Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Charles Onana, l'auteur du livre "Holocauste au Congo", estime que "l'Occident est le vrai acteur de la guerre de l'Est"

2024-03-19
19.03.2024
2024-03-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/03-mars/18-24/onana_charles_24_33.jpeg -

Le politologue, journaliste d'enquête, essayiste et éditeur franco-camerounais, Charles Onana, a animé une conférence, le 16 mars à l'Université de Kinshasa, sur les vrais enjeux qui sous-tendent la guerre de l'Est de la République démocratique du Congo (RDC).

D'après Charles Onana, la guerre dans l'Est de la RDC tire ses origines lointaines du génocide de 1994 dont l'élément déclencheur fut le crash aérien ayant coûté la vie au chef de l'Etat rwandais, Juvenal Habyarimana, et au Burundais Melchior Ndandaye. L'ex Zaïre fut alors contraint par les Occidentaux d'accueillir sur son sol des milliers des réfugiés fuyant les représailles du régime de Kigali, dans la foulée de la traque des génocidaires lancée par l'Armée patriotique rwandaise, a expliqué le conférencier.

Il a fait observer que le régime rwandais en avait trouvé un alibi pour justifier ses attaques récurrentes à l'intérieur du territoire congolais, évoquant son droit de poursuite des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda installés sur le sol congolais depuis le fameux génocide. Pour Charles Onana, il s'agit là d'un faux fuyant car l'enjeu principal consiste à créer et à entretenir le désordre dans la partie Est de la RDC en vue de faire main basse sur les ressources naturelles dont elle regorge. Des ressources qui, d'un point de vue partagé en Occident, ne devraient pas servir uniquement aux Congolais mais plutôt à l'ensemble de la sous-région selon la théorie de cogestion de la gouvernance minière.

L'analyse franco-camerounais explique, par ailleurs, qu'aux yeux de l'Occident, le Congo n'est pas un Etat mais une affaire à rentabiliser. Il a ajouté que l'acte de Berlin a fait du Congo un res nulluis, c'est-à-dire un bien sans maître où tout le monde pouvait se servir à loisir. D'où, toute velléité patriotique est combattue et tout dirigeant visionnaire prônant l'émergence du pays n'est toujours pas bien vu.

Charles Onana a terminé son exposé par soutenir la fait que l'Occident est le vrai acteur de la guerre d'agression (guerre secrète) et que le Rwanda n'en serait, en fait, qu'un simple commissionnaire. "L'heure a sonné pour passer de la prise de conscience à l'engagement militaire patriotique car, toutes les tentatives dans le cadre du respect des accords de Nairobi et de la feuille de route de Luanda ont montré leurs limites", a-t-il indiqué.

Pour le conférencier, la seule alternative et le seul langage qui pourraient être bien entendus par le Rwanda restent et demeurent le recours à la force. "Il y va de la survie de la patrie", a-t-il conclu, s'inspirant des guerres saintes de libération reconnues dans les Écritures.


Adiac-congo / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 7 commentaires
2626 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @DIB15M5   Message  - Publié le 20.03.2024 à 16:20
Charles Onana a raison. Le seul langage qui pourraient être bien entendu par le Rwanda c'est la force. Au fait Mzee LD Kabila nous l'avait déjà dit : " Cette guerre, elle sera longue et populaire. Elle finira par où elle est venue "

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @DIB15M5   Message  - Publié le 20.03.2024 à 16:19
Charles Onana a raison. Le seul langage qui pourraient être bien entendu par le Rwanda c'est la force. Au fait Mzee LD Kabila nous l'avait déjà dit : >

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 19.03.2024 à 13:49
Nul n'est prophète chez lui. Il vient vendre son livre des banalités, aux illettrés et analphabètes congolais.

Réagir

3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
BIBI @GR3UJ9N   Message  - Publié le 19.03.2024 à 08:58
...ces néo-mobutistes aiment les facilités que leur procurent nos terres, pas la RDC, elle même. Actuellement le pays est en guerre, ce qui devrait focaliser toute notre attention, mais hélas ces inessentiels sont entrain de passer leur temps à des tractations qui n'en finissent plus et ce, rien que pour ne rien manquer du partage du gâteau. Entre temps, l'EST c'est l'enfer. Nos vrais ennemis, ce sont nos chefs-mobutistes criminels. C'est à eux d'abord que, nous peuple, devrions signifier sérieusement nos inquiétude avec force et ce, dans le but avant tout, de les réveiller, si cela est encore possible.

Réagir

3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
BIBI @GR3UJ9N   Message  - Publié le 19.03.2024 à 08:42
Les vrais acteurs de la guerre de l'est , c'est plutôt notre mentalité notamment ceux des dirigeants affairistes qui sont aveuglés par l'appât du gain, toute leur jeunesse ils ont baigné dans la "coop", le "loyenge", la " sap ", " les m'as-tu-vu" bref des vrais néo-mobutistes. Toutes ces tares cumulées font d'eux des inessentiels pour la direction d'u pays-continent riche. Pis encore ils ont appris à mépriser l'armée traditionnelle au profit de la DSP exactement comme le faisait MOBUTU. Leur mentor n'a jamais gagné une guerre (deux fois SHABA, deux échecs successifs et aucune remède) comment voulez-vous que l'inverse soit réalisable par des ouailles mobutistes qui ne font que du copier-coller. Par ailleurs et pour bien profiter des richesses énormes du pays, ils ont privilégié à renforcer leur sécurité et pourvoir personnel au détriment de ceux de l'armée et de la population. Conclusion nous passons notre temps à pleurnicher et nos terres s'envolent.

Réagir

3
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @ED13KOB   Message  - Publié le 19.03.2024 à 03:29
No one recognized Congo as state. There is interested business in Congo by eyes of west and Rwanda.

Réagir

3
2
1
Répondre
Anonyme @ED13KOB   Message  - Publié le 19.03.2024 à 03:33
le Congo n'est pas un Etat mais une affaire à rentabiliser

Réagir

3
1
1
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Peine de mort en RDC : "Un régime incapable de garder en prison ceux qui volent des millions de dollars ne sera pas capable d’aller jusqu’à exécuter les infiltrés” (Prince Epenge)
left
Article précédent L’affaire Roger Lumbala agite Kinshasa

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 9 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 8 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance