Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Course au perchoir du Sénat : "Ca va saigner au sein de l’Union sacrée !"

2024-06-19
19.06.2024
2024-06-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/06-juin/17-23/course_au_perchoir_du_senat_ca_va_saigner_au_sein_de_l_union_sacree.jpg -

Après la bataille pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale, les sociétaires de l’Union sacrée de la nation (USN) se préparent à une nouvelle confrontation autour de la constitution du bureau de la chambre haute du Sénat. Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, a déjà annoncé les couleurs, lançant de piques qui augurent des jours très agités dans la majorité au pouvoir.

Après des semaines de bataille pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale, les sociétaires de l’Union sacrée de la nation se préparent à une nouvelle confrontation pour la constitution du bureau de la chambre haute du Sénat. Alors que seul l’ancien Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a annoncé ses prétentions de briguer le perchoir du Sénat, le parti majoritaire, l’UDPS, reste pour le moment silencieux.

Cependant, une pique lancée par Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, a attiré l’attention de tous. Il a évoqué une crise latente au sein de l’Union sacrée concernant la prochaine élection du bureau définitif du Sénat. Il a mis en garde contre les agendas cachés et le manque de sincérité qui peuvent conduire à des problèmes au sein de la coalition.

Augustin Kabuya a rappelé les tensions lors de l’élection du bureau de l’Assemblée nationale, où les membres de l’Union sacrée n’ont pas joué franc jeu, selon lui. « À l’Assemblée nationale, c’était un problème de manque de sincérité. Les gens étaient dans la logique de ternir l’image de quelqu’un », a-t-il souligné.

Ces déclarations ont semé le trouble au sein de la coalition et ont suscité des interrogations quant à la solidité de l’Union sacrée. Les sociétaires craignent une possible répétition des tensions et des conflits lors de l’élection du bureau du Sénat.

Un poste aux grands enjeux

Le parti présidentiel, l’UDPS, est en pleine réflexion quant à l’hypothèse d’aligner un poids lourd au poste de président du Sénat. Ce poste stratégique ne sera pas confié à une personnalité extérieure au parti, selon les informations qui circulent dans les coulisses politiques de la RDC.
Dans l’entourage d’Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, on redoute le scénario prévu dans l’article 75 de la Constitution qui prévoit que le Président du Sénat assure l’intérim en cas de vacance du poste de Président de la République.

C’est donc une responsabilité de taille, et le parti présidentiel ne semble pas prêt à la confier à n’importe qui.

En cédant le poste de président de l’Assemblée nationale à un allié, à savoir Vital Kamerhe de l’UNC, l’UDPS estime avoir le droit d’occuper le perchoir du Sénat. Le Secrétaire général de l’UDPS appelle donc les membres de l’Union sacrée à faire preuve de « sincérité », afin de reconnaître la légitimité de l’UDPS à ce poste.

Cependant, la concurrence est rude et de nombreux politiciens, notamment Sama Lukonde et d’autres ressortissants, ont également des vues sur la présidence du Sénat. Il est donc difficile de prédire qui sera finalement choisi pour occuper ce poste stratégique.

Dans un contexte politique complexe et tendu, les tractations en coulisses se poursuivent et il faudra attendre pour connaître le dénouement de cette bataille pour le contrôle du Sénat. L’avenir politique de la République démocratique du Congo semble suspendu à cette décision cruciale pour l’équilibre des pouvoirs au sein du gouvernement.

La prochaine élection du bureau du Sénat sera un test crucial pour l’unité et la cohésion de l’Union sacrée de la nation.

 

Francis N.
EcoNews / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
3009 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 19.06.2024 à 17:13
Vous êtes 44 à cocher rouge mon commentaire. Vous faîtes pitié! Soit vous êtes ces baswahili qui depuis 30 ans ont hypothéqué le pays, qui ont fait violer et violenter vos mères, sœurs et filles et fait tuer des millions chez vous; soit vous êtes ces étrangers rwandais et Cie qui s'accrochent désespérément au Congo; soit vous êtes ces bakongo du type Mampuya et Cie, abîmés par leur syndrome kindoki du village et qui sont si haineux et jaloux des baluba qu'ils ne peuvent vivre sans vomir tout cela. Pitoyable tout cela. Il y en a qui sont si vieux que vous allez crever et aller en enfer avec votre haine génocidaire des autres. Ba bandayes et niongololo! Jusqu'à 2028, vous avez plutôt des longs jours pluvieux devant vous.

Réagir

46
2
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 19.06.2024 à 17:12
Vous 44 à cocher rouge mon commentaire. Vous faîtes pitié! Soit vous êtes ces baswahili qui depuis 30 ans ont hypothéqué le pays, qui ont fait violer et violenter vos mères, sœurs et filles et fait tuer des millions chez vous; soit vous êtes ces étrangers rwandais et Cie qui s'accrochent désespérément au Congo; soit vous êtes ces bakongo du type Mampuya et Cie, abîmés par leur syndrome kindoki du village et qui sont si haineux et jaloux des baluba qu'ils ne peuvent vivre sans vomir tout cela. Pitoyable tout cela. Il y en a qui sont si vieux que vous allez crever et aller en enfer avec votre haine génocidaire des autres. Ba bandayes et niongololo!

Réagir

58
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 19.06.2024 à 16:01
En cas de conflits et dissensions politiques, y maintenir Pascal Kinduelo serait le plus sage pour l'udps. Mettre le mukongo partout à la tête des institutions est un gage de sécurité nationale.

Réagir

68
4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 19.06.2024 à 15:59
Selon moi, c'est à l'UDPS d'être sincère envers les autres; car tous ces gens qui ont triché à la présidentielle dont on avait enrayé les 82, mais qui ont finalement étaient intégré au sein de l'assemblée nationale; toutes ces personnes avaient mis le nom du président: FÉLIX TSHISEKEDI d'abord, avant de continuer les opérations de votes dans la machine à voter de chacun d'eux! Mais patatra, ils se rendent compte TROP TARD qu'ils ont été floués par l'UDPS, justement! C'est donc à l'UDPS D'ÊTRE SINCÈRE, en se disant qu'elle a le PLUS GROS MORCEAU(LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE), et qu'honnêtement elle doit laisser TOUS LES AUTRES POSTES AUX AUTRES MEMBRES DES PARTIS DE L'USN!

Réagir

69
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Augustin Kabuya sur l'exil de Frank Diongo : "Lui et les autres sont à la recherche de leur survie politique"
left
Article précédent Kinshasa: la ministre des affaires étrangères prend ses fonctions en recevant le commissaire européen à l’aide humanitaire

Les plus commentés

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Le Président Félix Tshisekedi aux membres du gouvernement : "Chacun sera jugé sur la base des résultats obtenus"

22.07.2024, 6 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance