Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Monde

Sous le feu russe, l'armée ukrainienne obligée de se replier dans la région de Kharkiv

2024-05-15
15.05.2024
2024-05-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/06-12/karkiv_attaque_24_5478.png -

Depuis la nouvelle offensive russe dans le nord de l'Ukraine, dans la région de Kharkiv, le 10 mai, l'armée ukrainienne est en difficulté sur le terrain. Si bien qu'elle a annoncé devoir se replier dans la zone pour sauver ses soldats. Le président russe Vladimir Poutine se félicite des avancées russes « sur tous les fronts ».

Sur le front nord de la guerre en Ukraine, près de Kharkiv, deuxième plus grande ville du pays, où la Russie a lancé une nouvelle offensive le 10 mai, les troupes ukrainiennes ont été forcées de se retirer. Dans la nuit de mardi à mercredi, l'armée a annoncé avoir dû se replier dans certaines zones de combat de la région. L'Ukraine a aussi annoncé ce mercredi 15 mai l'envoi de renforts.

« Dans certaines zones, près de Loukiantsi et Vovtchansk, en réaction aux tirs ennemis et un assaut d'infanterie, nos unités ont manœuvré en direction de positions plus favorables afin de sauver les vies de nos soldats et éviter des pertes. La bataille continue », a indiqué sur les réseaux sociaux l'état-major ukrainien.

À Vovtchansk, la plus grande localité visée par l'attaque russe en cours, la situation est « critique », a reconnu mardi le chef de l'administration militaire locale, Tamaz Gambarachvili, évoquant des « bombardements constants » et des combats « dans les environs de la ville ». De l'aveu de l'état-major de l'armée ukrainienne, les Russes remportent des « succès tactiques » et une trentaine de villages sont sous le feu de l'ennemi. Quelque 7 000 personnes ont été évacuées. Cette opération fait craindre une percée russe face à des troupes ukrainiennes manquant de ressources et qui étaient déjà sous forte pression sur les fronts oriental et méridional.

Pour autant, l'armée assure ne pas céder, alors que cette offensive par le nord de l'Ukraine a pris les forces ukrainiennes par surprise et que plusieurs villages ont été conquis. La localité de Loukiantsi fait également l'objet d'âpres batailles. « Les unités ukrainiennes empêchent les occupants russes de prendre pied. Des contre-attaques sont menées, l'ennemi est sous le contrôle constant de l'artillerie et des unités de drones des forces de défense », a soutenu l'état-major ukrainien.

 

Lorsque Moscou a lancé son attaque dans la région de Kharkiv, l'Ukraine était déjà sous pression sur les fronts est et sud depuis des mois face à une armée russe mieux armée et aux effectifs plus fournis. Les autorités ukrainiennes assurent que la ville de Kharkiv, la deuxième du pays à quelques dizaines de kilomètres de la frontière russe, n'est pas menacée par un assaut terrestre. Même si celle-ci fait l'objet depuis des semaines de bombardements russes dévastateurs, notamment pour le réseau énergétique. En outre, l'Ukraine a commencé à lever mercredi matin le rationnement d'électricité imposé à travers le pays la veille au soir à cause des dommages infligés à l'infrastructure énergétique par les frappes russes des derniers mois.

Zelensky annule ses déplacements à l’étranger

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky annule tous ses déplacements à l'étranger « des prochains jours », a annoncé mercredi son porte-parole, Serguiï Nykyforov, sur Facebook.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui était attendu vendredi à Madrid pour une visite officielle, a ainsi annulé sa venue en Espagne, selon la presse espagnole, une information confirmée par le programme officiel du palais royal espagnol. Le palais royal a actualisé l'agenda du souverain mercredi matin en indiquant que la rencontre entre le roi Felipe VI et le chef de l'État ukrainien, ainsi qu'un déjeuner officiel en l'honneur de M. Zelensky, étaient annulés. Selon la presse espagnole, M. Zelensky a pris cette décision en raison de la nouvelle offensive russe dans le nord de l'Ukraine.

Contactée, la Moncloa, la présidence du gouvernement espagnol, n'était pas joignable pour confirmer cette annulation. M. Zelensky et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez devaient signer lors de cette visite, selon le quotidien El Pais, un accord bilatéral de sécurité destiné à garantir un soutien militaire de Madrid à Kiev. Le président ukrainien était également censé se rendre au Portugal, où sa visite sera donc annulée.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
604 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Slovaquie: le Premier ministre Robert Fico blessé par balle
left
Article précédent Athlétisme: la Sud-Africaine Caster Semenya de retour face à la CEDH pour son droit à concourir

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 12 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Assemblée nationale: le gouvernement Suminwa investi

12.06.2024, 6 commentaires


Ils nous font confiance