Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Société

Cumul des fonctions : FélixTshisekedi viole-t-il sciemment la Constitution?

2024-02-21
21.02.2024
2024-02-21
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/02-fevrier/19-25/cumul_des_fonctions_felux_tshisekedi_et_sama_autorise_a_expedie_les_affaires_courantes.jpg -

Le premier ministre Sama Lukonde a présenté sa lettre de démission au Président de la République Félix Tshisekedi ce mardi 20 février en début de soirée, à la Cité de l’Union Africaine. Une démission actée par le Chef de l’État congolais Felix-Antoine Tshisekedi. Le Président de la République, a tout même autorisé aux membres du gouvernement d’expédier les affaires courantes.

Le professeur Joseph Kazadi en droit constitutionnel n’est pas d’accord avec cette décision. Pour lui, Tshisekedi n’a aucun soubassement pour prendre une telle décision.

« La décision du Chef de l’État de ne pas prendre acte de la démission du premier ministre et son gouvernement ne se fonde sur aucun document juridique, autrement dit ; il n’y a pas de base juridique à la base de la décision du Chef de l’État », dit-il.

Pour lui, la guerre du M23 et l’agression rwandaise n’est pas une excuse pour qu’il viole les prescrits de la loi.

« Ce n’est pas le maintien en fonction d’un Premier ministre dont la fonction est incompatible avec l’exercice du mandat électif, que la situation de l’agression de la RDC peut être résolue sur le terrain. En pareille circonstance, il y a un ministre qui est appelé à assumer l’intérim du Premier Ministre comme on l’a toujours fait. Donc, ce n’est pas l’agression qui peut servir de fondement au refus d’agir parce que là, nous nous retrouvons devant une situation qui viole la constitution et la loi électorale qui prévoit l’incompatibilité entre la fonction gouvernementale et l’exercice d’un mandat ».

La Constitution congolaise interdit le cumul des fonctions pour plusieurs mandats, et surtout des mandats électifs. Mais pour ce cas, les députés membres du gouvernement national sont obligés d’exercer leur fonction malgré leur démission.

La Constitution congolaise dit que le mandat de député et de sénateur est incompatible avec l’exercice d’un certain nombre de fonctions et notamment celle d’être ministre, mandataires actifs au sein des entreprises publiques ou établissements publics.

Félix Tshisekedi aurait-il sciemment violé la constitution ? se demande plus d’un Congolais. Le débat d’école est encore une fois lancé.

 

Venant Basubi Ilembalemba
LaPrunelleRDC / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
1680 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


TJB @26JI5QT   Message  - Publié le 22.02.2024 à 07:45
Toujours dams les magouilles Il n'en fait qu'á sa tête.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
TONTON BABOU @7D7ADLF   Message  - Publié le 22.02.2024 à 06:51
APPAREMMEMNT LE PRESIDENT N'A PAS DE CONSEILLER. COMMENT EXPLIQUER CETTE SITUATION?

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba @QK7546S   Message  - Publié le 22.02.2024 à 06:05
Tshilombo n'a jamais respecté la constitution. Il n'a aucune capacité intellectuelle pour comprendre les prescrits de la constitution. Le Congo est devenu une république de Gondwana.

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 21.02.2024 à 22:14
LES RÈGLES DU CHEF SONT CLAIRES. Règle (1), le Chef a raison. Règle (2), le Chef a TOUJOURS raison. Règle (3), même si un subalterne a raison, les deux premières Règles s'appliquent. AUTREMENT DIT, le Chef ne viole pas la Constitution.

Réagir

3
2
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Invest @WIN5BIB   Message  - Publié le 21.02.2024 à 21:13
Il n'y a même pas à expliquer, c'est clair comme de l'eau que Félix a voilé la constitution et mal avec ce monsieur il croit qu'il est capable à tout.

Réagir

4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Assassinat de Chérubin Okende : L’Union interparlementaire exige aux autorités congolaises le rapport d’autopsie et d’enquête dans les plus brefs délais
left
Article précédent Tshopo : la société civile Sauti ya Lubunga alerte sur le détournement des dons destinés aux déplacés par les conflits Mbole et Lengola

Les plus commentés

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 14 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 12 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance