Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Présidentielle 2023: le candidat Floribert Anzuluni insiste sur la tenue des débats contradictoires

2023-10-20
20.10.2023
Spécial Elections
2023-10-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/10-octobre/16-22/floribert_anzuluni_presidentielle_pour_un_debat_contradictoire_entre_candidats.jpg -

Au cours d'une conférence de presse organisée ce jeudi 19 octobre 2023, le candidat Président de la République Floribert Anzuluni, plaide pour la tenue des débats contradictoires entre les candidats qui seront retenus pour compétir à la magistrature suprême.

Selon ce délégué de la société civile, il est primordial de tenir ces débats afin que chaque candidat puisse parler et discuter de son projet de société pour élucider la différence.

«Nous insistons sur la nécessité d'avoir des débats publics et contradictoires entre candidats. Nous avons écrit récemment aux différentes structures, le Cesac, le Cepas, les médias aussi dont Top Congo, la Ceni y compris, pour leur demander de nous aider en organisant ces débats.La question de savoir comment organiser un débat avec 24 personnes est une question opérationnelle. On peut avoir trois, quatre, cinq, dix débats. Il faut que des débats soient organisés. Il faut que les candidats réagissent, présentent leurs projets de société. Il faut qu'ils aient un débat contradictoire et public sur leurs projets de société. J'ai entendu le président du Csac parler de l'initiative qui dit que les candidats vont présenter leurs projets devant un panel de journalistes. C'est une étape importante. Mais nous estimons que ce n'est pas suffisant. Il faut que les projets de société puissent être en concurrence et que la population voie la différence à travers ces débats.», a sollicité Floribert Anzuluni.

En outre, F.Anzuluni a profité de cette occasion pour lancer officiellement la campagne citoyenne pour la mobilisation des fonds dans le but de contribuer à ces échéances dont il est délégué par la population.

Il s'est notamment dissocié de la désignation d'un candidat commun de l'opposition sans projet de société qui sera également consensuel.

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a réceptionné 24 candidatures pour la présidentielle de 2023, en attendant la liste définitive qui sera rendue publique d'ici peu.

Selon le calendrier de la Ceni, les élections présidentielle, législatives, et municipales sont prévues le 20 décembre prochain.

 

R.L
congo-press.com / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
2190 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 20.10.2023 à 15:22
Presque 90% de la population congolaise ne maîtrise pas le français, la fameuse langue de ces débats et donc, à quoi bon leur faire perdre leur temps? Et d'ailleurs qui monsieur Anzulumi connaît dans le monde qui a gagné ces genres de débat y compris Obama et qui est allé ensuite mettre ce qu'ils ont dit en application?

Réagir

2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
KALUMBA @TR57OBY   Message  - Publié le 20.10.2023 à 13:55
Demande A Tshilombo de faire votre debat contradictoire car lui meme Tshilombo fait un debat contradictoire avec lui meme. Il avait dit A L'ONU que le " genre s'avere d'une importance capitale", aujourd'hui il critique Mukwege pour le meme "genre", il a massacre' les WAZALENDO A L'EST. Il nomme le general EDDY KAPEND en precipation Kiekiekiekiekiekie JOHN NUMBI avait dit qu'il est un LION, il ne faut pas oublier.

Réagir

3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
GERTRUDE TSHEZA @PCK5MGU   Message  - Publié le 20.10.2023 à 12:39
Nous n’avons pas besoin d’exhibitionnistes et des musiciens pour diriger ce pays. Le peuple sait déjà qui est capable de sauver le pays et quel est son passé. Nous connaissons nos compatriotes qui, comme Mobutu, pensent que c’est en parlant bien, en dansant bien comme ils en ont l’habitude, qu’ils vont développer le pays. Nous avons besoin de travailleurs et pas de gens sans histoire. On n’embauche pas une personne parce qu’elle parle bien mais c’est parce qu’elle a des compétences. Mobutu qui savait parler, qu’a-t-il fait de notre pays pendant près d’un demi-siècle? Tout le monde est devenu musicien.

Réagir

4
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Meso Mbuaki @9KYSFK8   Message  - Publié le 20.10.2023 à 11:38
Il insiste et on le comprend, c’est sa seul chance de se faire connaître. Si il avait commencé à se faire connaître en allant au contact avec les congolais au lieu de compter uniquement sur son patronyme il n’en serait peut-être pas là.

Réagir

2
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Décès de Ne Muanda Nsemi : " Notre nation vient de perdre une grande figure politique et religieuse " (Dr Dénis Mukwege)
left
Article précédent Décès de Ne Mwanda Nsemi : L’UDPS salue une « figure politique remarquable pour la nation »

Les plus commentés

Politique L'Union Sacrée annonce la sortie du gouvernement ce week-end

25.05.2024, 16 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Formation du Gouvernement : la Première Ministre Suminwa Tuluka soumet une liste de candidats triés sur le volet au Président Tshisekedi

24.05.2024, 12 commentaires

Politique L'attaque du 19 mai pourrait-elle attiser des tensions au sein de l'Union Sacrée ?

24.05.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance