes collectivement emascules.

Réagir

7
6
3
2
2
1
Répondre
Certainement que si tu y avais pris part en tant que négociateur, tu aurais mieux fait, nous en sommes tous persuadés. Malade mental !

Réagir

2
@
Insérez un émoji
1 réponse
Tshilombo vient de céder le pays à la balkanisation : le M23 un mouvement terroriste qui peut garder une petite zone de territoire sur le sol congolais et se retrouve en force pour de futures négociations directes et rapides avec le gouvernement congolais

Réagir

7
3
Répondre
Les congolais attendront que tu deviennes président de la république pour empêcher la balkanisation du pays.

Réagir

2
@
Insérez un émoji
0 réponse
Du déjà entendu. Fight and Talk est la philosophie des rwandais.Il y a que Trichekedi qui peux croire à cette production pour la consommation interne. Sans force nationale de disuasion, nous n'aurons que nos yeux pour pleurer Wait and See

Réagir

6
3
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Félicitations S.E Mr le PR pour cette solution négociée. C'est un grand salut le peuple congolais et en particulier pour les FARDC qui sont un veritable passoire. Avec un effectif de 133450 militaires,on est incapable de gagner un groupe de 1000 à 1500 M23 et ce,en dépit de nos prierres et des marches de soutien à leur égard. Somo mingi.

Réagir

7
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les Tutsis n'ecoutent que le langage des armes. Wait and see

Réagir

7
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
SOMMET APRES SOMMET, LA SOLUTION: IL FAUT UNE ARMEE FORTE, DISCIPLINEE, MOTIVEE, PROFESSIONELLE, BIEN NOURRIE, BIEN EQUIPEE! POINT BARRE!

Réagir

12
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Désarmement et cantonnement du M23 sur le territoire congolais. Alors ceux qui réclamaient le retrait du M23 ou retour des ces supposés Rwandais au Rwanda sont servi. Comme nous disons et écrivons, la pilule amère est là. L'anarque pour les idiots, est là. C'est la première conséquence de l'adhésion à l'EAC. Les habitants de L'EAC peuvent habiter dans chaque état membre Sont combien ces M23 ? Laissons au bon Dieu répondre. Désarmement et cantonnement, prend combien de temps ?

Réagir

4
1
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Au sujet du programme de PDDR-CS, le coordonnateur c’est un complice car il fut cadre de RCD, et c’est qui dis RCD c’est le rwanda,nous sommes entrain de nager dans le désert car ceux sont eux les promoteurs.

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Nous attendons voir si les terroristes vont respecter la décision prise par le mini-Sommet.

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
Article précédent Les congolais classés parmi les derniers sur la liste des étudiants africains évoluant le mieux en France

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 23 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 15 commentaires

Société Nairobi III : les groupes armés adhèrent au PDDRCS et réclament la tête de son principal responsable

06.12.2022, 10 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance