Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Kwilu : la société civile Masimanimba invite le nouveau gouvernement à débloquer l'argent pour l’organisation des élections législatives dans ce territoire

2024-06-17
17.06.2024
2024-06-17
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/06-juin/17-23/masi_manimba_territoire_240.jpg -

La société civile du territoire de Masimanimba, province du Kwilu dans le Sud-Ouest de la République démocratique du Congo (RDC), vient de monter au créneau. S'adressant à la presse ce dimanche, 16 juin 2024, la société civile Masimanimba, par la voix de Emmanuel Nakahosa, un des cadres, a invité le gouvernement Suminwa à débloquer l'argent afin que les élections législatives se déroulent dans un bref délai. La société civile de Masimanimba a saisi cette occasion pour dénoncer ce qu'elle appelle "manque de transparence sur l'aspect financier".

"Nous constatons qu'il n'y a pas de progrès dans la mise en œuvre du calendrier électoral. La Ceni connaît un retard du processus électoral. Nous dénonçons le manque de clarté concernant l'aspect financier, technique et organisationnel... Nous craignons que cela puisse nous conduire à une situation chaotique. Nous insistons sur la nécessité de respecter la constitution et la loi électorale. La Ceni doit au moins éclairer la population concernant le retard lié à l'organisation de ces élections", a déclaré Emmanuel Nakahosa.

La société civile du territoire de Masimanimba a regretté le fait qu'aucune étape parmi celles prévues dans le calendrier électoral n'a été réalisée. Il s'agit de déploiement des formateurs électoraux ; de la formation des chefs des centres de vote et des formateurs techniques informatiques des centres de vote ; de la formation des présidents et membres des bureaux de vote.

"Le droit de vote est un droit fondamental garanti par la constitution. Nous osons croire qu'il est important d'attirer l'attention du gouvernement Suminwa sur l'importance de disponibiliser les moyens financiers et de respecter le calendrier électoral tel que prévu pour que le grand événement de Masimanimba se tienne sans remous", a-t-il martelé.

Selon lui, le contexte de guerre dans l'Est du pays ne doit empêcher la tenue des élections à Masimanimba.

 

Badylon Kawanda Bakiman (Correspondant à Kikwit)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
739 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Naufrage au Maï-Ndombe : la VSV exige des sanctions contre les coupables
left
Article précédent Activisme des ADF à Mambasa : un civil tué et un autre blessé à Kawame

Les plus commentés

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Le Président Félix Tshisekedi aux membres du gouvernement : "Chacun sera jugé sur la base des résultats obtenus"

22.07.2024, 6 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires


Ils nous font confiance