mediacongo.net - Actualités - Attentats de Bruxelles: le Premier ministre belge reconnaît pour la première fois un "échec"

Retour Monde

Attentats de Bruxelles: le Premier ministre belge reconnaît pour la première fois un "échec"

Attentats de Bruxelles: le Premier ministre belge reconnaît pour la première fois un "échec" 2016-04-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/charles-michel.jpg Bruxelles-

Charles Michel à Bruxelles le 6 avril 2016 | AFP

Les attentats de Bruxelles sont "indiscutablement un échec" pour la Belgique, a reconnu mercredi 6 avril le Premier ministre belge Charles Michel, refusant toutefois que son pays soit qualifié d'"Etat défaillant".

"Quand il y a un attentat comme celui-là, il y a bien sûr un échec", a estimé Charles Michel au cours d'une conférence devant la presse internationale à Bruxelles. Mais "je ne peux pas accepter l'idée qu'il y aurait un Etat défaillant" en Belgique, a-t-il souligné, alors que le pays est accusé de laxisme depuis les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

Il a fallu "quelques mois" à la Belgique pour arrêter Salah Abdeslam, le suspect-clé de ces attaques, a fait valoir Charles Michel, "pour arrêter Ben Laden, on a mis dix ans".

"Nous somme un petit pays au cœur de l'Europe"

Le Premier ministre belge a relevé que la Belgique avait condamné une centaine de personnes dans des dossiers terroristes en 2015. "Un Etat défaillant ne serait pas en situation" de le faire, a-t-il insisté. "Nous somme un petit pays au cœur de l'Europe (...), une plaque tournante depuis laquelle il est aisé d'organiser des attentats dans d'autres pays européens", a observé Charles Michel.

Comme cela a été le cas avant les attaques de Paris, "à Bruxelles (...) des personnes avaient été repérées par l'un ou l'autre service" d'enquête, mais cela ne les a pas empêchées de passer à l'acte, a reconnu le Premier ministre.

"C'est là qu'il y a un travail majeur" à faire, a ajouté Charles Michel, qui plaide depuis des mois pour un "FBI ou une CIA à l'européenne" et la mise en place d'une "plateforme systématique" d'échange d'informations entre services de renseignement européens.


huffingtonpost / AFP
572 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Entre l'Union européenne et les Etats-Unis, la guerre commerciale est officiellement déclarée
AUTOUR DU SUJET

Nigeria : Des fillettes transformées en bombes humaines par Boko Haram

Afrique ..,

ONU : "Il faudra des années pour éliminer Boko Haram"

Afrique ..,

Terrorisme: le Soudan doit "mettre fin" à tout lien avec la Corée du Nord pour sortir de la...

Afrique ..,

Le projet de loi sur le terrorisme déclaré recevable au Sénat

Politique ..,