Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Campagne électorale: tous les candidats présidents de la république, baignés dans la stigmatisation et discours de haine, ( rapport IRDH)

2023-12-06
06.12.2023
Spécial Elections
2023-12-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/12-decembre/04-10/campagne_electorale_candidats_presidents_discours_haine_selon_irdh.jpg -

Dans un rapport circonstanciel d’une dizaine de pages, parvenu à journaldesnations.net, l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) a évalué la mi-temps de la campagne de la présidentielle prévue au 20 décembre prochain. L’analyse qui vise à éclairer la participation citoyenne, présente succinctement, l’essentiel de la course démarrée le 19 novembre, pour finir le 18 décembre prochain.

L’IRDH constate qu’au départ, il y avait 26 candidats et qu’à la mi-temps, deux sortent du lot. Le Président sortant, TSHISEKEDI TSHILOMBO Felix-Antoine et KATUMBI CHAPWE Moïse battent une campagne sans repos. Sept candidats entreprennent une campagne difficile ; quatre ont abandonné et les treize autres demeurent absents. Un abandon en silence !

Alors que des grands regroupements politiques formant la coalition au Pouvoir appuyait déjà le Président sortant, le candidat KATUMBI vient de connaître un ralliement spectaculaire des quatre candidats ayant renoncé à la course. D’abord, MATATA PONYO, ensuite Franck DIONGO et Seith KIKUNI ; et, enfin, Delly SESANGA. Ces circonstances attirent l’attention des électeurs.

L’un des points importants est relatif au message des candidats. A la mi-temps, IRDH ne parvient pas à mettre en dessous de chaque photo de candidat, son LEITMOTIV. Contrairement aux attentes des électeurs sur le fond, les deux équipes concurrentes se focalisent à maquiller l’effet de la masse. Elles paraissent préoccupées à faire croire qu’elles font le « PLEIN » de monde.

Donc, le Candidat est le plus aimé (Olongi naye – Il a déjà gagné). Et, l’adversaire y réponde par « MPIAKA ». Ce qui veut dire qu’il n’y avait pas de monde. (Balingi ye te – Il n’est pas aimé). Certes, le sens de redevabilité exige du Président sortant des explications détaillées sur son bilan de cinq ans. De même, il ne suffit pas au nouveau prétendant de se limiter à démontrer ce qui n’a pas été fait et de promettre qu’il ferait mieux.

Le rapport de la mi-temps attire l’attention des parties prenantes sur la stigmatisation et le discours de haine. L’IRDH déplore que des leaders d’opinions politiques ou des religieux passent des messages de mépris/dénigrement visant l’amplification d’un sentiment de distanciation.

D’une part, des messages stigmatisent des « étrangers », des « demi-Dakar », des « locataires », des « envahisseurs », des « insectes » ou des « frères des politiciens véreux à la base des malheurs ». De l’autre, s’oppose la classe des « congolais de père et de mère », « des frères une fois, frères toujours » ou des « originaires ». Ce langage codé alimente un sentiment de haine entre congolais et justifie de la violence intercommunautaire.

À titre illustratif, l’IRDH relève que le Candidat TSHIANI MWADIANVITA Noël continue sa campagne de stigmatisation (de père et de mère) contre le candidat KATUMBI qu’il qualifie dans tous les médias d’étranger. Contrairement aux décisions de la CENI et de la Cour constitutionnelle qui ont validée sa candidature. Aussi, des politiciens du parti Ensemble qualifient de « locataire », tout ressortissant du grand Kasaï établi dans les provinces du grand Katanga.


journal des nations / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
1182 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant "Nous vivons comme des animaux!": depuis cinq ans, et à la veille de la présidentielle, la situation sécuritaire dans l'Est n'a fait qu'empirer !
left
Article précédent Beni: 1700 policiers formés pour la sécurisation des élections

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance