Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Société

Salomon Kalonda interné à l’hôpital Erasme à Bruxelles

2024-04-01
01.04.2024
2024-04-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/04-avril/01-07/kalonda_salomon_malade_24_232.jpg -

Salomon Kalonda, le conseiller spécial de l’opposant Moïse Katumbi, a été évacué à Bruxelles pour des soins médicaux urgents, quelques jours seulement après avoir obtenu la liberté provisoire.

Les images captivantes le montrent, avec sa barbe blanche et ses cheveux laissés en liberté, être immédiatement pris en charge à partir d’un véhicule médical par des médecins urgentistes qui l’ont conduit en toute hâte jusqu’à l’hôpital Erasme, où il a été placé sous perfusion.

Cet événement saisissant survient après près de dix mois passés en détention à la prison militaire de Ndolo, où Kalonda était retenu pour des accusations sans preuves de collusion avec le mouvement rebelle pro-rwandais, M23. D’autres charges pèsent sur lui. Mais que l’organe de la loi a peiné de convaincre. Il s’agit « de l’incitation des militaires à commettre des actes contraires à leur devoir et discipline » et « détention illégale d’arme à feu et de munitions de guerre ». Des allégations farouchement rejetées par sa défense.

Nombreux estiment que ce cruel scénario autour de l’affaire Kalonda, révèle les enjeux politiques tendus en République démocratique du Congo (RDC). Son arrestation et son incarcération ont été critiquées par des observateurs comme étant politiquement motivées, visant à mater, mieux enceluller l’opposition.

Alors que les caméras ont suivi de près son évacuation à Bruxelles, l’interdiction qui lui est imposée de prendre la parole publiquement et le report de son procès au 3 juillet prochain, soulèvent des questions sur l’état de la démocratie et de l’état de droit en RDC.

Avant d’accéder à la demande des avocats de SK Della (celle de l’évacuation à l’étranger pour des soins médicaux appropriés), le tribunal avait requis 19 médecins pour expertiser sur son cas. Certaines blouses blanches étaient même venues de Cliniques universitaires de Kinshasa et d’autres de l’hôpital général ex-Maman Yemo. Tous avaient établi que l’état de santé de SK Della nécessitait réellement une bonne prise en charge.


OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
4834 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Meso Mbuaki @9KYSFK8   Message  - Publié le 02.04.2024 à 12:18
Encore une libération provisoirement définitive ou définitivement provisoire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Patriote B. @RM6X4SU   Message  - Publié le 01.04.2024 à 16:33
Après ils diront que Kalonda est en situation (position) suicidaire, selon le jargon de leur politique non civilisée.

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 01.04.2024 à 13:50
Espérons surtout qu'il était pas empoisonné en prison de Ndolo. Car comment peut-on justifié que tous les médecins qui disaient déjà en son temps que Salomon avait urgemment besoin d'un soins approprié ne soient pas entendus par notre justice congolaise, mais brusquement, après pratiquement 1 AN , que la même justice juge qu'il a besoin d'un soins approprié et décide finalement de le lâcher "provisoirement" pour la même raison que les spécialistes de la santé invoquaient 10 mois avant!!!! IL y a anguille sous les roches

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Ituri : près de 10 civils tués dans deux attaques à Djugu
left
Article précédent Haut-Uele : vers le démarrage des travaux de construction des ponts Bomokandi et Nava

Les plus commentés

Politique Augustin Kabuya : « Dans les jours à venir, le pouvoir aura à traverser de profondes zones de turbulences »

10.04.2024, 18 commentaires

Politique Augustin Kabuya défend la prolongation du règne de l’UDPS à la Présidence au-delà du deuxième mandat

11.04.2024, 12 commentaires

Société Le président Félix Tshisekedi nomme de nouveaux mandataires dans les entreprises publiques

10.04.2024, 11 commentaires

Politique “La mise en place du gouvernement traîne à cause de l’indiscipline et de la cupidité des membres de l’Union Sacrée” ( Jean-Claude Katende)

12.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance