mediacongo.net - Actualités - Attentats de Bruxelles, Dr Denis Mukwege: Lambert Mende fait le point

Retour Politique

Attentats de Bruxelles, Dr Denis Mukwege: Lambert Mende fait le point

Attentats de Bruxelles, Dr Denis Mukwege: Lambert Mende fait le point 2016-03-25
Politique / Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/lambert-mende.JPG Kinshasa-

Dix ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC), dont le vice-président de l’Assemblée nationale, Luhonge Kabinda Ngoy, font partie des victimes de l’attentat terroriste survenu le mardi 22 mars à l’aéroport de Zaventem, à Bruxelles (Belgique). C’est du moins le bilan publié hier jeudi 24 mars par le Gouvernement congolais, se basant sur le rapport de l’ambassadeur Dominique Kilufya, dans un message adressé le mercredi 23 mars dernier au ministre congolais des Affaires étrangères.

Selon le porte-parole de l’Exécutif congolais, il s’agit de M. Luhonge Kabinda Ngoy, M. Jean Kasongo, M. Kabwa Kaume Henri Maurice, M. Kiaku Luyinga, M. Kilumby Jean-Marie, Mme Mawete Namani Luwola Noëlla, M. Miantezila Musunda, M. Mingashang Yvon, M. Beya Mutsi Ngalula Ernest et Mme Nsolo Anselabe Wivine.

Au cours du point de presse animé hier, Lambert Mende reconnaît que "ces victimes ont, pour la plupart, subi des blessures légères et ont été libérées après un bref passage dans les centres médicaux. Seules, deux personnes ont été hospitalisées pour des lésions jugées sérieuses, mais qui n’affectent pas les organes vitaux. Jusque-là, la liste officielle des personnes décédées n’est pas encore publiée. Mais, à ce stade, aucun décès n’a été signalé à l’Ambassade. Toutefois, les recherches continuent et de nouveaux cas peuvent toujours être enregistrés ", renseigne l’ambassadeur de la RDC en Belgique, Dominique Kilufya, dans un message adressé le mercredi 23 mars 2016 au ministre congolais des Affaires étrangères .

Pour le porte-parole du gouvernement congolais, "la révolte que suscite en chacun de nous la multiplication exponentielle de ces tragédies humainement inacceptables, et dont aucune région du monde n’est épargnée, appelle la constitution rapide d’un front, commun des nations civilisées". " Un tel front commun contre la barbarie devrait se fonder sur un code standard des lois et règles communes destinées à rendre efficiente et efficace l’indispensable lutte contre ce fléau qui se nourrit de la complaisance, de l’obscurantisme, de l’anonymat et de l’irresponsabilité ", a-t-il expliqué.

Le gouvernement de la RDC a donc condamné "ces crimes que rien ne saurait justifier" et a exprimé "sa compassion" avant d’adresser "au peuple frère de Belgique ses sincères condoléances".

 

GREC : LE RAPPORT QUALIFIE DE "COMPLAISANT "

Sur un autre registre, Lambert Mende qualifie de "complaisant" "le rapport d’enquête du GREC " de l’ancien expert de l’ONU, Jason Stearns, aujourd’hui converti en chercheur dans un Centre de Coopération Internationale de l’Université de New-York.

"Ce rapport d’une quarantaine de pages, daté du 20 mars 2016, que le Groupe d’Etude sur Congo (GREC) a rendu public sur la situation sécuritaire au Nord-Kivu : « Qui sont les tueurs de Beni ? », Rapport d’enquête n° 1 » s’appuie sur les déclarations de centains de témoins oculaires des tueries perpétrées dans la partie du territoire de Beni, que l’on appelle Beni-rural qu’il interprète", a-t-il indiqué.

Le porte-parole du gouvernement s’est indigné du fait que, "dans un rapport publié lundi dernier et repris par « Jeune Afrique », ce Monsieur s’est lancé dans une sorte de plaidoyer pour dédouaner les ADF des massacres commis à Beni, en les imputant aux FARDC, sous prétexte que certaines victimes des égorgeurs en action dans la région lui auraient déclaré avoir vu certains de leurs bourreaux ivres et les avoir entendus s’exprimer en Kinyarwanda et en lingala, alors que lui, sieur Jason Stearns sait que les ADF ne boivent pas de bière et ne parlent aucune de ces deux langues ! "

 

LA VERITE SUR LA CONFERENCE DE PRESSE DU DR MUKWEGE

Le ministre des Médias a affirmé que le gouvernement n’a jamais interdit la tenue de la conférence de presse de Dr Mukwege à Kinshasa. "L’opinion publique, nous l’espérons, aura pu se rendre compte que cette conférence de presse, prétendument interdite avait simplement été reportée par ses organisateurs de l’Institut français de la Gombe, débordés par le voyage de leur ministre Ségolène Royal à Kinshasa, et non par le Gouvernement congolais comme l’avait insinué l’intéressé".

"L’incident, inventé manifestement de toutes pièces, aura permis au médecin de Panzi de proclamer ses véritables préoccupations de l’heure, qui sont essentiellement politiques", a souligné Lambert Mende.

 

Ci-dessous l'intégralité du point de presse

Rachidi Mabandu
Forum des As

Point de presse du Ministre de la Communication et Médias et Porte-parole du Gouvernement (0.02Mb)

.docx
6288 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | 4PBNKEF - posté le 31.03.2016 à 12:40

Monsieur Mende est un ministre chargé des mensonges,qu'est ce qu'il peut dire de bon! il fait la honte des intellectuels congolais, c'est un type qui est pret à vendre meme ses intestins pour rester dans le gouvernement Kabila et gagner de l'argent!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | YTMTYIO - posté le 25.03.2016 à 13:54

Des inconscients sociaux, dans ce pays des fous, je pense qu'il faut être pire que la sharia. Mobutu avait raison! La chipote vous va mieux que la liberté d'expression. Ou est passé le ministre belge qui jugeait une fois les politiciens congolais.......

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le 19/12/2016 | 38G3XXE - posté le 25.03.2016 à 11:06

Et vous la communauté international vous voulez que Mende et compagnie puissent nous exterminer et vous viendrez après? Chère communauté international pesez de toute votre poids pour qu'il y ait élection présidentielle en Novembre de cette année sinon ce serai comme si c'est vous qui nous livrez à Mende et compagnie pour nous exterminer car ils sont sans pitié! Donnez un mandat plus coriace à la MONUSCO pour assurer la protection de la population car ces gens qui viennent de la foret ont découvert le gout du pouvoir et veulent le conserver à tout prix, même au prix du sang du peuple congolais.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le 19/12/2016 | 38G3XXE - posté le 25.03.2016 à 10:57

Maintenant vous voulez restez au pouvoir? pour faire quoi? Votre mandat touche à sa fin, allez et ne revenez jamais car vous avez été des bourreaux pour nous peuple congolais. J'ai du mal à vous comprendre, on vous a créer comment? Vos frères qui rentrent de Brazzaville sont exposés dehors passant la nuit sous la belle étoile, vous n'êtes pas là, les camps militaires sont délabres pendant que vous construisez des immeubles, et tout ce mal que vous avez fait au peuple congolais ne suffit-il pas, vous voulez encore continuer en restant au pouvoir malgré que votre mandat ait expiré? Vous êtes des VIRUS pour ce pays!

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le 19/12/2016 | 38G3XXE - posté le 25.03.2016 à 10:48

Mr Mende, tu es un menteur! ce sont vos militaires qui font des exactions à l'Est, vous voulez créer des troubles pour empêcher la tenue du scrutin présidentiel enfin que vous vous cramponner au pouvoir. Mais j'ai du mal à vous comprendre, vous avez eu environ 15 ans à la tête de ce pays; les militaires, les fonctionnaires de l'Etat croupissent dans une misère sans précedente, la corruption, l'injustice du pouvoir juduciaire, des hauts fonctionnaires comme Boshab, Kin-kiey Mulumba pillennt à la vue de tous les caisses de l'Etat et restent impunis. Maintena

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 25.03.2016 à 08:43

Les racines de l'extrémisme islamiste en Belgique sont profondes et complexes. Dans le sillage des attentats de mardi à Bruxelles, les enquêteurs sont déroutantes sur la portée du complot terroriste, où des bombes ont explosé dans le principal aéroport de la capitale et de son métro occupé, tuant au moins 31 personnes et en blessant au moins 270. Il a été critique des manquements à la sécurité de la Belgique et les dysfonctionnements dogging ses services de police multilingues. Il est également l'accent sur le problème particulier du pays de la radicalisation: Il a eu une plus grande part de sa population se joindre à des groupes radicaux de défense en Syrie que tout...

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Brazzaville: Koffi Olomidé violemment critiqué après son soutien à Sassou lors de la présidentielle
left
ARTICLE Précédent : Centrafrique: Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition, est prête à passer le relais: « Je n’ai jamais eu d’ambitions politiques »
AUTOUR DU SUJET

Les intérêts miniers iraniens en RDC sont dans le viseur des États-Unis

Economie ..,

11 septembre : Trump à Shanksville pour les héros du vol 93

Monde ..,

Défait, Daesh est en pleine réorganisation pour survivre

Monde ..,

Nigeria: Une importante base militaire prise par Boko Haram

Afrique ..,