Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Culture

Premier anniversaire de la Rumba comme patrimoine immatériel de l'Unesco : « Sa reconnaissance internationale redore notre fierté et constitue pour nous une richesse incontestable...» (Catherine Kathungu)

2022-12-15
15.12.2022
2022-12-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/12-decembre/12-18/kathungu_furah_Catherine_220.jpg -

Catherine Kathungu Furah, ministre de la Culture, Arts et Patrimoines

Kinshasa, capitale de la Rumba congolaise a vibré, ce mercredi 14 décembre 2022, sous le rythme de la célébration de l'an un de cette Rumba Congolaise, depuis qu'elle trône sur la liste représentative du patrimoine culturel Immatériel de l'Unesco.

Devant plusieurs personnalités des divers horizons réunies, pour la circonstance, au Musée national à Kinshasa, le ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Catherine Kathungu Furah, a déclaré que « Pour mémoire, c'est avec succès que nous avons célébré l’année passée entre Kinshasa et Brazzaville en félicitant son Excellence, Monsieur Le président de la République démocratique du Congo, chef de l’Etat, pour sa diplomatie et sa prise en main de ce joyau culturel propre aux deux Congo avec sa valeur universelle.

Comme je l’ai dit il y a une année, la Rumba est et demeure notre identité ».

Et d'ajouter : « Sa reconnaissance internationale redore notre fierté et constitue pour nous une richesse incontestable. Aujourd’hui encore, je ne peux pas ne pas saluer le travail abattu par le comité scientifique de la RDC et celui de la République sœur du Congo-Brazzaville, qui ont travaillé en synergie pour suivre et finaliser le dossier de candidature de la Rumba au Patrimoine culturel Immatériel de l’Unesco ».

La ministre Catherine Kathungu Furah a indiqué que, le Premier Ministre l’a donné pour tâche dans l’axé 61 alinéa 326 de la feuille de Route du Gouvernement : la promotion des œuvres culturelles congolaises ainsi que toutes les actions culturelles à entreprendre.

"Que faut-il faire à présent afin que ce jour s’inscrive définitivement dans les annales de l’histoire et que la Rumba reste permanente sur la liste de l’Unesco ? Mes très chers compatriotes, mon ministère et moi avons décidé de mettre en place une Commission Nationale Permanente du suivi des activités de la Rumba" a-t-elle déclaré.

Cette commission, a-t-elle poursuivi, va suivre les activités du calendrier annuel de la Rumba que je viens de mettre à jour.

« En effet, si nous n’accompagnons pas l’inscription de la Rumba au Patrimoine Universel, ce prestige peut nous être retiré comme l’avait souligné l’Unesco, pourtant, sa présidente Madame Audry Azoulay nous avait bien soutenu », a dit Catherine Kathungu Furah.

La ministre de la Culture a, par ailleurs, souligné que, une grande tâche attend les Congolais chaque année afin de protéger l'identité congolaise devenue un outil de cohabitation régionale et internationale.

Serge Mavungu
Opinion Info / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
2164 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Nous soutenons l'observation du "citoyen Lamda" Si la rumba était notre identité cela accrédite la thèse de "BMW Bear Mouv = danse W= Wife" . Or, tout congolais n'est BMW pourtant la rumba fait partie des élements de notre identité. Madame, il nous faut éviter du réductionisme. Nous comprenons pourquoi les profs d'université comme KaMana , Biyoya, Liahu, ... sont morts dans l'anonymat alors les muciens sont honorés au palais du peuple. "Malheur au peuple qui passe son temps à dansee plustôt qu'à travailler. Voilà une Sinistre (ministre) qui réduit un peuple à une danse.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
La rumba n’est pas notre identité. Elle fait partie plutôt de notre identité. Quand un operateur culturel du niveau d’un ministre ne sait pas faire la part des choses entre appartenance et identité, on est surpris. On n'est pas que des Ndombolistes!

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant 4 ème édition du concert pour enfants : Kiki Teacher en spectacle le 16 et 18 décembre
left
Article précédent Obsèques de Verckys : très assoiffés, les musiciens membres de l'UMUCO vilipendent la ministre de la Culture

Les plus commentés

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 19 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance