Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Afrique

Nairobi III : « la RDC appartient aux Congolais et nous ne sommes pas ici pour couper une partie de votre territoire » (Uhuru Kenyatta)

2022-12-01
01.12.2022
Politique
2022-12-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/28-30/eac_nairobi_uhuru_kenyatta_rdc.jpg -

L’ex-président kenyan et facilitateur de l’EAC, Uhuru Kenyatta

L’ex-président kenyan et facilitateur de l’EAC, Uhuru Kenyatta a affirmé mercredi que les pourparlers du processus de paix de Nairobi ne visent nullement la balkanisation d’une partie du territoire congolais.

Devant les représentants des groupes armés, de la société civile, des survivants du conflit et ceux du gouvernement congolais conduits par l’envoyé spécial du président de la RDC, Serge Tshibangu, Kenyatta a précisé que cette initiative de la communauté de l’Afrique de l’Est n’a pour but que la restauration de la paix et la réconciliation.

« La République démocratique du Congo appartient aux Congolais et nous ne sommes pas ici pour discuter de la façon dont un pouce de votre territoire sera coupé. Le nôtre (le processus de Nairobi) est de trouver des moyens de coexister les uns avec les autres et de résoudre les conflits qui surgissent entre vous sans prendre les armes les uns contre les autres », a-t-il déclaré.

Uhuru Kenyatta est convaincu que des solutions vont être trouvés dans le cadre des processus de Nairobi et Luanda, afin que « vous puissiez vivre en paix chez vous, que les réfugiés et les personnes déplacées puissent rentrer chez eux et que toutes les armes aux mains des groupes armés soient réduites au silence et remises au gouvernement », a-t-il dit.

S’agissant du M23, Uhuru Kenyatta a insisté sur le respect des résolutions du mini-sommet de Luanda, ordonnant aux rebelles notamment de se retirer des zones occupées.

« Tant que cela n’est pas fait, le M23 ne peut pas participer à ces discussions. Le processus qui se déroule ici n’implique que des groupes armés qui ont accepté de déposer les armes et de faciliter les hostilités », a-t-il souligné.

Le mandataire spécial du président de la RDC a, quant à lui, indiqué qu’il « n’y aura pas d’amnistie pour ces personnes » qui ont commis les crimes les plus graves contre les Congolais.

« Il n’y aura pas de forum pour discuter avec les groupes armés étrangers. Ils doivent déposer les armes et rentrer chez eux. Il n’y aura pas de négociations avec eux; une action militaire sera déployée contre eux », a affirmé d’un ton ferme Serge Tshibangu.

 

Reagan Ndota
AFRIQU'ACTU / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
3857 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
La guerre dans la partie orientale du Congo ne cesse pas tout simplement parce que les criminels et les auteurs de cette situation n'ont jamais été jugés ni interpellés. Autant on a voulu faire une tabula rasa de notre drame autant aussi les massacres continuent! Le temps est arrivé de juger les responsables et d'incarcérer tous ceux qui seront reconnus pour coupables. Les pourparlers de Nairobi III ne résoudrons rien à moins que soit érigé ce tribunal international des Grands-Lacs, pour juger quiconque a été impliquée dans ce génocide au Congo. C'est tout ce que nous congolais réclamons: "justice"!

Réagir

3
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Uhuru Kenyatta joue et aime jouer avec les mots. Il excelle tellement, dans ces propos diplomatiques: qui n'ont pas vraiment d'impact sur les aspirations actuelles des congolais! Les congolais eux: réclament justice et la condamnation de tous ces criminels de guerre et de pogroms, commis au Congo... Qu'ils aient été étrangers ou congolais: nous voulons les voir être maintenant jugés et condamnés! Pour que la paix revienne dans les Grands-Lacs nous congolais exigeons que les criminels de cette situation soient tous jugés et condamnés. Sans cela eh bien il n'y aura pas de paix dans notre sous-région. Tous ceux qui ont été impliqués dans les massacres de populations à l'Est du Congo doivent être jugés. C'est tout ce à quoi l'on tient.

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Conflit entre la RDC-Rwanda: « Il n’avait pas remporté les premières élections et essaie de reporter les prochaines » (Kagame)
left
Article précédent Pourparlers de Nairobi : Les travaux suspendus, l’équipe de la RDC saisit le matériel technique d'un pays voisin non concerné

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 27 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 23 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance