Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



mediacongo
Retour

Provinces

Tshopo : la police présente huit bandes des criminels dont des militaires arrêtés à Kisangani

2023-03-16
16.03.2023
2023-03-16
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/03-mars/16-19/bandits_arretes_a_kisangani_230.jpeg -

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise de la Tshopo, le commissaire divisionnaire adjoint Sabiti Abdala Patrick, a présenté ce mercredi 15 mars 2023 à l'autorité provinciale 8 groupes des criminels armés, bandits urbains et les groupes des délinquants en gang qui opèrent dans la ville de Kisangani et ses environs, à la base de la recrudescence de l’insécurité qui menace la quiétude et provoque la psychose dans la population.

Selon la police, ces délinquants ont été arrêtés progressivement suite aux multiples opérations de traque menées actuellement dans la ville de Kisangani, par les services spécialisés de la PNC, appuyés par les éléments de la 31ème région militaire FARDC.

Il est à noter que ces criminels arrêtés regroupés en huit bandes se présentent de la manière suivante :

- La première bande est composée de deux inciviques arrêtés en date du 19 février 2023 vers 20 heures, dans la commune de la Tshopo, quartier Pumuzika.

- La deuxième bande est constituée de quatre inciviques de la bande communément appelée 11-15, c'est-à-dire de 11ème avenue à 15ème avenue, commune Tshopo. Ils sont tous poursuivis pour association de malfaiteurs et extorsion ;

- La troisième bande compte six inciviques arrêtés en date du 07 mars 2023, sur Av. Asimbo, N°30, bloc Unikis, Plateau Médical, commune Makiso. Ils sont tous poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée.

- La quatrième bande compte quatre inciviques arrêtés en date du 14 mars 2023, au bloc Cimestan, commune Kisangani, dans la boucherie d’un paisible citoyen. Ils sont poursuivis pour vol à main armée à l’aide d’un pistolet de fabrication locale Yakoma.

- La cinquième bande comprend trois militaires de la 31ème région militaire FARDC, arrêtés au bloc Motumbe, commune Makiso. Ils étaient de service de piquet et l’ont abandonné pour perpétrer le vol à main armée à l’aide de deux armes AK 47, n° 1814 et 1924.

- La sixième bande est du récidiviste chevronné nommé Django Ne Pardonne Pas. Ce délinquant avait été arrêté auparavant et transféré au parquet général pour qu’il réponde de ses actes. En date du 09 mars 2023, bénéficiaire d’une liberté provisoire comme droit reconnu à tout prévenu. Hélas, en date du 10 mars de l’année en cours, il a commis le même fait ”Association de malfaiteurs et menace d’attentat”.

- La septième bande est composée de trois criminels dont une femme qui a cambriolé l’espace Anuarite, dans la commune Makiso. Et la huitième bande est composée de deux inciviques arrêtés le 14 mars 2023 vers 04 heures du matin, derrière la prison centrale de Kisangani, avec un ordinateur, trois téléphones portables et une somme de 150.000 Fc.

Ces criminels seront mis à la disposition des instances judiciaires compétentes, afin qu’ils répondent de leurs actes. Il en appelle à la vigilance tout azimut de la population tshopolaise en général et boyomaise en particulier, de collaborer étroitement avec les services de sécurité, pour mettre hors d’état de nuire ces malfrats, car la sécurité n’est pas seulement l’affaire des services de sécurité, mais aussi de la population. Par la même occasion, le général Sabiti demande aux parents, de sensibiliser leurs enfants d’abandonner cette sale besogne.

Dans le cas contraire, ils subiront la rigueur de la loi, car la Police et les autres services de sécurité ne baisseront pas le bras, continueront à traquer avec la dernière énergie tous les criminels jusqu’à leur dernier retranchement. En outre, il réitère sa promesse à la paisible population tshopolaise en général et boyomaise en particulier, que la Police nationale congolaise, étant son service, veille à la sécurité des personnes et de leurs biens, il demande à la population de lui faire confiance.

 

Fidel Kasakamba (Correspondant à Tshopo)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
1850 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Disjonté @5QIJG6P    - Publié le 16.03.2023 à 10:53
Qu’on les élimine c’est tout

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Lomami : campagne de vaccination contre la polio, plus de 881.000 enfants attendus
left
Article précédent Nord-Kivu : avec plus de 300 000 personnes déplacées à la suite des attaques des groupes armés, la crise humanitaire s’amplifie à Goma !

Les plus commentés

Politique Congolité : La proposition de loi de Noel Tshiani parmi les matières à traiter par l'Assemblée nationale

28.03.2023, 33 commentaires

Politique Mushobekwa: «La Loi Tshiani va nous faire reculer»

30.03.2023, 30 commentaires

Politique « La question de la Congolité a été déjà vidée de toute substance par la Constitution » (Francine Muyumba)

28.03.2023, 21 commentaires

Politique Joseph Kabila, candidat du Fcc à la présidentielle de 2023 (Ferdinand Kambere)

28.03.2023, 21 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance