Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Afrique

Le COMESA, l’EAC et la SADC adoptent des instruments juridiques pour la mise en œuvre l’accord de libre-échange tripartite

2023-03-30
30.03.2023
Economie
2023-03-30
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/03-mars/27-31/le_comesa_eac_et_la_sadc.jpg -

Les ministres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont adopté mercredi des instruments juridiques pour mettre en œuvre l’accord sur la Zone de libre-échange tripartite.

Au total, six instruments ont été adoptés, relatifs au commerce et aux douanes ; à savoir l’accord tripartite sur la circulation des hommes d’affaires, les annexes sur l’élimination des droits d’importation, les recours commerciaux, les règles d’origine, le mécanisme de règlement des différends et le protocole TFTA sur la politique de la concurrence.

En outre, le Conseil des ministres a adopté les directives, manuels et procédures de travail élaborés sur les règles d’origine et les obstacles techniques au commerce, qui comprennent les questions sanitaires et phytosanitaires et les obstacles non tarifaires.

L’autre série d’instruments adoptés par le Conseil concerne le transport routier. Il s’agit notamment de l’Accord sur la gestion de la charge des véhicules, de l’Accord multilatéral sur le transport routier transfrontalier, de la Loi type sur la gestion de la charge des véhicules, de la Loi type sur le transport routier transfrontalier, de la Loi type sur la circulation routière, de la Loi type sur la transgression de la circulation routière et des transports et de la Loi type sur le transport des marchandises dangereuses par route.

En adoptant les instruments relatifs au transport routier, le Conseil a appliqué le principe de géométrie variable qui permet aux États membres qui ne sont pas prêts à les appliquer de le faire lorsqu’ils seront prêts. Cela permettra de poursuivre les discussions au niveau bilatéral tout en permettant aux pays qui sont près de procéder à leur mise en œuvre.

Avec l’adoption de ces instruments de facilitation du commerce et des transports, l’accent est désormais mis sur la ratification de la ZLET, qui manque actuellement de trois signatures d’États membres/partenaires pour atteindre le seuil de 14 afin de lui permettre d’entrer en vigueur.

Actuellement, 22 États membres/partenaires tripartites ont signé l’accord. Ce dernier est ratifié notamment par l’Égypte, l’Ouganda, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Burundi, le Botswana, la Namibie, l’Eswatini, la Zambie et le Zimbabwe.


AFRIQU'ACTU / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
775 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Tunisie : des migrants et demandeurs d'asile manifestent devant le HCR
left
Article précédent Guerre dans l’Est – Nicolas de Rivière, ambassadeur de la France à l’ONU : « Les sanctions ne sont pas notre option préférée »

Les plus commentés

Politique Augustin Kabuya : « Dans les jours à venir, le pouvoir aura à traverser de profondes zones de turbulences »

10.04.2024, 18 commentaires

Société Le président Félix Tshisekedi nomme de nouveaux mandataires dans les entreprises publiques

10.04.2024, 12 commentaires

Politique Augustin Kabuya défend la prolongation du règne de l’UDPS à la Présidence au-delà du deuxième mandat

11.04.2024, 12 commentaires

Politique “La mise en place du gouvernement traîne à cause de l’indiscipline et de la cupidité des membres de l’Union Sacrée” ( Jean-Claude Katende)

12.04.2024, 11 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance