Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Cessation des hostilités en Ituri : un acte d’engagement signé en présence de Bemba

2024-04-19
19.04.2024
2024-04-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/04-avril/15-21/jean_pierre_bemba_chefs_rebelles_signent_acte_de_cessation_des_hostilites_en_ituri_24.png

Cinq groupes armés locaux opérant dans la province sous état de siège de l’Ituriont signé ce vendredi 19 avril 2024, en présence du vice-Premier ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, arrivé vendredi à Bunia, un acte d’engagement marquant la cessation immédiate des hostilités.

« Nous, les groupes armés de l’Ituri (Codeco, FRPI, FPIC, Autodéfense, Mapi), réunis en date du 19 avril 2024 sous la haute responsabilité de son excellence Monsieur le VPM de la Défense nationale Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix », ont déclaré, en ces termes, les groupes armés précités avant de signer au bas de l’acte d’engagement.

« Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires », ont précisé les signataires.

Jean-Pierre Bemba a réuni 31 membres issus de cinq groupes armées locaux actifs depuis la reprise des hostilités dans cette province, en dépit de paix conclus à Nairobi (Kenya) et Aru.

Après un échange à bâtons rompus, chaque membre des groupes armés présents dans la salle s’est exprimé, en relevant les différents problèmes qui seraient à la base des tueries de la population.

Ils ont insisté notamment sur « l’application correcte du dernier accord conclu dans le territoire d’Aru et décrié l’absence du suivi dans l’exécution des décisions au niveau de la zone opérationnelle », avant de solliciter la suppression des barrières militaires souvent « à la base des tracasseries qui conduisent parfois aux tueries ».

Les membres des groupes armés ont également appelé le gouvernement à résoudre le problème récurrent des « limites administratives qui occasionnent des conflits intercommunautaires ».

Aussi ont-ils demandé leur intégration dans la réserve armée et la mise en place du programme de démobilisation pour leur réintégration sociale.

Pour apaiser les esprits, en attendant sa prochaine visite prévue la semaine prochaine, Jean-Pierre Bemba a ordonné l’identification et la suppression de toutes les barrières et l’identification des fournisseurs qui devront recevoir dès la semaine prochaine les moyens financiers du gouvernement, en vue de renforcer la ration des militaires engagés dans la défense de l’intégralité territoriale dans la province de l’Ituri.

Outre les groupes armés, M. Bemba s’est également entretenu avec les différents responsables des forces vives (société civile, confessions religieuses, associations des jeunes), les femmes militaires et les représentants des communautés locales. Tous lui ont soumis leurs propositions pour la pacification de l’Ituri.

« De gré ou de force, le chef de l’État veut instaurer la paix en Ituri » (Jean-Pierre Bemba)

Un message de paix a été apporté en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo par le vice-Premier ministre, ministre de la Défense, arrivé vendredi à Bunia dans cette province sous état de siège depuis mai 2021.

« Le chef de l’État et l’ensemble du gouvernement ne supportent plus ce qui se passe ici (…). Vous devez savoir que, de gré ou de force, le chef de l’État veut instaurer la paix en Ituri », a déclaré Jean-Pierre Bemba descendu dans cette entité pour une évaluation de la situation sécuritaire.

« N’avez-vous pas peur, lorsque vous tuez vos propres frères tous les jours ? », a-t-il martelé en présence du gouverneur militaire de cette province, le lieutenant–général Johnny Luboya.

« Contrairement à la situation du Nord-Kivu où nous sommes en train de nous défendre par rapport à l’agression rwandaise, ici, ce sont des fils de la province qui s’entretuent entre eux. Ce n’est pas normal », a-t-il déploré.

Le vice-Premier ministre Bemba qui connait bien l’Ituri pour y avoir entrepris des activités commerciales avec son défunt père dans les années 90, a par ailleurs rappelé son implication dans la réconciliation Hema-Lendu en 2001.

En dehors des groupes armés, le vice-Premier ministre a eu des discussions avec les autres couches socio-politiques, en présence du Chef d’Etat-major général des FARDC chargé des opérations, du gouverneur militaire, du commandant de la 32ème région militaire ainsi que de beaucoup d’autres officiers généraux de l’Armée nationale.

 

 


ACP / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
2122 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 20.04.2024 à 09:46
Quand il occupait l'est, à Bunia il avait fait la même histoire au stade de Bunia. Sans aucun résultat.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @SRMGKX3   Message  - Publié le 20.04.2024 à 08:46
Monsieur le VPM, Sans la signature du groupe armé ZAIRE, cet acte d'engagement ne sera pas respecté. Faites tout pour que le groupe ZAIRE signe aussi cet acte d'engagement. Sans cela, il pourrait malheureusement y avoir d'autres accrochages dans l'avenir .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Kasaï-Central : Didi Manara veut des élections sénatoriales et des gouverneurs apaisées
left
Article précédent Grogne à l'Assemblée provinciale de Kinshasa : les députés s'opposent au report de l'élection du bureau définitif

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance