Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Monde

États-Unis : la Chambre des représentants votera samedi sur l'aide à l'Ukraine et Israël

2024-04-18
18.04.2024
2024-04-18
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/04-avril/15-21/Mike_Johnson_00.png -

Le président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, lors d'une conférence de presse à Washington, le 16 avril 2024. © J. Scott Applewhite, AP

Le speaker de la Chambre américaine des représentants a annoncé mercredi un vote pendant le week-end sur des propositions de loi débloquant des fonds pour l'Ukraine, Israël et Taïwan. S'il est adopté, le lot de textes sera ensuite étudié par le Sénat à majorité démocrate, avant éventuellement d'arriver sur le bureau de Joe Biden pour promulgation.

La Chambre américaine des représentants, à majorité républicaine, va voter samedi sur des enveloppes de milliards de dollars pour l'Ukraine, Israël et Taïwan, a indiqué, mercredi 17 avril, le chef républicain de l'institution, Mike Johnson.

Quatre propositions de loi, dont les contours ont été dévoilés en début d'après-midi mercredi, seront soumises au vote. La première prévoit près de 61 milliards de dollars pour aider l'Ukraine – principalement de l'aide militaire.

Des textes distincts planifient également le déblocage de plus de 26 milliards de dollars pour soutenir Israël et plusieurs milliards de dollars pour Taïwan.

"C'est un message très important que nous allons envoyer au monde cette semaine", a déclaré Mike Johnson, qui a longtemps bloqué l'envoi de fonds pour Kiev. 

Paralysé par des querelles partisanes, le Congrès bute depuis des mois sur l'adoption d'une enveloppe cruciale pour l'Ukraine, en guerre avec la Russie depuis février 2022.

"Nous sommes à un moment charnières"

Dans un communiqué publié dans l'après-midi, le président américain Joe Biden s'est dit "très favorable" à ces enveloppes.

"La Chambre des représentants doit adopter ces textes cette semaine et le Sénat devra agir dans la foulée", a exhorté le dirigeant démocrate, qui plaide depuis des mois pour l'envoi de ces fonds.

Mercredi matin, il a réitéré son appel dans une tribune publiée par le Wall Street Journal. "À la fois l'Ukraine et Israël sont attaqués par des ennemis impudents qui cherchent leur annihilation", a-t-il écrit. "Si les deux pays sont tout à fait capables de défendre leur propre souveraineté, ils dépendent pour ce faire de l'aide américaine, y compris en armements. Et nous sommes à un moment charnières."

Le président russe Vladimir Poutine "veut soumettre le peuple ukrainien et absorber sa nation dans un nouvel empire russe", a-t-il ajouté, estimant également que "le gouvernement iranien veut détruire Israël, et ainsi raser à jamais de la carte le seul État juif au monde".

"L'Amérique ne doit jamais accepter aucun de ces résultats", a asséné Joe Biden.

L'Ukraine manque désespérément de munitions dans sa guerre face à la Russie et les crédits américains sont épuisés.

Une enveloppe de 60 milliards de dollars d'assistance militaire et économique pour l'Ukraine avait été adoptée au Sénat en février. Mais les républicains de la Chambre des représentants avaient refusé d'examiner le texte – en raison, entre autres, d'un différend sur la question de l'immigration.

S'il est adopté par la Chambre à majorité républicaine, le lot de textes dévoilé mercredi sera ensuite étudié par le Sénat à majorité démocrate, avant éventuellement d'arriver sur le bureau de Joe Biden pour promulgation.

Vers une nouvelle crise à la Chambre ?

L'annonce de Mike Johnson a été rejetée par certains de ses collègues républicains, ravivant la possibilité d'une motion de censure et d'une nouvelle crise à la Chambre.

Son prédécesseur, Kevin McCarthy, avait été destitué l'an dernier après une rébellion de l'aile trumpiste de son parti.

Mike Johnson a plongé le Parti républicain "dans le chaos en servant les démocrates et en adoptant l'ordre du jour de Biden", a critiqué sur X l'élue Marjorie Taylor Greene. "Maintenant, il va financer des guerres à l'étranger", a-t-elle ajouté. Il "doit annoncer une date pour sa démission et permettre aux républicains d'élire un nouveau [speaker de la Chambre des représentants] afin de mettre l'Amérique d'abord et faire passer un programme républicain."

Le dirigeant républicain a écarté tout départ volontaire. "Je ne démissionnerai pas", a dit Mike Johnson à la presse, jugeant "absurde" la menace de dépôt d'une motion de censure.

 


AFP / France 24 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
671 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Changement climatique : craintes d'un "territoire inexploré" après un mois de mars exceptionnellement chaud
left
Article précédent Un homme soupçonné d’avoir aidé la Russie à préparer une tentative d’assassinat contre Volodymyr Zelensky arrêté en Pologne

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 23 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Société Christian Malanga n'a aucun lien avec l'Église catholique (CENCO)

22.05.2024, 9 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance