Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Provinces

Sud-Kivu : dénonçant une « démocratie confisquée », la Société Civile appelle Ngwabidje à la redevabilité

2022-11-24
24.11.2022
2022-11-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/bukavu-place-de-l-independance_jpg_640_350_1.jpeg -

La Société Civile du Sud-Kivu ne bouge pas d’un seul iota sa position face à la gestion de la Province alors que le Gouverneur du Sud-Kivu visé par une motion de censure, multiplie des manœuvres pour ne pas répondre devant les députés provinciaux. Ce mercredi 23 novembre, le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu a appelé le Gouverneur Ngwabidje à se « comporter en bon citoyen » en répondant aux griefs contenus dans la motion.

C’est la Vice-Présidente et Présidente intérimaire de la Société Civile du Sud-Kivu, Madame Néné Bintu qui a réaffirmé cette position dans une déclaration parvenue à LaPrunelleRDC.info alors qu’il a été interdit aux députés provinciaux de fouler l’enceinte de l’Assemblée provinciale pour leur travail.

Gardien de la démocratie depuis des nombreuses années, la Société Civile du Sud-Kivu regrette que des acteurs politiques au niveau provincial et national refusent de se conformer aux principes démocratiques consacrés par la constitution et les lois de la république.

Elle constate que cette « confiscation » de la démocratie traîne le développement de la province au point qu’aujourd’hui les infrastructures routières ; portuaires, aéroportuaires, le social de la population; les besoins sociaux de base comme la santé, l’eau et l’électricité sont devenus le cadet des soucis des autorités « qui mènent une vie orgiaque et qui se distribuent aisément les recettes publiques en toute impunité pourvu qu’ils se maintiennent au pouvoir ».

Les mots sont forts évidemment pour la Société Civile du Sud-Kivu car elle attend depuis plusieurs semaines déjà la publication du Rapport d’enquête de l’Inspection Générale de Finance (IGF) sur la gestion du Sud-Kivu. Un rapport qui pourrait mettre à nu plusieurs détournements des deniers publics.

Ce mercredi, alors que les députés tentaient de se réunir pour tabler sur la motion de censure contre le Gouverneur et son gouvernement, des députés provinciaux ont été brutalisés ; au premier rang desquels, le Vice-Président et Président intérimaire de l’Assemblée Provinciale, monsieur Yabe Ntaitunda.

Un acte vivement condamné par le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu qui déplore une « arrestation honteuse » par des agents de sécurité bien identifiés, et cela, en violation des principes démocratiques consacrés par la Constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale.

Sa seule faute, regrette la Société civile, aura été d’avoir effectué la remise et reprise entre le bureau déchu de l’Assemblée et le bureau d’âge.

« Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu note que le contrôle parlementaire et la redevabilité des gouvernants ne sont pas à négocier, car consacrés par la Constitution et les lois de la République. Il exhorte le Gouverneur de Province à se comporter en bon citoyen en répondant aux griefs qui sont contenus dans la motion de censure qui lui a été communiquée et demande à l’Assemblée provinciale d’en tirer les conséquences de droit », insiste la prestigieuse Société Civile du Sud-Kivu.

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu invite les autorités provinciales et les autorités morales des partis politiques basées à Kinshasa « de cesser de prendre en otage les institutions provinciales au détriment du bien commun ».

En fin, la Société Civile du Sud-Kivu invite la population au calme et à la vigilance en cette période difficile pour le pays et la province.

Elle invite à suivre en « patriote avisé » la situation politique du Sud-Kivu et de ne jamais abandonner le combat pour la démocratie.

Jean-Luc M. (Correspondant au Sud-Kivu)
congo-press.com (MCP) / Prunelle RDC
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
127 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Mini-sommet de Luanda: le M23 accepte de cesser le feu

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance