Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

Présidentielle 2023 : "La RDC est à 60% swahiliphone", Corneille Nangaa condamne durement les propos de Félix Tshisekedi dans le Haut-Katanga

2023-12-11
11.12.2023
2023-12-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/12-decembre/04-10/nangaa_corneille_233.png -

Corneille Nangaa

Une tribune de 20 paragraphes qui s’oppose viscéralement aux propos du président sortant, Félix Tshisekedi. La plume Nangaa du vendredi 8 décembre a été on ne peut plus pointue et truffée de réprimandes. D’après l’ancien président de la CENI, les discours de campagne de Félix Tshisekedi ont vexé une partie de la communauté congolaise.

Corneille Nangaa dénonce la glottophobie à ciel ouvert proférée le mardi de la semaine dernière à Lubumbashi par le président Félix Tshisekedi. Des discriminations linguistiques inscrites en thématique de campagne électorale contre les communautés d’expression Kiswahili sur une terre des swahiliphones, dit-il. Pour le président de l’Action pour la dignité du Congo et de son peuple (ADCP), les propos présidentiels sont d’une extrême gravité et jettent les bases d’une guerre civile insoutenable. “En clair, le candidat Tshisekedi vient de lancer sa consigne de vote en excluant de son électorat, toute personne ne partageant pas la même langue maternelle que lui”, écrit-il dans sa tribune de quatre pages. Nangaa estime que qualifier tout un peuple de « M23/Rwanda », tout simplement parce qu’il parle Kiswahili dont la salutation “Amjambo” semble mal sonner à ses oreilles, est une discrimination politique inacceptable.

La RDC est à 60% swahiliphone

L’ancien président de la CENI rappelle qu’outre le Grand Kivu (Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema), le Kiswahili est la principale langue du Grand Katanga, de la Grande Orientale et d’une bonne partie de la ville de Kinshasa, soit le plus important réservoir linguistique d’électeurs (60%), indispensable à toute bonne assise présidentielle. “Cette provocation publique digne du « Taliban en chef » qu’est Félix Tshisekedi en personne, est une mutinerie électorale aux conséquences incalculables”, soutient Nangaa. Pour lui, l’équipe de campagne du président Tshisekedi devrait dorénavant mettre son candidat en quarantaine en le privant responsablement de toute prise de parole avant qu’il ne soit tard. “Ses volubilités publiques deviennent insupportables, ravageuses et comparables à une bombe atomique contre la nation. Nous ne lui permettrons pas de poursuivre sa politique divisionniste contre la nation congolaise”, menace gravement l’opposant congolais en exil. Car, dit-il, dans son déséquilibre oral de plus en plus explosif et après avoir qualifié tout individu ne partageant pas sa langue maternelle de « candidat de l’étranger », Félix Tshisekedi décide de se mettre à dos des millions de Congolais innocents du seul fait qu’ils ne sont pas ressortissants du même espace linguistique que lui.

Nangaa appelle les Kasaïens à se désolidariser

“J’invite nos frères du Grand Kasaï à la vigilance et à sanctionner courageusement Monsieur Tshisekedi qui, cinq (5) ans durant, les a délibérément sacrifiés et opposés au reste des communautés du pays. Qui ignore que Tshisekedi a personnellement détourné l’essentiel des fonds destinés aux projets de développement du Kasaï (Tshilejelu) pour prétexter que ce sont ses conseillers qui étaient à la manœuvre”, hurle l’ancien président de la commission électorale.

Corneille Nangaa affirme qu’il est temps que les autres peuples de la RDC sachent que les Kasaïens sont victimes de ce régime au même titre qu’eux.

 

Landry Amisi
Ouragan / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 12 commentaires
5418 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @U59QRJN   Message  - Publié le 14.12.2023 à 11:28
Nanga devrait vraiment la boucler! c'est juste un fainéant qui roule à la solde de nos ennemis! Qui oubliera la souffrance de 18 ans ?? Je pense que les intellectuels congolais, certains d'entre eux refléchissent par les pieds. Avons nous encore besoin de faire marche arrière? Qu'est ce que Nanga dira à un parent du village qui voit aujourd'hui son enfant aller à l'école sans inquiétude d'être renvoyé. combien de temps ils ont pris le pays en otage et qu'est ce qui s'est réellement réalisé? cet homme de Nanga avait donné la majorité mensongère au Camp Kabila, qui veut vraiment mieux faire? l'équipe de ce farfelu de Nanga ou le gouvernement en place. Nous, nous semblons être partiellement convaincu par les oeuvres que nous avons vu se réalisées pendant les quelques années que Kingakati n'a plus interferé dans la gestion du pays. Aujourd'hui, nous avons réalisé que Nanga est utilisé mais n'y arrivera plus! plus des candidats à la solde des blancs à la tête de notre pays

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
Meso Mbuaki @9KYSFK8   Message  - Publié le 12.12.2023 à 13:07
Nangaa aucun congolais n’a plus de considération pour vous . Arrêtez de vous agiter cela ne servira rien .Vous avez avoué votre forfaiture vous même et vous pensez que vous avez encore droit à la parole ? Taisez-vous mr Nangaa!

Réagir

9
5
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Adiel @VCSSG8U   Message  - Publié le 12.12.2023 à 12:21
Naanga deforme tout. Denise est Swahiliphone, donc pas de l'intox. Ezo leka te. Luka eloko mususu.

Réagir

8
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Adiel @VCSSG8U   Message  - Publié le 12.12.2023 à 11:01
Nanga nous prend pour des idiots ou de cons??? Il a clamé haut et fort comme les autres chantres du FCC et PPRD qu'il y aviat un deal entre Kabila et Felix. C'est le bon moment de le faire sortir, que l'on sache. Maintenant devant l'échec de ses mensonges il veut désorienter le peuple que nous sommes sur la détermination que nous avons à voter massivement pour Fatshi. Nanga arrete de mentir.

Réagir

11
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 12.12.2023 à 07:32
Vas y avec tes analyse, Felix sera votE par rapport a son bilan et non sur base de zone linmguistique ici, qui ne sait pas que nos freres de l'est sont a la base de l'insecuritE du pays? Nous de l'ouest nous connaisons nos kuluna parfois protegE par nous-meme, de la meme facon vous de l'est connaissez aussi vos fils-rebelles

Réagir

12
4
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Tchiang @LK82XP4   Message  - Publié le 12.12.2023 à 06:19
Tshilombo est un populiste

Réagir

7
4
Répondre
@
Insérez un émoji
Akap @4PAF9U9   Message  - Publié le 11.12.2023 à 14:28
Sieur Nangaa, il n'y a pas si longtemps tu affirmais que les élections n'auront pas lieu en décembre. Avant tu avais affirmé encore que Kabila avait contacté Tshikedi avant la publication des résultats. Même ta femme ne te prendrait pas au sérieux. Un peu de respect pour les congolais intègres qui sont encore très nombreux. Tshisekedi est en train de rempiler, il faut penser à demander le rallonge de ton séjour d'exil, car ça sera long, très long. Tu as toi-même décidé de fuir comme un lâche, assume-toi

Réagir

13
5
3
Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba @QK7546S   Message  - Publié le 11.12.2023 à 10:54
J'invite tous mes compatriotes qui parlent Swahili de sanctionner le grand tribaliste du siècle, le fils de la malédiction Tshilombo. Nous sommes derrière vous, chers compatriotes.

Réagir

45
10
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
VERAC @C6O8RFP   Message  - Publié le 11.12.2023 à 08:57
TOI NAANGA ET JOSEPH KABILA, VOUS ÊTES RESPONSABLE DE NOUS AVOIR DONNÉ CE MALADE MENTAL AU POUVOIR. NAANGA TU DOIS LAISSER TES SORTIES INUTILES PARCE QUE TU N'AVAIS PAS RESPECTÉ TON SERMENT. TSHISEKEDI DOIT PARTIR PAR TOUT LES MOYENS, LE PAYS EST EN DANGER AVEC CE TINTIN DE PRÉSIDENT, ENTOURÉ DES CRIMINEL COMME BEMBA ET LE VOLEUR DE KAMERHE

Réagir

36
8
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Makunyi @D3OCQY2   Message  - Publié le 11.12.2023 à 08:27
NAANGA DEVRAIT AUTANT QUE FATSHI SE TAIRE. S'IL AVAIT PROCLAME LES RÉSULTATS DE 2018 AVEC HONNÊTETÉ ON EN SERAIT PAS LA IDIOT ET HOMME SANS MORAL. LA SCIENCE NE DÉVELOPPE UNE SOCIÉTÉ QUE SI ELLE EST ACCOMPAGNÉE DE LA CONSCIENCE. LE CAS CONTRAIRE ELLE DEVIENT UN POISON POUR LA SOCIÉTÉ, LE CAS DE NOTRE PAYS EST ÉLOQUENT.

Réagir

33
4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Nkulu Banza @BEQ3AU7   Message  - Publié le 11.12.2023 à 06:27
5 prochaines années risquent d'être une éternité pour plusieurs

Réagir

20
8
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @DIB15M5   Message  - Publié le 11.12.2023 à 04:29
Nangaa , tu es un parfait idiot . À quelle zone linguistique appartient l'epouse de Felix ? Reponds-nous , Nangaa .

Réagir

27
13
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Justice : proche de Delly Sesanga, Lens Omelonga, communicateur d'Envol, relâché de Makala
left
Article précédent L’intervention de Jean-Pierre Bemba est un abus de la fonction officielle (IRDH)

Les plus commentés

Politique Constant Mutamba recommande des poursuites judiciaires contre les Congolais qui prennent des armes pour accéder au pouvoir

03.03.2024, 17 commentaires

Société Assainissement public de Kinshasa : à Antalya, Félix Tshisekedi séduit par les assurances d'un Groupe d'experts turcs en construction

03.03.2024, 13 commentaires

Politique Agression rwandaise : Lamuka réitère ses vœux de dialoguer avec Félix Tshisekedi sans "compromission"

02.03.2024, 12 commentaires

Politique L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance

03.03.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance