Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

La France horrifiée par les massacres en RDC

2022-12-09
09.12.2022
2022-12-09
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/12-decembre/05-11/kishishe-massacre.jpeg -

Les enquêteurs de l'ONU sont formels… ce sont les combattants du M23 qui ont tué en représailles au moins 131 civils les 29 et 30 novembre à Bambo et Kischiché, en République démocratique du Congo.

Le massacre a été documenté par les agents du bureau conjoint aux droits de l'homme qui se sont rendus sur place. Les enquêteurs de l'ONU parlent de représailles commises par le M23 après des affrontements avec des FDLR et des Maï-Maï.

La France s'est dite « horrifiée » par ces massacres. « "Tout soutien extérieur au M23 doit cesser", enjoint, dans un communiqué, Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères (…) ces actes ne peuvent rester impunis ». Pour autant, la confusion demeure sur le terrain. Selon le quotidien congolaisLe Nouvel Observateur, « les affrontements ont repris de plus belle entre les FARDC et les rebelles du M23. Des témoins affirment que jusque hier soir les rebelles du M23 et les FARDC s’affrontaient à l’arme lourde dans le Rusthuru ».

La situation dans l’est de la RDC et le constat des Nations unies résonnent en écho jusqu’au Burkina Faso, où le quotidien Aujourd’hui se demande si cette région orientale de la République démocratique du Congo connaîtra ou non « la paix un jour ». Ce quotidien ouagalais déplore que la RDC soit de nouveau « meurtrie » et des populations du Nord-Kivu soient de nouveau « frappées en représailles aux combats qui opposent les FARDC à cette rébellion créée et soutenue à bout de bras par un voisin qui ne peut plus se cacher. Il faut le dire, bucheronne Aujourd’hui, à force de s’investir dans cette guerre, la main du Rwanda a fini par "apparaître au grand jour". Et l’on comprend aisément le refus du président congolais de prêter une oreille attentive aux conditions posées par ce groupe rebelle pour le retour de la paix », estime Aujourd’hui.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
2067 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères (…) ces actes ne peuvent rester impunis » j'ai honte du gouvernement francais à travers la réaction du porte parole car son gouvernement est entrain de soutenir le Rwanda.

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Et dans ces conditions, vous voulez que Macron vienne dans ce pays sur un tapis rouge? NON NON NON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Réagir

3
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Parait-il, la France soutient le Regime de Kagame !!!! Est-elle donc complice de ce massacre ou auteur intellectuel quand elle contribue à empecher la RDC de s'armer pour se défendre (avec cette resolution de notification d'arme imposée à la RDC par l'ONU, résolution soutenue par la France)???? Que la France cesse de se moquer des Congolais !!!!!!!!! Qui veut comprendre Repentez vous !!! Cessez de faire le mal !!!! La fin du monde est proche !!! Jésus Christ revient bientot !!!! A quoi servirait à un homme de gagner le monde et l'argent sale, et de perdre son âme??????

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Sont des congolais qui tuent d'autres congolais, sont des Africains qui tuent d'autres Africains, sont des nègres qui tuent d'autres nègres. A qui envoyer les condoléances ? Au gouvernement en place, en charge, pour signer sa présence comme dans chaque deuil,dans le livre de condoléances. Ceux veulent à tout prix la voix de la France sont servi.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
La France s'est dite « horrifiée » par ces massacres. « "Tout soutien extérieur au M23 doit cesser", enjoint, dans un communiqué, Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères (…) ces actes ne peuvent rester impunis ». Espèce d'hypocrite! Et ce soutien provien de qui? N'est-ce pas de vous ces diables vêtus en peau de brebis mais tout en étant des loups à l'intérieur!? De meme que vous avez échoué au Mali et dans certains pays, vous allez aussi échouer ici au Congo. Boza makambo elengi te bino.

Réagir

3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Il faut que les Congolais cessent de fréquenter les églisettes et de boire , danser à longueur de journée pour réfléchir sur le devenir de ses enfants autrement ils vont disparaître comme des idiots utiles de cette planète . Ce plan concocté depuis la conférence de Berlin selon que ce pays serait un "no man's land" est en marche. Voilà pourquoi les morts conglaises n'émeuvent personne. Comprenne qui pourrait.

Réagir

7
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Si le Congo avait à sa tête un type comme Kagamé, il aurrait présenté la facture pour dédommagement des victimes et pillages de ressources du pays à la France. Cette damme feint d'ignorer que c'est la France qui imposa au Zaire d'ouvrir ses frontières sans conditions à l'Armée Rwandaise comme si nous étions une province de la France. Il faut que les Copngolais cessent de fréq

Réagir

4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Des larmes de crocodile La France : toujours traître !

Réagir

6
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Toujours ces complices de la théorie des Assassinés sans Assassins. Que cela va-t-il changer?

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le président du Sénat rwandais a démissionné de son poste
left
Article précédent État de la la nation : Tshisekedi devant le congrès ce samedi !

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance