Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Insécurité à l'Est de la RDC : le sentiment anti occident sur le point de changer la donne

2024-02-19
19.02.2024
Politique
2024-02-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/02-fevrier/19-25/kinshasa_manif_devant_ambassade_de_france_et_tand_autres.jpg -

Des manifestations anti occident qui ont eu lieu la semaine dernière dans la ville de Kinshasa, sont sur le point de changer la donne quant à la situation d'insécurité dans la partie Est de la République démocratique du Congo, causée par le Rwanda, sous couvert du M23.

Mais il faudra maintenir le pied sur l'accélérateur afin d'obtenir gain de cause.

En effet, des manifestations pacifiques devant le siège de l'Union européenne, l'ambassade des États-Unis, avec la mise à feu de leurs drapeaux respectifs, sans oublier le saccage de certains de leurs intérêts, ont fait bouger les lignes.

Le geste du moment, à savoir la main sur la bouche et deux doigts sur la tempe, signifiant le silence de la communauté internationale face au génocide des Congolais par Kagame, a réveillé l'attention de la planète entière.

Il est donc temps d'user davantage de voies diplomatiques pour contraindre le Rwanda et ses parrains d'arrêter de tuer des Congolais, et que les terroristes soient traduits devant la justice internationale pour répondre de leurs actes.

C'est déjà une bonne chose lorsque l'ambassadeur des USA en RDC dit comprendre les "frustrations" des Congolais qui manifestent contre les occidentaux, avant d'appeler le Rwanda à cesser "immédiatement" son appui militaire au M23. Même langage du côté du Département américain qui a tenu des propos fermes à l'égard du Président rwandais. Car il est curieux de voir l'agresseur se défendre en prétendant devenir le protecteur d'une communauté d'un pays voisin.

Pas de négociation avec le Rwanda

Tenant à la paix, mais pas à n'importe quel prix, le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a réitéré son refus de négocier avec le M23. Il l'a dit lors du mini-sommet de l'Union africaine ouvert le 17 février dernier à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Ce mini-sommet, convoqué dans le but d'obtenir un cessez-le-feu entre les protagonistes et permettre un dialogue direct entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame, s'est terminé en queue de poisson.
D'ailleurs, dès l'entame des pourparlers, chacun est resté dans son coin. Le protocole n'avait même pas prévu une photo de famille.

Paul Kagame qui se déplume de plus en plus, n'a désormais plus besoin de ses sponsors ou complices dans cette aventure de pillages des ressources naturelles et minières de la RDC. Ce, faute de moyens diplomatiques et politiques. Le déploiement des bataillons sud-africains dans le cadre de la Sadc, accepté lors de la Tripartite, risque de faire changer la donne et surtout stopper le piège de Kigali qui multiplie des attaques ciblées pour pousser la RDC à répliquer. Un prétexte bercé par une certaine communauté internationale bien connue afin d'agir à découvert, feignant d'ignorer tous les dégâts humains et matériels causés depuis plusieurs années à l'Est de la RDC.

Des dénonciations du silence sur ce qui se passe en RDC et les manifestations de ces derniers temps poussent les divers dirigeants planétaires à revoir leur calcul. Les prises de position au bout des lèvres ne suffisent plus. Il est vraiment grand temps de pousser Paul Kagame à retirer ses troupes de l'Est du pays au motif de protéger les Tutsi dont plusieurs n'ont que faire de cette fameuse sollicitude, du fait de leur vie en harmonie avec leurs compatriotes.

C'est le moment d'éviter le pire. De nombreux habitants de la RDC tiennent à l'unité nationale cimentée depuis les années Mobutu. Plusieurs tentatives de balkanisation ont échoué. Le leadership actuel ayant réveillé l'âme de la conscience rd congolaise, il demeure difficile de la briser, en dépit de plus de 20 ans de somnolence.

Toutefois, à côté de cet effort, il est souhaitable de maintenir le cap en veillant au plus près de l'amélioration des conditions de la population. Du fait qu'un ventre affamé n'a point d'oreilles.

 

LM
congo-press.com / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
3037 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 19.02.2024 à 21:45
La plus grosse erreur de Félix serait de PROHIBER CES MANIFESTATIONS PACIFIQUES mais très efficaces que les congolais(e)s font devant les CHANCELERIES OCCIDENTALES À KINSHASA! Car si cette interdiction continue, je crains les mêmes enfants congolais se TOURNENT CONTRE LE POUVOIR EN PLACE À KINSHASA(qui risque d'être accusé d'ÊTRE COMPLICE D'AGRESSEUR QUI TUE DANS L'EST DE LA RDC). D'Où le POUVOIR GAGNERAIT TOUT EN LAISSANT CES MANIFESTATIONS PACIFIQUES SE POURSUIVRE!

Réagir

54
16
14
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 19.02.2024 à 16:57
Le manque de raisonnement sensé est notre malheur. Tenez, il y'avait un groupe des congolais à Genève. Bemba, Tshilombo, Fayulu, Muzito eecc,les racailles de Genève. Les enfants d'Alain Doss. Sont les mêmes qui ont noyé la démocratie congolaise, en entrant dans l'USN. Sont les mêmes racailles qui vont participer aux élections bâclées, sont les mêmes qui vont participer au partage du butin. Maintenant sur le plan historique, vous voyez quelqu'un parmi eux de mériter le terme de communiste ou de gauche? Je n'en voie pas. Alors pour parler de la Russie, il faut imaginer qu'il y'a des gens capables de mener une révolution contre l'Occident. Cela est impossible parceque tout le monde pense à vivre comme en Occident. Le pays est souverain pour mode de dire, mais les vos hommes politiques ont le portefeuille à la place du cœur. Le va trouver en morceaux.

Réagir

32
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
BIBI @GR3UJ9N   Message  - Publié le 19.02.2024 à 14:09
@Krocodiel, "Jésus Christ revient bientôt", ça belle lurette qu'on entend et attend ça. Laisser jésus tranquille. Dieu nous a doté de l'intelligence, c'est pour s'en servir et non attendre une hypothétique arrivée ou pleurnicher au nom de Dieu , invoquer les mânes du ciel . Je vous imagine croyant , il est donc dit dans la bible : " par la sueur de ton front , tu gagneras ton pain". Que vous dire de plus si non "Aide-toi, le ciel t'aidera". Enfin et franchement AU DIABLE LES PASTA ET LEURS BINZAMBI NZAMBI. AUTREMENT DEBOUT CONGOLAIS.

Réagir

49
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Krokodile @SPRCNFK   Message  - Publié le 19.02.2024 à 13:23
Cette guerre injuste est le montage des Occidentaux avec comme commissionnaire Kagame. Toutefois Repentez vous. Cessez de faire le mal. Jésus Christ revient bientot.

Réagir

58
13
8
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Fayulu : « Il est inconcevable que des congolais soient tués suite à la guerre provoquée par les éléments armés soutenus par le Rwanda sans que l’UA condamne fermement cela »
left
Article précédent 956 millions USD nécessaires pour la modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 23 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Société Christian Malanga n'a aucun lien avec l'Église catholique (CENCO)

22.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance