Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Rébellion du M23 en RDC : calme relatif mais pas de retrait des zones occupées

2022-12-01
01.12.2022
Société
2022-12-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/28-30/armee_congolaise_force_republicaine.jpg -

Le cessez-le-feu entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise semblait tenir lundi dans l’est de la RDC, mais aucun mouvement de retrait des zones occupées par la rébellion, comme demandé par le sommet de Luanda, ne semblait s’amorcer, selon des témoignages recueillis par l’AFP.

Comme durant le week-end, des accrochages ont opposé le M23, rébellion tutsie, à des milices hutues, en particulier les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda).

Une embuscade

"Dans la nuit, un véhicule du M23 est tombé dans une embuscade" au niveau du village de Kinyandonyi, en territoire de Rutshuru, "il y aurait eu des morts, mais difficile d’en savoir plus", a indiqué une source hospitalière. Une autre attaque attribuée à la même milice a eu lieu dimanche à une trentaine de km de là, dans la localité de Biruma, selon un habitant.

Une autre source hospitalière a par ailleurs précisé que six civils avaient été tués dans des affrontements samedi dans la même région entre M23 et "maï-maï" (milice communautaire) à Kisharo.

Mais aucun combat n’était signalé entre le M23 et l’armée loyaliste, les deux camps continuant de s’observer sur les différentes lignes de front, dont celle de Kibumba, la plus proche – à environ 20 km – de la grande ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Lors d’une offensive lancée le mois dernier, la rébellion s’était rapidement approchée de la ville mais n’a plus avancé depuis environ deux semaines, progressant en revanche sur d’autres fronts, vers l’ouest en direction du Masisi, et le nord-est.

Un calme fragile règne, laissant penser que les appels à cesser le feu peuvent avoir été entendus.

Mercredi dernier, un mini-sommet organisé à Luanda avait décidé une cessation des hostilités dès vendredi soir, suivie deux jours plus tard du retrait des rebelles du M23 "des zones occupées" et de leur "repli dans leurs positions initiales" dimanche.

Mais aucun mouvement de retrait n’était enclenché lundi.

"Nous l’avons toujours dit, nous demandons le dialogue avec le gouvernement et à ce moment-là nous discuterons de ce sujet", a déclaré Willy Ngoma, porte-parole militaire du M23.

Le sommet de Luanda ajoutait que si les rebelles du M23 refusaient de se retirer, la force régionale est-africaine en cours de déploiement à Goma ferait "usage de la force pour les pousser à se soumettre".

Tant que le M23 occupera des portions du territoire congolais, le gouvernement de Kinshasa refuse de discuter avec le M23, qu’il qualifie de "mouvement terroriste" soutenu par le Rwanda.

Le M23 ne participera pas aux discussions de Nairobi

Une nouvelle session de pourparlers avec les groupes armés actifs dans l’est de la RDC s’est ouverte lundi à Nairobi, sans le M23.

"Le M23 ne participera pas aux discussions de Nairobi tant qu’il n’aura pas libéré les localités occupées", a redit en fin de journée devant la presse le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Dans un communiqué diffusé lundi soir, la mission de l’ONU en RDC (Monusco) indique avoir été "officiellement saisie par le ministère des Affaires étrangères de RDC pour l’appui à la mise en œuvre des décisions adoptées dans le cadre des processus de paix de Luanda et de Nairobi".

Elle se dit notamment "prête à mettre en place un mécanisme de coordination" avec la force régionale Est-Africaine.


rtbf / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
942 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Assemblée provincial: " depuis que je suis à la tête du ministère de l'intérieur, plus de 200 correspondances ont été adressées au commissaire provincial et nous attendons toujours les réponses " Tenge te Litho
left
Article précédent Nord-Kivu : marche contre les troupes ougandaises, des journalistes interpellés

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires


Ils nous font confiance