Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Masisi : des élus accusent le M23 de recrutement forcé des jeunes dans leur territoire

2024-05-15
15.05.2024
2024-05-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/13-19/rebelles_m23_recrutement_jeunes_24.jpg -

Des députés de Masisi (Nord-Kivu) ont accusé, lundi 13 mai, le M23 de recrutement forcé des jeunes dans leur circonscription électorale.

Ils ont exprimé leur désapprobation dans une déclaration faite au Palais du peuple, siège de l’Assemblée nationale à Kinshasa.

Dans le même document, ces élus ont qualifié ces actes du M23, soutenu par l’armee rwandaise, de crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

« Des images circulent dans des réseaux sociaux sur le recrutement des jeunes au niveau de Masisi. Il s’agit d’u recrutement forcé et ce recrutement des jeunes y compris des mineurs, est constitutif d’un crime de guerre, d’un crime contre l’humanité réprimé par le droit national et international », a indiqué le porte-parole des élus de Masisi, Jules Mugiraneza.

Il a également fait remarquer que la guerre du M23 ne vise aucunement la libération du peuple congolais, plutôt son extermination afin de le remplacer par d’autres peuples.

« Des propos du président rwandais de vouloir protéger une partie de la population congolaise cache mal une politique de semer la confusion, susciter un conflit interethnique et créer un chaos en vue de réaliser un plan d’extermination d’une catégorie de la population congolaise », a poursuivi Jules Mugiraneza.

Pour ces élus, le président rwandais Paul Kagame vise déposséder la population de Masisi de ses terres et son extermination en vue d’y implanter les populations venues du Rwanda avec la complicité de certains pays de la communauté internationale.

Ces députés ont par ailleurs dénoncé les bombardements aveugles dans le camp des déplacés de Mugunga, situe autour de la ville de Goma (Nord-Kivu).

Ce drame, survenu le 3 mai dernier, avait fait plus de trente morts qui seront inhumés ce mercredi dans un site aménagé au village Rwanguba, en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

 


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
927 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Kasaï-Central : le secrétaire exécutif provincial de la CENI révoqué
left
Article précédent Bombardements de Mugunga Goma : cérémonie d’hommage national aux victimes prévues ce mercredi au stade de l’unité

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 12 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 11 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance