Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Economie

Sixième revue de la facilité élargie de crédit : ce "scandale géologique" qui applaudit les miettes du FMI !

2024-07-11
11.07.2024
2024-07-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/07-juillet/08-14/dollars_billets_100.jpg -

Durant la semaine qui s’achève, la République Démocratique du Congo et le Fonds Monétaire International (FMI) sont tombés d’accord sur la dernière tranche à débloquer pour faire la totalité du prêt de 1,5 milliard de dollars sollicité et promis dans le but officiel de soutenir le cadre macroéconomique du pays.

Ce prêt versé à compte-goutte depuis 2021 s’achève cette année. Avec la conclusion de l’accord, le FMI va devoir verser immédiatement, quelque 224, 7 millions de dollars restant du plan d’aide à l’économie congolaise. Le gouvernement de la République a accueilli à bras ouverts la nouvelle et s’en glorifie. Institution financière internationale parfaitement organisée, le FMI a vu la RDC y adhérer en 1963. Et depuis, ce sont les cycles des prêts en guise de soutien à l’économie congolaise confrontée à un niveau de corruption élevé, le faible niveau du taux d’investissement, la hausse des prix à l’importation, les faibles cours des produits de base et la diminution des flux commerciaux, l’instabilité croissante des taux de change et des flux de capitaux ; la stagnation de l’investissement et de la croissance de la productivité ; et le décalage persistant entre les activités de financement et celles du secteur réel.

Tous ces maux ont été créés par les dirigeants congolais à divers niveaux et toutes époques confondues. Réputée scandale géologique de par ses richesses inégalées, la République Démocratique du Congo n’a aucune raison de contracter des miettes de l’ordre de 1,5 milliard de dollars. Des analystes du domaine ont toujours considéré cet argent comme une sorte d’esclavagisme des temps modernes.

La RDC, fait noter un spécialiste en économie comparée, s’attache une corde au cou. C’est le petit peuple qui en pâtit dans un deal aux effets positifs nuls sur l’économie nationale. Une dette qui pèse énormément sur des générations futures alors que les richesses en termes d’argent peuvent trouver solution sur place en usant de la moindre volonté politique.

 

Zamenga Odimbale
Actu 7 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
670 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


dengombi @TAGYXKS   Message  - Publié le 11.07.2024 à 15:51
"faible taux d'investissement", cela explique tout. Tant qu'il n'y aura pas un gouvernement qui change la donne, tant qu'on continuera à privilégier les frais de fonctionnement des institutions à la place des dépenses d'investissement, le pays continuera de végéter Peut-être que la Dame à la primature peut inverser la tendance. Mais lui laissera-t-on les mains libres ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Pillage des minerais, source des tensions à l’est de la RDC (communiqué State Department)
left
Article précédent Marché commun de la CEEAC : la RDC a jusqu’au 1er juillet 2025 pour produire sa Feuille de route

Les plus commentés

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 8 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Politique Crise à l’UDPS : Lettre ouverte à Maman Marthe Kasalu Tshisekedi, co-fondatrice et combattante de l’UDPS (Par Kangulu Lobo Daddy, cadre du parti/ Commission Egalité entre Homme et Femme)

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance