Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Société

Kinshasa : plus de 25 mille motos taxis enregistrés par l’ANIPTMC en 2015

2016-01-06
06.01.2016 , Kinshasa
Société
2016-01-06
Plus  de 25 mille motos taxis ont été enregistré en 2015 dans la ville de Kinshasa par l’Association nationale des initiateurs et propriétaires de taxis motos du Congo (ANIPTMC), a révélé mardi 5 janvier, le président national de cette association, Zico Mokanga, au cours d’un entretien avec un journaliste de l’ACP.

Zico Mokanga, qui a précisé que la création de son association remonte à la date du 25 mars de l’année 2014, a indiqué que mes taxis motos contribuent énormément au déplacement des biens et des personnes dans les coins et recoins les plus reculés de certains quartiers de la capitale non  inaccessibles aux véhicules de transport en commun.

Cette association s’est fixé comme objectif, l’encadrement par la formation de ses membres en matière de civisme et du code routiers, l’initiation à l’esprit de solidarité, le projet d’ouverture des garages dans plusieurs quartiers pour l’entretien et la réparation de ces engins à deux roues. L’ANIPTMC a recensé en plus de 25 mille motos taxis à Kinshasa, 19.217 mille autres dans les différentes provinces du pays. 

Le président de cette association pour la commune de Bandalungwa, à Kinshasa, Elie Kabongo, a indiqué que son bureau communal essaie dans la mesure du possible d’encadrer les membres à travers les réunions mensuelles, en collaboration avec les autorités de la commune.

Il a tout de même déploré le comportement de la plupart des conducteurs des motos taxis, qui persistent à fonctionner en dehors des circuits et itinéraires établis  et reconnus officiellement. Ils recourent au trafic de l’influence pour justifier leur désobéissance et leur comportement incivique, notamment en refusant de se faire enregistrer et identifier.

A signaler que l’exercice de ce métier est interdit dans la commune de la Gombe pour non respect du code de la route par des hommes à motos d’une part et d’autre part par le fait que cette commune est suffisamment desservie par les voitures et les taxis. Il faut signaler que malgré cette interdiction, les motos taxis n’obtempèrent nullement, dans la mesure où on les voit transportant des passagers à travers les rues de cette commune.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8372 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant La princesse Odette démasquée : nouveaux témoignages dans l'affaire Kubla
left
Article précédent Kinshasa : plus de 25 mille motos taxis enregistrés par l’ANIPTMC en 2015

Les plus commentés

Politique Paul Kagame accuse Félix Tshisekedi de vouloir retarder les élections à travers le conflit

01.12.2022, 12 commentaires

Afrique Tshisekedi aux M23 : « Nous ne cèderons ni au chantage ni aux prétentions illusoires de ces terroristes sous manipulation étrangère »

29.11.2022, 9 commentaires

Politique Cartographie électorale politisée, le grand Kasaï rafle la mise (société civile du Haut-Katanga)

29.11.2022, 9 commentaires

Provinces Agression de la RDC par le Rwanda : malgré le cessez-le-feu, les rebelles M23 reprennent les attaques !

01.12.2022, 7 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance