Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Union sacrée : Kamerhe, le mal compris qui a souvent raison !

2024-01-26
26.01.2024
2024-01-26
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/01-janvier/22-28/kamerhe_felin_23_232.jpeg -

Vital Kamerhe gêne. Et il fait peur. L'homme fourmille d'idées novatrices. Des idées pourtant qu'il a toujours mises au service du Chef. Et pour la survie politique de toute l'USN -Union sacrée de la Nation-. Pour autant, on le déteste. Mal compris et haï sans cause, à l'instar du Christ, il faut à tout prix l'abattre.

L'immoler sur l'autel des intérêts mesquins et égoïstes de ceux qui ont des égos surdimensionnés. Mais il fallait d'abord trouver un prétexte. Et le PCR -Pacte pour un Congo Retrouvé- a suffi. Dans pareilles circonstances, même les ennemis se liguent, pourvu qu'ils obtiennent la tête de Kamerhe. A l'exemple d'Hérode et Ponce Pilate qui se liguèrent contre Jésus Christ, alors que les deux furent des pires ennemis.

Pour parvenir à leur entreprise macabre, ils le traitent de tous les maux, le traînent dans le bourbier de l'opprobre et le font passer même pour une brebis galeuse. Pas si politiques ces agitateurs, qui, pour tenter de se débarrasser de Kamerhe, ont beau diaboliser le PCR, qu'ils présentent, à tort, comme "une rébellion" ou une tentative de dissidence pour l'éclatement de l'USN. Car, que diront-ils de la DAB -Dynamique Agissons et Bâtissons- du Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, un autre membre du Présidium de l'USN, quoiqu'encore en gestation ?

Le vrai péché de VK

 

Le péché de Vital Kamerhe aura été d'avoir devancé les événements, en bon visionnaire politique qui a toujours une longueur d'avance sur les autres, au point de créer le PCR, avec d'autres cadres de l'USN, Jean Lucien Busa, John Kanku Shiku, Julien Paluku et Laurent Batumona.

C'est ce qui a surexcité l'ire de ceux qui, par la création du PCR, voient Vital Kamerhe leur couper l'herbe sous le pied. D'où, toute la foudre qui s'abat injustement sur l'initiateur du PCR, de la part de ceux qui dissimulent leur envie derrière la calomnie contre Vital Kamerhe, qui, en vérité, cherche, à travers cette démarche politique, "à participer à la consolidation, autour du Président de la République, Chef de l'État, d'une majorité parlementaire confortable, constructive et cohérente".

Sama avec DAB?

Pourtant, la démarche politique de Vital Kamerhe est logique et fondée.

Car, il est même de coutume, comme cela se passe sous d'autres cieux, notamment dans des pays de vieille démocratie, qu'au lendemain des joutes électorales, les partis et regroupements politiques, même au sein de la majorité parlementaire déjà acquise, se lancent dans les grandes manœuvres politiques.

Ces grandes manœuvres politiques raffermissent et renforcent les liens au sein d'une même grande famille politique qui se réclame déjà majoritaire. Cela, et c'est très souvent le cas, à travers la création d'un ou de plusieurs courants en son sein, reflet de l'expression démocratique dans une structure politique, avec comme finalité d'élargir et de consolider davantage le camp majoritaire.

C'est justement dans cette optique, que s'inscrit cette démarche politique de Vital Kamerhe.

C'est aussi, soulignons-le, dans cette même logique, apprend-on, qu'une nouvelle plateforme dénommée DAB -Dynamique Agissons et Bâtissons-, dont le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde est le leader, serait déjà en gestation. Avec des caciques de l'USN comme Guy Loando (AREP), Muhindo Nzangi (AVRP), Fifi Masuka (A24, A25, AN), Godefroid Mayobo (PALU), Dany Banza (ACO)... drainant déjà plus ou moins 72 députés nationaux et une centaine d'élus provinciaux.

Alors, question : Si jamais DAB venait à voir le jour, que diraient tous ceux qui, aujourd'hui, taxent le PCR de "rébellion" ou de tentative de dissidence pour l'éclatement de l'USN ?

VK, victime expiatoire

Quand on veut noyer son chien, on l'accuse de rage, dit-on.

C'est exactement ce que d'aucuns appellent déjà le complot ourdi contre Vital Kamerhe, pour l'écarter du pré carré du Chef de l'État.

Vital Kamerhe est tout simplement victime de ses propres idées novatrices. Car, depuis toujours, en bon leader politique visionnaire, l'homme fourmille d'idées. Et il ne dort jamais sur ses lauriers, "en vue d'apporter au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le soutien nécessaire à l'accompagnement de sa vision et de son ambition de faire de la RDC -République démocratique du Congo-, un État plus fort, plus unis et plus prospère au cœur de l'Afrique".

Voilà pourquoi, ses détracteurs, à court d'idées, accusent Vital Kamerhe de tous les péchés d'Israël, question d'obtenir coûte que coûte sa tête sur un plat neuf, comme la fille d'Hérodias obtint d'Hérode la tête de Jean Baptiste, et l'écarter du serail du Chef.

Pareil sous Kabila

C'est l'éternel recommencement. Rien de nouveau sous le soleil. Déjà, sous Kabila, Vital Kamerhe est haï par l'entourage du Président de la République. Jaloux de lui, parce que, visiblement, aimé par "le Chef" et pressenti comme le dauphin de ce dernier.

Pour l'abattre et l'écarter du serail du Chef, un prétexte suffit. Et il ne manquera pas : son refus, en bon patriote, de surcroît speaker de la Chambre basse du Parlement, de laisser entrer au Congo les troupes rwandaises, dans le cadre de l'opération militaire conjointe rwandocongolaise, sans que le Chef de l'État n'ait consulté au préalable l'Assemblée nationale, conformément à la Constitution et aux Lois de la République.

C'est ce qui lui coûta son perchoir à l'Assemblée nationale. Et pour le vilipender, afin qu'il soit vomi par tous, les ténors du régime de l'époque le taxèrent tantôt de Rwandais ou de Burundais.

Question : Si vraiment Vital Kamerhe est Rwandais, comment un Rwandais, curieusement, peut-il accepter de perdre la place du n°2 de la RDC qu'il occupait, en qualité de président de la Chambre basse du Parlement, tout simplement parce qu'il a refusé l'entrée des troupes rwandaises de son pays sur le territoire congolais ? Paradoxe.

Kamerhe serein

Malgré toutes les agitations provoquées par ses pourfendeurs, Vital Kamerhe, lui, est resté serein, imperturbable, inoxydable.

Chaque jour qui passe, Vital Kamerhe est dans son cabinet de travail, préoccupé par les questions économiques qui touchent directement le social de ses compatriotes.

On l'a même vu à la Primature, prendre part active à la troïka de la commission économique et financière qu'il préside au sein du Gouvernement.

Même si les agitateurs multiplient des complots et des stratagèmes, Vital Kamerhe reste focus sur sa mission, celle de faire réussir le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son deuxième mandat.

Ne dit-on pas que les chiens aboient, la caravane passe et la vérité rattrapée par la durée ?


OPINION INFO / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
4405 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


lukaso2019 @OD7TVQW   Message  - Publié le 26.01.2024 à 19:47
Mais pourquoi seulement ceux-ci ou ceux-là? Ma RDC a une ressource humaine jeune qui n' attend qu' une opportunité pour prouver que tous ces vieux vautours ont lamentablement échoué pendant tous ces temps et qu' il faille dérouiller la scène politique de toute cette crasse politicienne qui largement prouvé ses limites. Que donc Fatshi se ressource dans les fonds des oubliés de ma RDC. Je suis MAMA KONGO.

Réagir

34
1
Répondre
@
Insérez un émoji
LE CONGOMANI @HPHMW34   Message  - Publié le 26.01.2024 à 19:29
Kamhere a toujours voulu être premier ministre. Souvenez-vous lors du dialogue de la cité de l'OUA avec le Togolais Edem Kodjo. Après que Kabila ne lui a pas donné ce poste, il quitta la barque, voulant entraîner avec lui Pierre Kangudia, qui était Secrétaire Général de l'UNC, et ministre du budget. Mais Kangudia lui tourna le dos, et son aventure se termina en eau de boudin. Le voici encore! Sa plateforme n'a autre objectif que de dire à Fatshi, "Vous êtes Président; je veux que la Primature me revienne". Mais il ne l'aura pas. Félix n'est pas de nature à succomber au chantage. Il nommera quelqu'un de son choix.

Réagir

105
23
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 26.01.2024 à 19:00
VK a tout simplement réalisé qu'il a BEAUCOUP TROP DONNÉ À FÉLIX, jusqu'à renoncer d'être candidat en 2023, alors que l'accord de CACH à Naïrobi lui reconnaissait ce droit là! En plus en felin politique, il vient de remarquer que l'appétit glouton de l'UDPS tendait à TUER LA DÉMOCRATIE qu'à la promouvoir! Face à cette seconde menace, VK a tout simplement restructuré l'USN de l' intérieur comprenne qui peut!!!!!😇😇😇😇😇😇

Réagir

81
24
3
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 26.01.2024 à 16:30
Judas Iscariot finit par se mettre la corde au coup en catimini, à la très grande surprise générale. Que l'on s'assure qu'aucun élément tranchant et cordes ni ceinture ni un médicament empoisonnant ne se trouvent à ses alentours.

Réagir

54
12
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 26.01.2024 à 15:17
Judas Iscariot fut aussi un éternel incompris.

Réagir

23
17
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant PALU : L’aile Makiashi exclut « définitivement » Didier Mazenga du parti
left
Article précédent 39 des 59 membres du Gouvernement prennent part à leur dernier conseil des ministres

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 13 commentaires

Société Constant Mutamba : "Tout celui qui va détourner un seul dollar des Congolais aura sa place à la prison de Makala"

24.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Société Procès Nangaa : des cadres du M23, du PPRD et autres également sur le banc des accusés

24.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance