Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Provinces

L’hôpital Sendwe : un mouroir qui sauve des vies ?

2023-01-18
18.01.2023
Santé
2023-01-18
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu/16-22/hopital_sendwe_de_lubumbashi.jpg -

L’hôpital provincial Jason Sendwe de Lubumbashi est l’une des grandes formations médicales publiques de la région de l’ex-Katanga. Il est le deuxième centre hospitalier du pays après l’hôpital général de Kinshasa. L’hôpital provincial Jason Sendwe a une capacité d’accueil actuelle de 1.200 lits. Selon le médecin directeur à l’intérim docteur Sylvain Kongolo, il reçoit jusqu’à plus de 2.000 malades par mois. En outre, il assure que plus de la moitié sont des indigents et des démunis.

Vivianne Umba Mwepu est admise au pavillon de pédiatrie depuis maintenant deux mois. Elle monte la garde de sa petite sœur qui souffre de l’insuffisance rénale. Couchée sur son lit d’hôpital, la fillette est sous oxygène. Au vue de l’évolution positive de son état de santé, Vivianne reste optimiste surtout que le coût des soins est acceptable à l’hôpital Sendwe.

”Depuis notre arrivée ici à l’hôtel Sendwe, nous avons seulement payé 3.000 FC pour la consultation. Aussi, l’hôpital nous demande d’acheter des seringues, quelques médicaments. En plus, l’enfant est souvent sous oxygène mais on ne nous a jamais exigé de l’argent à l’avance. Contrairement à d’autres centres hospitaliers privés ou elle a été admise. Là, nous avons dépensé beaucoup d’argent et son état de santé ne s’améliorait”, témoigne cette jeune dame.

Un bébé revenu à la vie

Mwema est une jeune maman. Son tout premier bébé est né dans un centre de santé privé avec une malformation de la colonne vertébrale. Elle a ainsi été transférée en toute urgence à l’hôpital Sendwe pour des soins. Aujourd’hui, elle témoigne que son nouveau-né est hors danger.

”Le cas de mon bébé était très critique. Mais ici à l’hôpital Sendwe, on l’a sauvé et je n’ai pas déboursé beaucoup d’argent. Si c’était dans un hôpital privé, je ne m’en serais pas sortie et j’aurais pu perdre mon enfant”.

Amélioration des services

Construit à l’époque coloniale, l’hôpital Sendwe faisait la fierté de la région Sud de la RDC. En effet, cette formation médicale  accueillait même des malades en provenance d’autres pays de l’Afrique australe. Aujourd’hui encore, les compétences et la bonne volonté du personnel ne sont à prouver. Néanmoins, depuis trois décennies, certains Congolais qualifient l’hôpital Sendwe de mouroir.

La plupart des pavillons nécessitent une réhabilitation. Aussi, cette formation médicale a besoin de subvention pour améliorer la qualité des soins, assure le médecin directeur.

Il faut toutefois préciser qu’une partie de cet hôpital, à savoir, le grand bâtiment de 4 niveaux a été récemment rénové pour un coût de 23 millions de dollars américains.

Le président de la République l’a même  inspecté au mois de mai 2022. Ce bâtiment  d’une capacité de 200 lits abrite un bloc opératoire équipé, une salle de réanimation ainsi que d’autres services. C’est notamment le service qui accueille les  personnes brûlées

De ce fait, la concession de la gestion de cet hôpital public à un organisme privé fait craindre les malades dépourvus des ressources financières. Par conséquent, ils souhaitent que l’Etat continue de gérer l’hôpital Sendwe tout en y mettant des ressources nécessaires.


Magazine la Guardia / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
248 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Enrôlement des électeurs : à Lubumbashi, la Ceni est prête
left
Article précédent Enrôlement des électeurs : les déplacés de la guerre du M23 s’inquiètent de leur sort

Les plus commentés

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 19 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance