Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

Des structures de la société civile saisissent Mboso pour solliciter la libération de Mwangachuchu

2023-04-18
18.04.2023
Politique
2023-04-18
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/04-avril/17-23/mwangachuchu_edouard_proces_231.jpg -

Edouard Mwangachuchu Hizi

Réunis en collectif, des mouvements citoyens et organisations de défense de droits de l’homme ont déposé, ce mardi le 18 avril 2023, au bureau de l’Assemblée nationale leur mémorandum pour solliciter auprès de Mboso Christophe la libération du député national Édouard Mwangachuchu.

« Honorable président, le Collectif des mouvements citoyens et organisations de la défense de droits humains de la République démocratique du Congo voudraient, par ce présent mémorandum, vous interpeller en rapport avec la situation de votre cher collègue et honorable Mwangachuchu Édouard, député national et élu du peuple », peut-on lire dans ce mémorandum signé par 14 structures de la société civile.

Et de poursuivre : « Monsieur le président, ayant suivi de près ce dossier, notre Collectif constate que cette arrestation est tout simplement politique et non judiciaire, car en violation des dispositions constitutionnelles de notre pays. L’acharnement et la campagne de diabolisation médiatique contre la personne de l’honorable nous permettent d’affirmer avec aucune crainte d’être contredits que son arrestation est un règlement de compte avec certains ennemis de la démocratie et qui bafouent les efforts tant fournis par le président de la République pour instaurer l’État de droit. En vue de rendre effectif l’État de droit, Honorable président, le Collectif vous adresse ce mémorandum pour solliciter votre implication personnelle en sorte que cet élu du peuple recouvre sa liberté, car son arrestation est sans fondement, ni soubassement juridique ».

Dans ce même document, ce Collectif fustige l’arrestation de cet élu de Masisi, dans le Nord-Kivu. Selon ces structures, la constitution n’a pas été respectée lors de l’arrestation du député Mwangachuchu, car « la flagrance prétextée s’est avérée fausse ».

Par ailleurs, ces structures de la société civile appellent la Cour constitutionnelle, alors juridiction compétente pour « établir l’inconstitutionnalité », afin de rétablir dans ses droits Mwangachuchu dont « l’arrestation a été faite en violation de la constitution de la République démocratique du Congo ».

Parmi les signataires de ce mémo, l’on compte les structures Il est temps RDC, Telema Peuple, le Front citoyen pour la défense de la constitution, Justice for human (ONG), et le Programme multisectoriel de vulgarisation et de sensibilisation (PMVS).

Il faut rappeler que la haute Cour militaire a, lors de l’audience du mercredi dernier, ordonné la surséance du procès du député national Édouard Mwangachuchu poursuivi pour notamment trahison, atteinte à la sûreté de l’État, complicité et soutien aux rebelles du M23.

 

James Mushiya
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 20 commentaires
3833 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Linon @477Y1R1   Message  - Publié le 21.04.2023 à 13:44
Quelques verres d'alcool suffiront pour faire tituber et faire bégayer monsieur Mboso. Si non, en temps normal, il n y a aucun membre de la société civile digne de ce nom qui puisse demander la libération de celui qui est devenu le propriétaire du coltan congolais au bénéfice du Rwanda A moins que cette société civile soit aussi celle qui travaille pour les intérêts occidentaux .

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NZOA6QY   Message  - Publié le 21.04.2023 à 11:55
Ces Organisations sont de la société civile rwandaise et non congolaise. Mr le Président de l'Assemblée Nationale, faites attention avec ces organisations.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BZPEO1K   Message  - Publié le 20.04.2023 à 13:27
citez nous ces structures de la Societe civile et leurs membres

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BZPEO1K   Message  - Publié le 20.04.2023 à 13:25
Ca c'est quelle societe civile? Allez au diable. Poursuivez bien votre mission d'infiltration de la societe congolaise

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
Patriote @PMKWNGZ   Message  - Publié le 20.04.2023 à 10:40
Je comprends aujourd'hui que le pays est envahi à tous les niveaux. Même la société civile est infiltrée par des Rwandais qui cherchent à salir notre structure citoyenne qui défend toujours les intérêts de la population congolaise.

Réagir

6
Répondre
@
Insérez un émoji
Me Alain Lumony @K65MHWD   Message  - Publié le 19.04.2023 à 18:26
Que Dieu protège le président Tshisekedi qui expose sa vie pour le bien de la RDC. Plusieurs autres, que nous savons très peu courageux, à sa place, se seraient contentés uniquement de protéger leur peau.

Réagir

6
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Me Alain Lumony @K65MHWD   Message  - Publié le 19.04.2023 à 18:23
Le mensonge rwandais sur l'Est de la RDC est à sa fin.

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
Grace de Dieu @BAXR2BG   Message  - Publié le 19.04.2023 à 09:00
Le peuple congolais connaît celui qui paye ses associations criminelles. La Ministre de justice devrait supprimer ces associations comme au Zimbabwé.

Réagir

10
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Disjonté @5QIJG6P   Message  - Publié le 18.04.2023 à 19:57
Bozo luka ba ndoki ? Bango yeyo

Réagir

8
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Mukishi Muimpa @U5Y1E2U   Message  - Publié le 18.04.2023 à 18:54
Comme Vital Kamhere, Édouard Mwangachuchu est un allié de taille de votre bien-aimé Fatshi Béton. Demain, il sera libéré et, il va reprendre ses activités et ses alliances avec le patron de l’UDPS comme il est le cas aujourd’hui avec Kamhere…Vous vous fatiguez pour rien!!!!!

Réagir

11
7
2
1
Répondre
Anonyme @BZPEO1K   Message  - Publié le 20.04.2023 à 13:26
on verra bien Kamerhe est un congolais alors que votre gars la vous savez tres bien ses origines

Réagir

1
@
Insérez un émoji
Light @9PFIY6J   Message  - Publié le 18.04.2023 à 18:31
Mwangachuchu et tous ceux qui le soutiennent sont des ennemis de la RDC

Réagir

20
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:54
Mwangachuchu ne peut pas porter la croix de la fallite de la politique interne et externe de Tshilombo. Mwangachuchu est le symbole de la criminalisation d'une branche de la société congolaise et Rwandaise tous confondu. L'Occident vient de parler au nom des ces ONG. Il y'a d'autres prisonniers politique,avons-nous vu ces ONG ?

Réagir

25
9
1
1
Répondre
Gaius @VJJ5UQO   Message  - Publié le 19.04.2023 à 21:38
Mwangachuchu a fait quoi pour etre pandu? Ou c'est justemment parce qu'il est Tutsi. En tout cas Vous ne savez pas comment arretter Kagame vous voulez vous vanger .

Réagir

3
2
@
Insérez un émoji
LE CONGOMANI @HPHMW34   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:54
Perte de temps. Le président de l'Assemblée nationale n'a aucun pouvoir de libérer quelqu'un qui est entre les mains de la justice.

Réagir

12
2
Répondre
@
Insérez un émoji
RDCMonPays @F9HLZWP   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:28
C'est sans surprise parce que ses mouvements civils ou citoyens sont des branches politiques et de la propagande de Mwangachuchu le cerveau moteur de la population de la provice du nord kivu en particulier et de l'est en general. Mwangachuchu merite une pendaison publique pour donner l'exemple autres infiltrees. Maintenant leur chef Paul Kagame vient de jeter le masque demandant la revisitation des frontieres vous trouvez comme blague. Ses mouvements meritent d'etre jetes en prison au meme titre que Mwangachuchu. La rdc est un et indivisible

Réagir

18
9
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis Kishishe, Je @X1LACUK   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:19
Des structures bidons. Comment expliquer qu'un Monsieur qui cache des armes dans sa concession, dans sa maison une fausse société civile corrompue reclame sa libération. Ce pays est maudis

Réagir

13
7
Répondre
@
Insérez un émoji
#savethekongo @CM9I8SU   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:16
Une societe civile de maudits Honte a vous. Vous privilegiez vos interets personnels a ceux de la Patrie #savethekongo

Réagir

14
8
2
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:16
Trichekkedi a deja bouffe l'argent de mwangachuchu. c'est lui trichekedi qui instrumentalise ces mouvements citoyens ainsi que la haute cour militaire afin de liberer son complice et financier de sa campagne electorale en 2018.

Réagir

19
7
1
1
Répondre
who can save us @Z131H8R   Message  - Publié le 18.04.2023 à 16:47
C'est comme si être fainéant c'est un Don dans ta famille. Rwandais de merde.

Réagir

10
4
3
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Imbroglio à la SONAHYDROC : le dessous des cartes de la discorde entre le PCA et le DG !
left
Article précédent Loi “Tshiani” : « Tous ceux qui attaquent la loi Tshiani sont de vrais païens, de vrais démons » (Pasteur Kas à Fridolin Ambongo)

Les plus commentés

Société Koffi Olomide fait des victimes à la RTNC : Jessy Kabasele suspendu

10.07.2024, 16 commentaires

Politique Implication de l’Ouganda dans la guerre du M23 : Jonas Tshiombela dénonce l’attitude «timide» du gouvernement congolais

10.07.2024, 10 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Révision ou changement de la Constitution: un vrai-faux débat

10.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance