Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

2024-04-19
19.04.2024
2024-04-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/04-avril/15-21/professeur_noel_k_tshiani_muadiamvita.jpg -

Quand allons-nous sortir du sous-développement ? Le monde avance chaque jour à une vitesse vertigineuse. Différents pays se font concurrence et chaque pays cherche à se développer davantage. Les pays développés cherchent à maintenir la suprématie et les pays en développement voudraient rattraper le retard afin de se retrouver dans le peloton en tête du classement mondial.

Dans cette course à grande vitesse, il y a une chose qui m’étonne. Sans comparer les pays en développement aux pays développés, les pays en développement se développent à des vitesses très variables. Certains pays posent des actes qui montrent qu’ils sont pressés pour rattraper le retard accumulé afin de sortir du sous-développement le plus rapidement possible. D’autres pays ne semblent pas du tout pressés et prennent leurs temps tout en pensant que le développement viendrait de lui-même tôt ou tard sans trop d’efforts ni de précipitations.

Pour illustrer mon propos, je voudrais comparer le Sénégal et la République Démocratique du Congo. En deux semaines, le Sénégal a organisé l’élection présidentielle, élu un président de la République, nommé un premier ministre et annoncé la composition de son gouvernement qui s’est aussitôt mis au travail. Le Sénégal est très pressé pour changer la vie de ses citoyens.

De l’autre côté, la RDC, mon pays, a pris le temps depuis l’élection présidentielle du 20 Décembre 2023 pour désigner un Premier Ministre et composer le Gouvernement. Depuis quatre mois, on perd le temps précieux et on n’est pas encore sorti de l’auberge car à l’assemblée nationale, on n’a pas encore de bureau permanent de l’Assemblée nationale étant donné les politiciens de carrière se livrent encore à une bataille sans merci pour occuper la présidence de cette institution. Et le gouvernement ne peut pas sortir tant que le bureau définitif de l’assemblée nationale n’est pas encore sorti et installé.

La question est de savoir pourquoi les Sénégalais font des choses plus rapidement que les Congolais. La repose est que les constitutions de deux pays permettent au Sénégal d’aller rapidement et empêchent à la RDC de faire des progrès. Avec le régime présidentiel, le Président a pleins pouvoirs pour prendre des décisions et initier des réformes. Au Sénégal, on cherche à répondre en urgence aux attentes de la population, mais en RDC, on a un régime parlementaire qui lie les mains du Président de la République et l’empêche d’agir vite ou d’initier des réformes importantes. En RDC, on cherche à répondre aux demandes incessantes des politiciens tout en oubliant la population.

En RDC, devant la lenteur des actions pour mettre en place une équipe gouvernementale afin de commencer à travailler, je propose deux actions pour sauver le pays et le remettre sur la voie du développement économique et social accéléré qui profiterait à tout le peuple congolais. La première action est la modification des règles du jeu notamment à travers la réforme de la constitution de la République qui freine nos efforts collectifs et nous empêche d’aller vite vers le développement. Le régime parlementaire n’est pas adapté à notre situation ou tout le monde attend des solutions du Président de la République. Il nous faut un régime présidentiel afin que le président ait des mains libres pour agir vite et assumer ses responsabilités. La deuxième action consiste à repenser le paysage politique du pays en redéfinissant les règles du jeu et le nombre des partis politiques. Le système actuel de poids politique condamne le pays à n’accorder de considération qu’aux mêmes vieux politiciens qui sont à blâmer pour la situation catastrophique actuelles. Évoluons vers un système de méritocratie, d’expertise et de technocratie qui reconnaît la valeur de tous nos compatriotes et aligne chacun à participer au développement économique et social du pays au profit de tous.

La patrie ou la mort !

Professeur Noël K. Tshiani Muadiamvita


La prospérité/ MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 17 commentaires
4415 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


2 réponses
Congo Restoré @6LXTZOA   Message  - Publié le 20.04.2024 à 04:06
❗️Alert ❗️Alert❗️ Si vous voyez un poste avec beaucoup des likes en vert, ou en rouge, c'est sont les Rwandais qui sont ici, ils ont multiplier trop des comptes pour faire voir que les congolais n'aiment pas Fatshi, méfiez-vous, nous sommes au courant, c'est l'œuvre du gouvernement Rwandais. Leur jours sont à compter

Réagir

13
5
1
Répondre
Azanga Mawa @9AE4BIQ   Message  - Publié le 21.04.2024 à 23:08
Pour toi, Tshilombo fait avancer le pays avec des forages au prix de 297 000$?

Réagir

2
JKK @5N56XLA   Message  - Publié le 20.04.2024 à 08:14
C'est faut monsieur, un homme logique et lucide ne peut que cocher sur les commentaire vrais.

Réagir

3
2
1
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 19.04.2024 à 22:41
Est c'est la la constitution qui empêche Félix à faire du bien au peuple congolais ???????

Réagir

11
3
Répondre
@
Insérez un émoji
7777777777 @YYJZXMV   Message  - Publié le 19.04.2024 à 16:36
Ce n'est plus Katumbi, c'est plutôt la constitution. Honte à toi qui a été dans l'une des plus prestigieuse institutions financière mondiale. Même avec la constitution de la France, Pays Bas, Belgique, Etats-unis avec les mêmes politiciens d'aujourd'hui, le Pays n'ira nul part

Réagir

48
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Makunyi @D3OCQY2   Message  - Publié le 19.04.2024 à 15:27
ESPÈCE D'IMPOSTEUR. LES MILLIONS SORTIES EN MODE D'URGENCE C'EST LA CONSTITUTION QUI EST LACUNAIRE POUR EMPÊCHER CES DÉTOURNEMENTS? LE CONGO N'A PAS BESOIN DE PERSONNES COMME TOI M. TSHANI.

Réagir

61
Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 19.04.2024 à 15:15
Merci Noel TSHIANI pour ses bonnes propositions , mais les realites actuelles que traverse le pays, je pense que ce regime a montrer ses limites d'incompetence venant du haut sommet du pays. Mr. TSHILOMBO n'a pas la main liee pour agir, puisqu'il controle tous les 3 pouvoirs (Pouvoir Executif, legislatif et judiciare) le probleme ce qu'il est plus dans ses business et voyages, il s'en fou du quotidien du peuple congolais; il rejette tous aux autres lorsque ca ne va pas et pourtant le probleme c'est LUI

Réagir

83
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 19.04.2024 à 14:47
Bien des gens ici souffrent du Syndrome Ngembo. Le ngembo est au stade cet induvidu qui crie sur le joueur et leur coach, comme si une fois qu'on le met sur le terrain ou qu'on le met sur le banc du coach il fera lui-même quelque chose. Le ngembo dans un spectacle (musique, etc) c'est cet individu tout à fait inutile mais qui se croît bien pensant etc. Et il ne rate aucun spectacle le ngembo et semble n'avoir autre chose dans la vie que faire le ngembo.

Réagir

30
1
1
Répondre
Azanga Mawa @9AE4BIQ   Message  - Publié le 20.04.2024 à 03:21
Si tu étais congolais, tu allais connaître le sens du mot Ngembo. Les Ngembo n'entrent pas au stade. Mais cela s'appliquait plus sur le domaine musical.

Réagir

5
@
Insérez un émoji
Protecteur du Citoye @ZMTN2N5   Message  - Publié le 19.04.2024 à 14:27
La constitution devra déterminer la taille du gouvernement (nombre de ministres), nombre de conseillers du Président de la République, nombre de voyages du PR, nombre de visites de ministres et autres mandataires dans les provinces minières et villes frontalières ( Lualaba, Kasumbalesa,Lufu,Kamituga ), le mandat électif (PR,Gouvpro,Député ) devra être d’un mandat de 5ans une fois renouvelable, aucun ministre ou mandataire ne peut être reconduit à exercer dans 2 législatures. Le nombre de députés nationaux doit être réduit en fonction de 2 députés x145 territoires et le sénat devra être supprimé.

Réagir

31
17
Répondre
@
Insérez un émoji
TJB @26JI5QT   Message  - Publié le 19.04.2024 à 14:23
Il existe toujours cet aventurier? On l'a utilisé pour la nationalité de père et de mère . On a abandonné cette loi et lui en passant

Réagir

57
24
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Azanga Mawa @9AE4BIQ   Message  - Publié le 19.04.2024 à 14:02
On connaît to slogan politique: "De père et de mère ". Cela excite et passionne Qu'as-tu déjà produit sur le développement qui frappe les esprits ou attire l'imaginaire collectif? Zero, libungutulu, tshijemu, mpavala. Yacouba Sawadogo, celui qu’on surnomme « l’homme qui a arrêté le désert » au Burkina, n'avait pas attendu un poste politique pour redonner espoir à tout son village. Savoir et application. Gouvernement ou pas Gouvernement, qu'est-ce qui va changer dans le quotidien des Congolais?

Réagir

42
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @47Y8LBI   Message  - Publié le 19.04.2024 à 13:23
Est-ce que c'est la constitution qui vous oblige à détourner des millions et à abandonner la population ?

Réagir

44
11
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Passy @E1IISY6   Message  - Publié le 19.04.2024 à 13:18
Tout ça pour changer la constitution, et donner le troisième mandat à Félix Tshisekedi, mawa. Ba manœuvres na bino ekosimba te, PPRD l'a tenté un fois, cela n'a pas marché, même votre Udps s'était opposé. Pensez-vous que maintenant vous allez réussir ? A moins que vous marchez sur les cadavres de tous les congolais. 37 ans de lutte ya lokuta, yango wana bino nionso bokama pembe ya caroline.

Réagir

72
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Azanga Mawa @9AE4BIQ   Message  - Publié le 19.04.2024 à 13:11
Une Constitution ne peut pas empêcher la célérité du développement. Seuls les hommes en sont capables. Quand un individu comme Katumbi peut avoir des champs de maïs pendant que Tshilombo détourne pour acheter une maison connue à Uccle. La Constitution n'encourage pas la nomination des chekuleurs qui volent plus en lieu et place de penser au développement. Ton raisonnement mérite 0/10 car rien de logique. En 18 mois, Thomas Sankara avait changé son pays par l'autosuffisance alimentaire. Point de départ du développement. Constitution et volonté de bien faire et être (développement), deux choses différentes.

Réagir

79
12
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BG5LODU   Message  - Publié le 19.04.2024 à 13:02
Toujours à la recherche du positionnement donc, quand on migre vers le régime Présidentiel: le détournement, la corruption, la fraude/tricherie,le népotisme-clientelisme, mauvaise gouvernance etc, vont disparaitre ?

Réagir

69
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 19.04.2024 à 12:56
Un fou. Mobutu était un régime super présidentiel. Tshilombo a gouverné comme un régime présidentiel. Maintenant que voulons nous en plus. En 18ans de Kabila avons nous eu les mêmes entorses ? L'Espagne, la Belgique , l'israel, qui ont les mêmes problèmes de formation de gouvernement, vont ils si hâte, donnent ils la faute à leurs constitutions ? Le MPR et l'UDPS ont donné au peuple congolais des foutus politiciens et intellectuels. Voilà le problème de la RDC. Devant ces racailles du MPR et UDPS aucune loi est inviolable. La corruption morale, matérielle, et intellectuelle est la règle du jeu et non le patriotisme. On est patriote en regardant sa poche, et pochette.

Réagir

59
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Agression rwandaise : au Cameroun, Freddy Mulumba appelle les congolais à se tenir debout pour barrer la route au plan de balkanisation
left
Article précédent Formation du gouvernement : Consulté, Samy Badibanga souhaite que chaque province ait un ministre

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi a reçu ce jeudi le cardinal Ambongo

16.05.2024, 22 commentaires

Politique Le président Tshisekedi prévient les députés nationaux : « Je n’hésiterai pas à dissoudre l’Assemblée nationale et renvoyer tout le monde à de nouvelles élections, si ces mauvaises pratiques persistent »

18.05.2024, 19 commentaires

Politique Assemblée nationale : l’élection du bureau définitif reportée

17.05.2024, 10 commentaires

Politique Avant le vote du bureau définitif de l'Assemblée nationale : Félix Tshisekedi bat le rappel des troupes

17.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance