Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Santé

Et si on modifiait le génome humain pour faire disparaître le virus du VIH de l’organisme ?

2024-03-30
30.03.2024
2024-03-30
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/03-mars/25-31/adn_gene.png -

Selon une spécialiste des maladies infectieuses, la lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine pourrait bientôt connaître un virage très important. Elle pense en effet qu’il serait possible d’intervenir directement sur le génome humain à l’aide des célèbres ciseaux génétiques Crispr-Cas9 afin de détruire le VIH dans l’organisme.

Effectuer des coupes dans l’ADN

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) demeure un problème majeur de santé publique à l’échelle mondiale. Environ 40 millions de personnes vivaient avec le virus fin 2022 et depuis son identification en 1983, il a entraîné entre 32,9 à 51,3 millions de décès. Par ailleurs, le traitement de l’infection par le VIH s’appuie sur une association quotidienne de plusieurs médicaments antirétroviraux (ARV), en général trois (trithérapie). Or, ces médicaments empêchent la multiplication du virus dans l’organisme. Autrement dit, il s’agit d’une affection chronique maîtrisable. En revanche, le traitement ne permet pas d’éliminer le virus.

Et s’il était possible de faire disparaître complètement le virus du VIH de l’organisme ? Dans un article publié le 19 mars 2024, le magasine New Scientist a interrogé Elena Herrera Carrillo, professeure et chercheuse spécialiste des maladies infectieuses au sein de l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas). Or, selon l’experte, il existerait une possibilité de modifier le génome humain afin tuer le virus. Avec son équipe, elle a en effet développé une méthode ayant recours aux ciseaux génétiques Crispr-Cas9. Cette technique permet d’effectuer des coupes dans l’ADN d’un patient afin d’y effectuer des modifications. Pour les chercheurs, la découverte de cette méthode pourrait représenter une avancée importance en matière de stratégie et de traitement du VIH.

 

Cibler le VIH en sommeil

Il s’avère qu’au moment de l’infection, le VIH s’insère dans l’ADN des patients. Ainsi, tout oubli dans la prise des antirétroviraux peut s’avérer fatal. Le virus pourrait se réveiller et se répandre dans le système immunitaire, avec les horribles conséquences que nous lui connaissons. En ciblant certains globules blancs, le VIH affaiblit en effet les défenses immunitaires, ouvrant ainsi la porte à diverses infections et maladies comme la tuberculose et certains cancers.

L’objectif de la méthode d’Elena Herrera Carrillo est donc de cibler le virus en sommeil et de le détruire après la modification de certaines séquences ADN. Il est donc ici question d’une sorte de thérapie génique. Par ailleurs, si pour l’heure aucun test n’a eu lieu sur des humains, les travaux menés en laboratoires ont montré qu’il était possible de faire disparaître toute trace du virus.

En attendant d’éventuels premiers tests incluant des patients humains, la méthode sera présentée au prochain Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses qui se tiendra à Barcelone (Espagne) du 27 au 30 avril 2024.

 


Science Post / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
1807 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Kasaï : plus d'un million d'enfants de 0 à 59 mois attendus à la campagne de vaccination contre la poliomyélite
left
Article précédent Maniema : 49 % des cas de la tuberculose pharmaco-sensible détectée en 2023

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance