Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

« Tentative de coup d’Etat » : les prévenus exigent l’annulation de la procédure judiciaire

2024-06-15
15.06.2024
2024-06-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/06-juin/10-16/Christian_Malanga_proces_putchiste_coup_etat_a_kinshasa_241.jpeg -

Les avocats des présumés assaillants de la tentative du coup d'Etat manqué du 19 mai à Kinshasa ont plaidé, à l'audience publique du vendredi 14 juin devant le tribunal militaire à la prison de Ndolo, pour l'annulation pure et simple de tous les procès-verbaux établis lors de l'instruction pré-juridictionnelle.

La défense a soulevé des exceptions qui remettent en cause la procédure judiciaire, entamée au niveau des services de renseignements militaires jusqu'à l’Auditorat général des FARDC.

Tous les prévenus doivent être remis en liberté provisoire et l'instruction reprendre à zéro, car elle a été biaisée, selon les avocats des prévenus.

Ils demandent au tribunal la restitution de tous les biens des prévenus confisqués, tels que les téléphones.

S'agissant de certains prévenus, comme l'Américain Zalman, son mémoire se fonde sur l'article 18 de la Constitution qui dispose que toute personne arrêtée doit être immédiatement informée des faits qui lui sont reprochés. Il doit être aussi entendu dans la langue qu'il comprend.

Or, ses avocats estiment que l'Officier de police judiciaire (OPJ) qui l'a auditionné n'a pas respecté cette procédure. Il s'est autoproclamé interprète et leur client ne comprenait rien de leur conversation ; l'anglais de l'OPJ étant boiteux, d'après les avocats.

Une dizaine d'autres prévenus demandent leur liberté provisoire, rejetant en même temps la compétence du tribunal militaire de juger des civils.

La demande similaire a été formulée pour les prévenus Kele Mwela, Canadien, et Jean-Jacques Wondo, Belge. Le premier a montré aux juges les plaies des tortures physiques dont il avait été victime lors de sa détention au cachot de l'ex-DEMIAP. Il veut en être soigné.

Le second, compte tenu de sa notoriété d'expert militaire, arguent ses avocats, sa fuite ne serait pas à craindre s'il bénéficiait d'une liberté provisoire, afin de lui permettre d'être en contact avec son médecin traitant.

 


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
1513 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 15.06.2024 à 16:16
Au lieu de demander, eux exigent! Ata bino moko! Ils étaient venus au carnaval non? On a au Congo y compris de ces avocats que la république a éduqué dans ses institutions universitaires et qui s'ils ne défendent pas les kuluna en cravates, les violeurs, les délinquants de grand chemin de l'état et des étrangers, ils les font même pour ceux qui sont venus là pour les tuer eux-mêmes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 15.06.2024 à 12:42
Avocats des diables même! Ils devaient être avocats des gens ramassés ici et là et emmenés à Guantanamo/Cuba, Balgram/Irak, etc. L'état congolais doit construire une prison pour les avocats de ce type aussi.

Réagir

3
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le Professeur Philippe Kaganda dénonce la suspension des professeurs à l’UNIKIN après avoir remis une toge à leur collègue Vital Kamerhe !
left
Article précédent « Tentative de coup d’Etat » : André Bokundoa et Omer Egwake nient la paternité de 2 prévenus

Les plus commentés

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Le Président Félix Tshisekedi aux membres du gouvernement : "Chacun sera jugé sur la base des résultats obtenus"

22.07.2024, 6 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance