Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Est de la RDC : début du retrait de la Force de l’EAC avec un premier groupe kényan

2023-12-03
03.12.2023
Société / Afrique
2023-12-03
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/11-novembre/27-30/force_de_l_eac_groupe_kenyan_en_rdc_debut_du_retrait.jpg -

La force de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) a entamé, ce dimanche 3 décembre, son départ de la République démocratique du Congo (RDC). Un premier groupe d’une centaine de militaires kényans a quitté Goma à 5 h, heure locale, à destination de Nairobi.

Le 24 novembre, à l’issue d’un sommet de la communauté est-africaine, en Tanzanie, la RDC avait annoncé ne pas renouveler le mandat de la force de l’EAC, présente au Nord-Kivu, qui arrive à terme le 8 décembre alors que la force est très critiquée.

C’est un premier départ dans la lignée de ce qui avait été annoncé, après le sommet de l’EAC, en novembre dernier, explique-t-on côté kényan. Le chef d’état-major de l’armée kényane était en visite à Goma, vendredi 2 novembre, où il a félicité ses troupes pour leur travail dans le Nord-Kivu. Il les a appelés à rester « vigilants » alors que la force entame une « période de transition ».

Les premiers soldats est-africains sont arrivés à Goma, il y a tout juste un an, pour faire face à la résurgence de la rébellion du M23, mais la force régionale est très critiquée en RDC. Kinshasa l’accuse de ne pas avoir réussi à résoudre le problème pour lequel elle était déployée et lui reproche de ne pas avoir contraint les rebelles à déposer les armes.

Aujourd’hui, les combats continuent entre le M23, l’armée congolaise et des milices d’auto-défense. Un soldat kényan de l’EAC a d’ailleurs été tué par des éclats d’obus, en octobre dernier. Pour ne pas laisser de vide sécuritaire après le retrait de la force est-africaine, Kinshasa compte sur le déploiement de troupes de la SADC, la communauté d’Afrique australe, mais leur arrivée ne s’est pas encore concrétisée.

Le calendrier pour la suite du retrait des troupes de l’EAC de la RDC n’a, lui, pas été communiqué.

Par ailleurs, Kinshasa a aussi demandé le départ « accéléré », à partir de janvier 2024, de la mission de l’ONU, la Monusco, présente en RDC depuis 1999. Elle comprend environ 14 000 casques bleus, mais est, elle aussi, accusée d’inefficacité.


RFI / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
1692 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 03.12.2023 à 23:33
Un retrait symbolique. Voulant le nombre des militaires de l'EAC à retirer doivent correspondre au nombre des militaires de la SADC à l'entrée, si pas plus. Autrement nous sommes dans la manipulation tribale traditionnelle.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Beni : des échanges des tirs signalés entre les FARDC et les ADF au Nord d’Oïcha
left
Article précédent Le Nord-Kivu acquis à Félix Tshisekedi: l’arrivée de Julien Paluku écrase les espoirs éphémères d’autres candidats présidents de la République

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance