mediacongo.net - Actualités - France: le rappeur congolais Maître Gims couronné aux Victoires de la Musique pour sa chanson "Sapés comme jamais"

Retour Musique

France: le rappeur congolais Maître Gims couronné aux Victoires de la Musique pour sa chanson "Sapés comme jamais"

France: le rappeur congolais Maître Gims couronné aux Victoires de la Musique pour sa chanson "Sapés comme jamais" 2016-02-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/maitre-gims-et-ses-musiciens-sapes-comme-jamais.jpg -

Maître Gims et ses musiciens, tous "sapés comme jamais", pour recevoir cette belle "Victoire". (Photo: AFP)

C'est avec sa chanson Sapés comme jamais, sorte d'hommage aux "sapeurs" congolais, que Maître Gims aura été le triomphateur final de la soirée des Victoires de la Musique 2016, au nez et à la barbe de Johnny Hallyday, nommé dans la même catégorie de la "chanson originale" et rentré tout exprès d'un concert à Périgueux...

Maître Gims porte bien son nom. vendredi, il a remporté une belle victoire: celle de la chan­son origi­nale.

Maître Gims est reparti avec une belle victoire de la musique, celle de la Chan­son origi­nale. Face à lui dans cette caté­go­rie, il y avait du lourd. Des artistes dont la popu­la­rité est indis­cu­table comme Nekfeu et Louane mais surtout une légende, Johnny Hally­day.

« Je ne réalise pas encore »

Invité à s’ex­pri­mer juste après la céré­mo­nie, le chan­teur a confié au Pari­sien qu’il n’en reve­nait toujours pas d’avoir eu cette distinc­tion alors que Johnny Hally­day était nommé dans la même caté­go­rie. « Je suis super content d’avis gagné ce trophée surtout qu’il y avait des adver­saires redou­tables tel que le déjà mythique Johnny Hally­day. Battre Johnny Hally­day, je ne réalise pas encore. Je ne pense pas l’avoir battu. Disons que j’ai eu beau­coup de chance. Je remer­cie tout le monde pour cette année », a-t-il déclaré.

Il faut dire que sa chan­son Sapés comme jamais, une chan­son enre­gis­trée avec Niska et rendant hommage aux sapeurs congo­lais, a su rencon­trer le succès. Elle dépasse aujourd’­hui les 94 millions de vues sur Youtube.

Après avoir chanté son tube et enflammé le Zénith hier, le chan­teur a confié que cette chan­son était un hommage à son papa. « J'ai voulu rendre hommage aux sapeurs, comme notam­ment mon papa », a-t-il déclaré. Aujourd’­hui son papa doit être bien fier…

 

De la Sexion maternelle ?

L'ex-bad boy du 9e arrondissement de Paris, à ses débuts tenant d'un hip-hop « authentique » avec son groupe Sexion d'Assaut, a vite retourné sa veste lorsqu'il s'est aperçu qu'elle était doublée de vison. Fini les gros mots, et en avant pour la variété la plus consensuelle. Il est devenu en un rien de temps la star des ménagères, et triomphe actuellement dans les écoles primaires. Que lui reste-t-il à conquérir ? Les jardins d'enfants ?

La « street », comme il dit, il la connaît pourtant. Son parcours émouvant est celui d'un Poulbot moderne. Né en 1986 à Kinshasa, Gandhi Djuna est arrivé à l'âge de 2 ans en France avec ses parents. D'hôtels meublés en squats, de familles d'accueil en cages d'escalier, il a connu l'extrême pauvreté. Il se souvient de tous ceux qui l'ont aidé et lui ont donné confiance : Laura, directrice d'un centre de loisirs et membre d'un collectif d'aide aux sans-papiers, Yannick, l'animateur qui l'a encouragé à écrire ses premiers raps... Et bien sûr de ses potes de Sexion d'Assaut. Il sait ce que le mot solidarité veut dire.

Demandez à n'importe quel chef de produit marketing : l'avenir est à « la musique urbaine ». Les rappeurs et rappeuses nouvelle génération pratiquent l'ouverture musicale, puisant leurs instrus dans la variété, l'électro – jadis honnie – , la musique africaine... Le pire côtoie le meilleur. Mais le jeu est ouvert pour de nouveaux talents. L'incroyable succès populaire de Maître Gims n'y est pas pour rien.

 

Le palmarès des 31e Victoires de la musique 

Artiste masculin : Vianney. Artiste féminine : Yael Naim (photo). Album révélation : «Chambre 12», de Louane. Révélation scène : Hyphen Hyphen. Album de chansons : «De l'amour», de Johnny Hallyday (retour le 12 mars à Toulouse). Album rock : «Mandarine», des Innocents. Album de musiques urbaines : «Feu», de Nekfeu. Album de musiques du monde : «Homeland», de Hindi Zahra. Album de musiques électroniques ou dance : «The Wanderings of the Avener», de The Avener.

Chanson originale : «Sapés comme jamais», de Maître Gims

Spectacle musical/Tournée/Concert : Christine and the Queens pour sa tournée des Zénith. Vidéo-Clip : «Christine», de Christine and the Queens. Victoire d'honneur : William Sheller (22 mars à la Halle aux Grains).

 


Voici / Telerama
2806 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

Dadju, le petit frère de Me Gims, en concert à Lubumbashi et Kinshasa

Musique ..,

Traduit en justice par Dawala, Maître Gims réagit par l'opus "Marabout 2"

Musique ..,

Avec Ceinture noire, Maître Gims explose (encore) tous les records !

Musique ..,

Maître Gims : "Je ne sais pas pourquoi la France me refuse la nationalité"

Musique ..,