Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Société

Élections : augmentation des centres d’identification et d’enrôlement au Kasaï, les députés Katangais suspectent « une fraude à grande échelle »

2022-12-02
02.12.2022
Provinces
2022-12-02
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/28-30/centrale_electorale_siege.jpg -

La Commission électorale nationale et indépendante (CENI) a revu à la hausse le nombre des centres d’identification et d’enrôlement d’électeurs dans certains coins de la RDC pour les élections générales prévues le 20 décembre 2023.

Cette augmentation intrigue le Rassemblement des députés Katangais qui dénonce une préparation de fraude à grande échelle.

“Le Rassemblement des députes katangais, constate que la Centrale électorale prépare une fraude à grande échelle en augmentant sensiblement les centres d’identification et d’enrôlement d’électeurs dans l’espace Kasaï », dit la déclaration parvenue à Info-7.net ce jeudi dans la soirée.

Ces députés affirment cependant que la centrale électorale a diminué au contraire les centres dans la ville de Kinshasa, le Katanga et grand Kivu, alors que l’espace Kasaï s’est vidé de sa population ces trois dernières années avec l’exode vers le Katanga, le Bandundu, le Kongo central et la ville Kinshasa.

Situation sécuritaire, nomination des nouveaux mandataires, publication du calendrier électoral… : le Rassemblement des députés Katangais monte au créneau( déclaration)

Ils l’ont dit dans une déclaration lu devant la presse par le député national Calix Mukasa Kalembue rapporteur des élus nationaux de l’espace Grand Katanga ce jeudi 1 décembre 2022 au palais du peuple, temple de la démocratie Rd congolaise.Ces élus nationaux réunis au sein du regroupement dénommé” le rassemblement des députés Katangais” ont déclaré qu’ils suivent avec une attention particulière l’évolution de la situation politique, économique et sociale du pays, situation caractérisée notamment par les nominations des mandataires dans les entreprises et établissements publics, la mise en place dans la diplomatie, la mise en place des Secrétaires généraux dans la Fonction, la mise en place dans l’enseignement primaire, secondaire et technique, les nouvelles mises en place dans la territoriale, la publication de la liste de nouveaux magistrats, ainsi que la calendrier électoral tel publié par la Commission électorale nationale indépendante le week-end dernier.

S’agissant des différentes nominations intervenues dans plusieurs secteurs de la vie nationale, telles qu’énumérées précédemment, le rassemblement des députes katangais, RDK en sigle, constate avec indignation l’exclusion des katangais par lesdites nominations et l’imposition de ressortissants d’un même espace linguistique comme Maires, Bourgmestres et Administrateurs de territoires; tout en signalant qu’aucun katangais, n’a été nommé ailleurs dans la territoriale.

Et d’ajouter que, la liste des magistrats rendue publique, ces élus légitimes du peuple congolais relèvent qu’il y a prédominance de magistrats d’un même espace linguistique comparativement aux autres espaces de la République Démocratique.

Quant à l’évolution du processus électoral suivi de la publication du calendrier pour la tenue effective des élections générales dans le délai constitutionnel, élections attendues par tout le peuple congolais, le Rassemblement des députes katangais dit avoir constaté que la Centrale électorale préparait une fraude à grande échelle en augmentant sensiblement les centres d’identification et d’enrôlement d’électeurs dans l’espace Kasai, mais en diminuant les centres dans la ville de Kinshasa, le Katanga et grand Kivu, alors que l’espace Kasai s’est vidé de sa population ces trois dernières années, avec l’exode vers le Katanga, le Bandundu, le Kongo central et la ville Kinshasa.

En outre, le RDK constate la discrimination et mise à l’écart de certains congolais vivant dans la diaspora, en ne choisissant arbitrairement que les congolais de la France, de la Belgique, du Canada, des Etats-Unis et de l’Afrique du Sud, au détriment des autres congolais de la diaspora, en violation de la loi électorale. Concernant le calendrier lui-même, le Rassemblement des députes katangais,le trouve irréaliste et risquerait d’amener les congolais aux élections chaotiques.

De tout ce qui précède, le Rassemblement des députes katangais, déclare ce qui suit :

1. Le RDK constate la marginalisation du Katanga, pourtant poumon économique de la République Démocratique du Congo, dans la gestion des entreprises et établissements publics, de la diplomatie, de la Fonction publique, de l’enseignement primaire, secondaire et technique et de la territoriale:

2. Le RDK dénonce le triomphalisme et les propos provocateurs tenus contre les katangais après la publication de la nouvelles mise en place dans la territoriale; 3. Le RDK demande à Son Excellence Monsieur le Président de la République de corriger cette situation qui frustre la majeure partie des katangais au risque de briser la cohésion déjà fragile, l’unité et la cohabitation pacifique au Katanga :

4. Le RDK exige à la Commission électorale nationale indépendante de procéder à la correction de la cartographie des centres d’identification et d’enrôlement des électeurs avant le début des opérations proprement-dites et de tout mettre en œuvre pour des élections réellement démocratiques, transparentes, inclusives et apaisées. Faute de quoi, les katangais en tireront toutes les conséquences;

5. Le RDK appelle toute la population congolaise en général et katangaise en particulier à la mobilisation générale et à la vigilance afin de barrer la route à tout celui qui planifierait la fraude électorale ou exclurait certains congolais aux élections; 6. Le RDK exige, en outre à la Commission électorale nationale indépendante, en ce qui concerne la diaspora congolaise, soit de la considérer dans sa globalité, soit la déconsidérer purement et simplement;

7. Le RDK dénonce par ailleurs les arrestations arbitraires des katangais et les traitements inhumains dont ils sont victimes dans les cachots de l’ANR et les prisons et demande que cela cesse;

8. Le RDK rappelle que nul n’a le monopole de la violence et condamne avec amertume les tueries à répétition par tout au Katanga, dont la dernière en date est l’assassinat odieux et crapuleux du jeune katangais, du nom de Doxa Jérémie Lenge Umba Monga, froidement et lâchement tué à Lubumbashi par les motards, communément appelé Wewas et ce, sous l’oeil passif de la police et exige que les responsabilités soient établies afin que justice soit faite;

9. Le RDK exhorte les chefs coutumiers ainsi que les associations socio-culturelles du Katanga à relayer la présente déclaration auprès de leurs sujets et membres respectifs et afin,

10. Le RDK déclare enfin que la nation n’a de sens que lorsque les responsabilités et les ressources sont réparties de manière équitable entre les communautés qui la composent.

 

Augustin Darama
Info7 / Le Recueil / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
1476 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Bravo, une déclaration objective. On voit à L'oeil nu la visée de Felix Tshilombo, Il semble oublier les conséquences de Toutes ses nominations, la manoeuvre faite par sa commission électorale,etc. Felix va d'une extrème à une autre. Il est le champion du nepotisme et favoritisme , du regionalisme en Rdc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le Pays est en danger si l'on y prend pas au sérieux certaines voies qui commencent à dire tout haut ceux que les autres disent plus bas.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Ça va étonné que c’est soi un Katangais de dire cela car pendant vingt deux années durant, les katangais ont eu la suprématie dans tout et sur toute l’étendue de la RDC sans les autres ne miment mot

Réagir

3
2
1
Répondre
Veuillez alors corriger les côtés négatifs du pouvoir précédent au lieu d'exceller pire que vos prédécesseur.

Réagir

2
2
1
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Agression : le Rwanda renforce le M23 en effectifs et en matériels, 50 civils massacrés à Rutshuru (FARDC)
left
Article précédent Meurtre du prophète Doxa à Lubumbashi : les assassins présumés aux arrêts

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 27 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 23 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance